Airtime : un réseau social sulfureux et spontané - Actualités RT Messagerie

Airtime : un réseau social sulfureux et spontané

le 07/06/2012, par Agence Relax News, Messagerie, 366 mots

Airtime : un réseau social sulfureux et spontané

Airtime, un nouveau réseau social s'appuyant sur le chat vidéo créé par les créateurs de Napster Sean Parker et Shawn Fanning, a été présenté le 5 juin à l'occasion d'un événement new-yorkais, auquel ont assisté de nombreuses stars.

Airtime combine des éléments de Skype, Google+ Hangouts, Socialcam, ooVoo et "une version étoffée de Chatroulette", selon ceux qui ont déjà pu tester le service.  

Ce service nécessite une connexion à l'aide de ses identifiants Facebook et met en relation au hasard deux utilisateurs pour un chat vidéo, en fonction de leur situation géographique, de leurs centres d'intérêt et des informations récoltées grâce à Facebook. 

"Il y a quelque chose d'excitant à incorporer de la spontanéité dans l'usage d'internet", a expliqué Sean Parker, co-fondateur d'Airtime et entrepreneur Web. "Toutes les interactions en ligne se limitent souvent aux personnes que nous connaissons déjà. Mais ce n'est pas toujours le cas. Sans Internet, Fanning et moi ne serions jamais devenus amis. En déplaçant le curseur vers les centres d'intérêt, nous élargissons le champ des possibles. C'est ce que nous souhaitons chez Airtime", a-t-il ajouté.



On peut également utiliser Airtime pour discuter et envoyer des vidéos à ses contacts Facebook. Sean Parker et Shawn Fanning ont tout fait pour créer le buzz autour de ce lancement. 

De nombreuses stars comme Jim Carrey, Ed Helms, Alicia Keys, Julia Louis-Dreyfus, Joel McHale, Olivia Munn et Snoop Dogg étaient présents pour présenter les fonctionnalités Airtime lors de la soirée de présentation. Et le créateur de Facebook Mark Zuckerberg et Jessica Alba ont déjà été repérés en train de le tester en condition réelle.

Cependant, certains gourous high-tech émettent quelques réserves au sujet d'Airtime, affirmant que le service prendrait secrètement des photos des utilisateurs et enregistrerait leurs conversations. Airtime déclare que ces précautions garantissent un environnement sûr pour les utilisateurs.

Chatroulette, un site qui associe au hasard des personnes pour chatter en direct grâce à des webcams, a acquis une mauvaise réputation en raison d'utilisateurs qui s'employaient à apparaître nus à l'écran, un destin qu'Airtime souhaite évidemment éviter.

Le service Airtime est déjà disponible. Il ne nécessite pas de téléchargement de logiciel. Pour l'utiliser, il faut en revanche, disposer d'une webcam et d'un compte Facebook. 



Interview de Patrick Bergougnou, Pdg de Cirpack

Réaliser des échanges sans qu'aucun plugin ne soit nécessaire, tel est l'avantage du WebRTC (Web Real-Time Communication, pour : communication web en temps réel). Les grands opérateurs s'y intéressent de près...

le 05/05/2015, par Didier Barathon, 537 mots

StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la...

Skype, Lync, Webex, Chromebox for meetings, plusieurs solutions de grands acteurs tentent de simplifier la visioconférence. Avec son profil de start-up, l'anglais StarLeaf a l'intention de les...

le 24/04/2015, par Didier Barathon, 363 mots

AT&T entrouvre la porte aux plateformes UC comme Lync ou Jabber

AT&T a lancé jeudi « UC Federation service » qui autorise une communication ouverte, avec des plates- formes de communication unifiées externes, à certaines conditions. Cette initiative d'ATT permet...

le 23/01/2015, par Stephen Lawson, adaptation Didier Barathon, 387 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »