2ème rachat en 3 mois dans les réseaux WiFi, qui sera le prochain ? - Actualités RT Mobiles

2ème rachat en 3 mois dans les réseaux WiFi, qui sera le prochain ?

le 05/06/2015, par Jon Or, Network World, Mobiles, 518 mots

L'achat par le spécialiste de la cybersécurité Fortinet, la semaine dernière, du fabricant de réseau sans fil Meru Networks pour 44 millions de dollars est la deuxième acquisition majeure d'un fournisseur de matériel Wi-Fi en trois mois. Potentiellement, c'est le début d'une tendance plus générale de consolidation de l'industrie du WiFi.

2ème rachat en 3 mois dans les réseaux WiFi, qui sera le prochain ?

HP a acheté Aruba Networks fin février pour 3 milliards de dollars, dans un mouvement qui a bouleversé l'équilibre de l'industrie du sans fil en soulevant des questions sur les relations OEM d'Aruba bien engagées avec des rivaux de HP comme Dell. Maintenant, que l'accord HP-Aruba semble en bonne voie, il pourrait annoncer le début d'une consolidation plus générale dans le secteur du sans fil.

Selon Mark Hung, analyste au Gartner, le matériel sans fil est de plus en plus banalisé, ce qui  a pour conséquence que la seule façon pour les entreprises d'ajouter de la valeur aux produits sans fil passe par leur intégration plus forte avec l'infrastructure réseau dans son ensemble. «Cisco est sur le haut de gamme, Ubiquiti sur le bas de gamme, et tous ceux qui restent entre les deux sont menacés.  Cependant, alors qu'il est difficile de faire une analyse de rentabilité pour une solution WiFi  autonome, c'est un élément très important du portefeuille de produits global d'un fournisseur d'équipement de réseau ».

Sur le même sujetLa WiFi Alliance s'inquiète de la concurrence du LTE sans licenceUne cible de plus en plus attrayante

A l'inverse,  Zeus Kerravala, blogueur et consultant, a déclaré que la technologie sans fil est si précieuse, que ça devient une cible de plus en plus attrayante pour les grandes entreprises en quête de croissance externe.  "Beaucoup d'entreprises considèrent aujourd'hui le réseau sans fil comme étant leur réseau primaire, c'est un grand changement dans la stratégie réseau. En outre, le réseau sans fil est de plus en plus la source d'informations pour l'engagement clients et les salariés mobiles ».

Cependant, tous deux conviennent que l'époque est propice à plus de rachats de fabricants d'appareils  sans fil. Bien qu'il ait refusé de nommer des entreprises en particulier, Mark Hung a expliqué qu'il y avait des possibilités pour le faire. « Si un équipement de réseau en OEM ne possède pas d'élément Wi-Fi, il y a des cibles attrayantes de sociétés à racheter sur ce secteur ».

Extreme / Enterasys a mal tourné

Pour sa part, Kerravala a spéculé sur le fait que la société la plus attractive pourrait être Extreme Networks, grâce à sa forte technologie et sa présence relativement faible sur le marché. «Quand Extreme a acquis Enterasys, il a hérité d'un outil exceptionnel et des outils d'analyses sans fil ». L'intégration a mal tourné et la capitalisation boursière de l'entreprise atteint  une somme « dérisoire » de 337 000 000 de dollars, en réalité environ 274 millions de dollars jeudi après-midi 4 juin, c'est très faible pour une entreprise dont le CA est supérieur à un demi-milliard de dollars ».

Zeus Kerravala a également déclaré que d'autres, y compris Aerohive et Ruckus, pourraient se révéler très attrayants pour un acheteur potentiel. La solution de contrôleur d'Aerohive et sa croissance positive sont ses principaux attraits, tandis que Ruckus est le plus grand fournisseur sans fil pur sur le marché.

En illustration : le contrôleur MC500 de Meru Networks, société rachetée par Fortinet

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Qualcomm mène la danse sur le marché des modems 5G

La domination de Qualcomm est-elle inévitable ? La question se pose après le retrait de son principal concurrent du marché des modems 5G pour smartphone. Alors que l'on s'attendait à une longue bataille entre...

le 18/04/2019, par Qualcomm a déjà annoncé un modem 5G Snapdragon X55 de seconde génération pouvant atteindre des vitesses de 7 Go/s. (Crédit Qualcomm), 605 mots

Webex accueille de nouvelles fonctions grâce à l'IA

Amy Chang, la nouvelle responsable de la collaboration de Cisco, veut rationaliser l'expérience utilisateur de la vidéoconférence et de la conférence vocale sous Webex. Cisco a ajouté des fonctions...

le 26/03/2019, par Matthew Finnegan, Computerworld (adaptation Jean Elyan), 905 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...