178 Tbps sur de la fibre optique

le 01/09/2020, par Patrick Nelson, Network World (adaptation Jean Elyan), Réseaux, 502 mots

Des chercheurs britanniques ont enregistré le débit de données le plus rapide jamais atteint sur un réseau de fibre optique. Leurs méthodes pourraient servir à améliorer les réseaux existants.

178 Tbps sur de la fibre optique

Les chercheurs de l'University College London (UCL) affirment avoir atteint la vitesse Internet de 178 térabits par seconde (Tbps), soit un cinquième de plus que le record précédent. Selon eux, cette vitesse permettrait de télécharger la totalité du catalogue Netflix en moins d'une seconde. Pour y parvenir, les chercheurs ont utilisé des gammes de bande passante différentes de celles habituellement utilisées dans les systèmes optiques commerciaux. Les infrastructures de fibre optique classiques utilisent une bande passante de 4,5 THz, mais la bande passante de 9 THz est de plus en plus disponible dans le commerce. Pour leurs expériences, les chercheurs de l'UCL ont utilisé une bande de 16,8 THz.

Selon un communiqué de presse publié par l'UCL, « pour obtenir cette bande de 16,8 THz, les chercheurs ont eu recours à diverses technologies d'amplification et de modulation de lumière, et les ont adaptées aux technologies utilisées pour chaque longueur d'onde afin d'optimiser leurs performances mesurées en phase, luminosité et polarisation ». Ces ensembles personnalisés sont connus sous le nom de constellations géométriques du signal (GS).

Des amplificateurs pour doper le débit

Les chercheurs ont travaillé avec des amplificateurs dits hybrides discrets à effet Raman et à fibres dopées terres-rares, et ils ont utilisé les bandes S, C et L simultanément, d'après un article publié dans IEEE Photonics Technology Letters. « Nous travaillons avec de nouvelles technologies qui utilisent plus efficacement l'infrastructure existante, en faisant un meilleur usage de la largeur de bande des fibres optiques », a déclaré le Dr Lidia Galdino, professeur à l'UCL et auteure principale de l'article.

Les conclusions des chercheurs pourraient être mises en pratique en améliorant les amplificateurs des réseaux optiques existants, généralement disposés à des intervalles de 40 à 100 km le long des parcours de fibres. « Comparativement, le remplacement d'une infrastructure de fibres pourrait coûter jusqu'à 28 fois plus cher que la mise à niveau des amplificateurs », ont déclaré les chercheurs. La recherche de l'University College London a été menée sur une portée de 40 km.

Toujours de trafic Internet

La pandémie de Covid-19 a changé les modes de vie. En particulier, elle a considérablement accru la demande de bande passante Internet - jusqu'à 60 % pour certains opérateurs - et l'augmentation de la capacité des réseaux est devenue préoccupante. « Quoiqu'il en soit, indépendamment de la crise de Covid-19, le trafic internet a augmenté de manière exponentielle au cours des 10 dernières années et cette croissance de la demande globale de données résulte également d'une baisse du coût par bit », a estimé Mme Galdino. Et ses recherches pourraient contribuer à ce que cette baisse se poursuive. « Le développement de nouvelles technologies est crucial que cette tendance à la baisse des coûts soit maintenue », a-t-elle déclaré. Le précédent record de vitesse à 172 Tbps sur réseau de fibre optique était détenu par l'Institut national des technologies de l'information et des communications (NTIC) du Japon. Il avait été atteint en avril.

Ericsson met la main sur Cradlepoint

L'équipementier de téléphonie mobile suédois va débourser 1,1 milliard de dollars pour racheter Cradlepoint, spécialiste du WAN sans-fil. Ce dernier a dévoilé récemment une offre 5G pour les filiales des...

le 22/09/2020, par Cradlepoint propose des routeurs sans-fil WAN en 5G pour les filiales., 238 mots

Palo Alto muscle son offre SD-WAN avec CloudGenix

L'équipementier californien Palo Alto étend les capacités d'apprentissage machine et d'intelligence artificielle de l'équipement SD-WAN acquis avec le rachat de CloudGenix en l'intégrant à sa solution Prisma...

le 18/09/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 724 mots

Extreme Networks unifie ses solutions avec sa plateforme ExtremeCloud...

Extreme Networks lance des commutateurs centraux autour d'une plate-forme de gestion cloud pour offrir une protection contre les intrusions sans fil, des services de localisation, de la gestion IoT, l'accès...

le 17/09/2020, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1581 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...