400 millions d'euros pour déployer un réseau 4G selon ZTE - Actualités RT GSM/3G/4G

400 millions d'euros pour déployer un réseau 4G selon ZTE

le 21/06/2010, par Benjamin Vauchel, GSM/3G/4G, 395 mots

ZTE a présenté une modélisation des coûts côté opérateurs pour un déploiement de la 4G dans un pays européen fictif. L'équipementier a également présenté les performances qu'il a mesuré sur un réseau 4G de démonstration, lors d'une conférence de presse à Paris le 17 juin.

400 millions d'euros pour déployer un réseau 4G selon ZTE

L'équipementier télécoms chinois ZTE a présenté une étude démontrant les coûts engendrés par l'implantation d'un réseau LTE (la 4ème génération mobile) sur un territoire fictif fortement inspiré d'un pays européen.

Basée sur une moyenne de 5 pays européens, cette modélisation a pour but de rendre compte du prix que couterait le LTE dans un grand pays du vieux continent. Ce pays imaginaire compterait 50 millions d'habitants, aurait une superficie de 400 000 kilomètres carrés. L'objectif de déploiement serait de 75% du territoire avec une réutilisation des sites 3G et GSM 900 avec en ajout la bande des 2.6 Ghz (qui devrait être attribuée en France à l'horizon 2011 par l'Arcep). Le coût d'implantation pour un opérateur est évalué par ZTE à 400 millions d'euros.

Autre point,  lors de la même présentation, ZTE a communiqué les performances d'un réseau LTE. L'équipementier a réalisé des expérimentations en Chine dans la ville de Xi'an (ancienne capitale chinoise, et lieu où a été découvert l'armée de terre cuite du premier empereur de Chine). ZTE a comparé les performances LTE diffusé sur une bande de 20 Mhz et sur 2 bandes 10 Mhz couplées.

Les résultats montrent que l'usage d'une bande de 20 Mhz offre un meilleur débit. Ainsi les utilisateurs les mieux servis ont obtenu un débit de 95 Mbit/s alors que le réseau LTE était utilisé entre 0 et 5%. Le débit obtenu était de 60 Mbit/s pour les mieux servis dans le cas de deux bandes de 10 Mhz.

Quand le réseau monte à une saturation de 70%, le débit s'élève à 50 Mbit/s dans le cas de l'usage d'une bande de 20 MHz alors que le débit n'est que de 20 Mbit/s pour les mieux servis en 2X10 Mhz avec 83% de saturation.

Les utilisateurs les moins bien servis avec une bande de 20 Mhz ont obtenu un débit de 32 Mbit/s pour une utilisation du réseau entre 0 et 5%. Le débit était de  20 Mbit/s pour les moins bien servis en 2X10 Mhz.

Quand le réseau monte à une saturation de 65%, le débit descend à 4 Mbit/s pour les utilisateurs les moins bien servis. Comparativement, les moins bien servis avec 80% de saturation réseau se contentent de 2 à 4 Mbit/s.

Illustration : ZTE D.R

La 5G sera-t-elle plus économe en énergie que la 4G ?

L'augmentation de la consommation d'énergie dans les prochains réseaux sans fil pourrait s'avérer non viable écologiquement. Les ingénieurs pensent avoir des solutions pour la 5G, mais rien n'est moins sûr. Si...

le 17/05/2019, par Patrick Nelson, Network World (adaptation Jean Elyan), 807 mots

Clap de fin pour les modems 5G chez Intel

Après avoir considérablement investi avec le rachat des activités modem d'Infineon, Intel estime que les perspectives de rentabilité sont insuffisantes dans ce secteur, mais l'entreprise continuera à investir...

le 17/04/2019, par Fergus Halliday, PCWorld (adapté par Jean Elyan), 376 mots

Les usages 5G devraient améliorer la productivité des entreprises

Blackberry serait en pourparlers pour acquérir l'éditeur de solutions de cybersécurité  Cylance en mettant 1,5 milliard de dollars (1,32 milliard d'euros), sur la table.  Selon Business Insider, qui a révélé...

le 13/11/2018, par Véronique Arène, 1169 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...