5 projets "sans contact" pour le pôle de compétitivité TES - Actualités RT RFID

5 projets "sans contact" pour le pôle de compétitivité TES

le 11/09/2009, par reseaux-telecoms.net, RFID, 444 mots

Le pôle de compétitivité TES, dédié aux Transactions Electroniques Sécurisées, annonce la labellisation de 5 nouveaux projets qui font la part belle au sans contact NFC et RFID. Ils illustrent bien l'état d'avancement de ces technologies qui devraient envahir notre quotidien.

5 projets

En avril 2009, la Direction Générale de la Compétitivité avait lancé un appel à projets de services mobiles sans contact, qu'il s'agisse du RFID et du NFC. Cinq projets ont finalement été retenus. 1. Une plate-forme d'acceptation de services sans contact depuis des cartes ou des mobiles Le projet Altess permet de créer une architecture sécurisée, couplée à un lecteur NFC grand public (développé par Violet) pour développer un bouquet de services de type: - paiement en ligne sans contact, - chargement de titres de transport, - identification automatique, - reconnaissance/fidélité en ligne, - authentification et de signature électronique. Les partenaires de ce projet sont Atos Worldline, Violet, BMS et Neowave. 2. Un terminal multimédia sans contact. Le projet MUST concerne la création d'un terminal mobile 3G/NFC s'appuyant sur Androïd de Google et le développement de services « e-tourism » dédié au Mont Saint-Michel. Les partenaires sont Orange, CEV Group, Digital Airways, Intelligéré, Inside Contactless, Gemalto, Renesas, Conseil Général de la Manche (50), Université de Caen - Basse Normandie, IUT de Cherbourg, Manche Numérique. 3. Un badge d'entreprise sur mobile. Le projet MoBeMo propose une solution complète de migration des fonctions d'un badge d'entreprise sur un téléphone mobile équipé de la technologie NFC : - accès aux bâtiments, - cantine, - distributeurs de boissons, - accès au parking. Les partenaires sont Gemalto, Ingelis Transatel SA. Et le Conseil Régional de Basse-Normandie. Illustration : paiement sans contact depuis un téléphone mobile (D.R.) 4. NICE FUTURE CAMPUS permet le test de nouveaux usages basés sur les étiquettes électroniques RFID et NFC auprès d'un panel significatif d'utilisateurs dans le cadre de leur quotidien. Ce projet crée la première carte d'étudiant virtuelle multiservice en Europe embarquée dans des téléphones mobiles avec trois approches innovantes complémentaires: le téléphone NFC, le sticker NFC externe actif et l'« add-on» NFC interne. Les partenaires sont Extélia, Université de Nice, Orange, BMS (PME Hors BN), Mobile Distillery, Cassis Int , ASK 5. SMART PARK poursse les services sans contact pour parking intelligent et une nouvelle expérience utilisateur. Ce projet collaboratif vise à développer les services sans contact en environnement parking dans une optique multi-applicative fédérée. Les services envisagés sont : paiement électronique, contrôle d'accès, gestion des abonnements et de la fidélité, services de géolocalisation, services d'infotainment, autres services à valeur ajoutée (location, prêt, etc...). Les partenaires sont : VinciParK, Monext, Orange Business Services, Inside Contactless, Mobinear, Eurodemat, Famoco, Digital Airways, ENSICaen, Laboratoire de Recherche CRIS-Fondation Persona Initiateurs et porteurs du projet : Monext - VinciPark

Un projet de bague avec une puce NFC intégrée séduit les internautes

La technologie sans fil NFC, de plus en plus intégrée dans les smartphones, permet l'échange de do

le 29/07/2013, par Relaxnews, 146 mots

L'armée française suit ses équipements avec des puces RFID

Le projet SILRIA (Système d'Information Logistique de suivi de la Ressource Inter-Armées) prévoit d'étiqueter le matériel avec des puces RFID. Il vient d'être attribué par le ministère de la Défense à un...

le 02/04/2013, par Bertrand LEMAIRE, 235 mots

MWC 2013 : Les grands opérateurs mobiles asiatiques coopèrent sur les...

Les trois plus grands opérateurs de Chine, Japon et Corée sont tombés d'accord pour assurer l'interopérabilité de leu

le 25/02/2013, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Services, 255 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »