2 nouveaux lancements IoT : Archos avec PicoWan et Qowisio en bi-mode UNB et LoRa - Actualités RT Réseaux

2 nouveaux lancements IoT : Archos avec PicoWan et Qowisio en bi-mode UNB et LoRa

le 07/10/2015, par Didier Barathon, Réseaux, 324 mots

La rivalité entre LoRa et Sigfox semble s'aiguiser de jour en jour. Deux nouveaux acteurs, tout en se référant à LoRa, veulent s'abstraire de cette rivalité.

2 nouveaux lancements IoT : Archos avec PicoWan et Qowisio en bi-mode UNB et LoRa

Il y a deux ans, Henri Crohas se mettait en retrait d'Archos société qu'il avait fondée. Il revient en prenant la tête d'une filiale d'Archos, spécialisée dans l'Internet des objets. Son projet veut se distinguer tant au plan technique qu'au plan commercial. Il repose sur une prise électrique, la PicoWan qui fait fonction de passerelle avec sa puce LoRa intégrée. Elle est à un prix dérisoire (gratuite au lancement), est réellement bidirectionnelle ce qui permet de remonter des informations très vite ou de les renvoyer en sens descendant. Ces prises se connectent facilement (Internet, WiFi, Ethernet). Elles fonctionnent très bien à l'intérieur des bâtiments.

Plus originale encore, la diffusion se fait selon l'expression d'Henri Crohas de manière virale. Il compte sur un effet spontané de diffusion. Au départ, un réseau de pharmaciens va la diffuser. 200 0000 prises seront disponibles gratuitement. Dans le même ordre d'idées, le logiciel embarqué dans les objets connectés sera en accès libre. Chacun pourra opérer son réseau IoT. Ces objets seront compatibles PicoWan et LoRaWan (le protocole d'échange qu'utilisent les opérateurs membres de l'Alliance LoRa).

Qowisio LoRaWan et UNB

Une idée similaire a germé, en tout cas pour la compatibilité chez Qowisio, start-up angevine spécialisée sur les objets connectés. Elle aussi est compatible LoRa Wan mais utilise un protocole propriétaire en Ultra NarrowBand (UNB), donc compatible avec les déploiements UNB. Qowisio a déjà déployé de tels réseaux essentiellement dans des pays émergents et va maintenant le faire en France.

La société conçoit ses propres capteurs et héberge les données de ses clients. En fait, elle leur propose de concevoir leur projet de A à Z dans son Qowisio Lab à Angers. A Moscou, elle a déployé 11 000 capteurs qui donnent un état de la circulation en temps réel aux appli des conducteurs.

En photo : La passerelle PicoWan d'Archos

En Belgique aussi

La même bataille se déroule en Belgique, avec les partisans de Sigfox, comme Engie, ou de LoRa comme Proximus-Belgacom. Un troisième acteur déboule sur ce marché, The Things Network, un réseau communautaire qui n'est pas sans rappeler celui d'Henri Crohas. Ce réseau a été créé  à Amsterdam, par des développeurs et des citoyens, dix passerelles LoraWan à 1000 euros chacune suffisant pour couvrir la ville. L'idée est de créer un IoT pour la ville et connecter les bateaux, les poubelles, les lampadaires. Mais le réseau appartient à ses développeurs. La ville regarde l'initiative de manière bienveillante. En Belgique, c'est la société Intellinet qui souhaite reprendre l'idée.

Le NIST mise sur le ML pour rendre le partage des fréquences des...

La formule d'apprentissage machine mise au point par le National Institute of Standards and Technology (NIST) permettra à différents protocoles radio, comme le WiFi et la 4G/5G/LTE, de fonctionner ensemble...

le 02/07/2020, par Patrick Nelson, Network World, (adaptation Jean Elyan), 850 mots

Des modules pour muscler les routeurs Cisco ISR/ASR

Afin d'atténuer les éventuelles contraintes de performance et de capacité en périphérie du réseau, Cisco améliore les performances et les options de configuration de ses principales familles de routeurs. Pour...

le 01/07/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 797 mots

Un service SASE avec SD-WAN intégré chez VMware

Pour sécuriser l'accès des travailleurs distants, une pratique qui a pris de l'ampleur depuis la pandémie de Covid-19, VMware lance un service SD-WAN Zero Trust basé sur SASE. VMware renforce l'accès sécurisé...

le 26/06/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 845 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...