Alcatel-Lucent : baisse de 3% du CA 2014, amélioration de la rentabilité - Actualités RT Finances

Alcatel-Lucent : baisse de 3% du CA 2014, amélioration de la rentabilité

le 06/02/2015, par Didier Barathon, Finances, 435 mots

Le groupe se veut confiant pour l'exercice débuté il y a un mois. C'est la dernière du plan Shift qui en compte trois et doit se terminer par un retour à la rentabilité.

Alcatel-Lucent : baisse de 3% du CA 2014, amélioration de la rentabilité

Avec 13,178 milliards d'euros sur l'année 2014, contre 15,11 pour l'exercice précédent, Alcatel-Lucent affiche une baisse de 3% de son chiffre d'affaires. Pour ses dirigeants, il s'agit d'une année de transition, marquée par une forte redéfinition du périmètre et l'exécution du plan Shift engagé par Michel Combes (en photo) et son équipe depuis leur arrivée en mars 2013 aux manettes de l'équipementier.

La rentabilité s'améliore. Sur l'exercice, le groupe enregistre une perte nette ajustée de 86 millions d'euros, elle s'élevait à 1,250 milliards un an auparavant. La marge brute est de 33,4% contre 31,3% il y a un an. La marge d'exploitation ajutée passe, elle, de 2 à 4,7%. La rentabilité s'améliore légèrement, la réduction des coûts fixes joue son rôle. Cette réduction  nette des coûts fixes s'est montée à 340 millions d'euros en 2014. Les charges administratives et commerciales ont enregistré une baisse de 12,9% indique le groupe. Autre bonne nouvelle, les flux de trésorerie d'exploitation passés de 211 millions d'euros en 2013 à 494 en 2014.

Sur le même sujetNokia Networks : CA annuel stable, bénéfices en hausseLancement du 1er routeur VSR

Par secteurs d'activités, Alcatel-Lucent indique d'abord une baisse de 2% du CA à 5,966 milliards d'euros. En revanche, le résultat d'exploitation ajusté représente 630 ME contre 479 un an auparavant. Le routage IP est en hausse de 6%, à 2,3 milliards d'euros, le transport IP stable, à 2,114 milliards d'euros, les plateformes IP en forte baisse, de 16%, à 1,484 milliard d'euros. Le routage IP est en hausse de 15% au T4, indique le groupe, qui en fait un signe  de reprise, d'autant que cette reprise s'est faite dans toutes les régions du monde. La partie routage IP a été marquée par le lancement du 1er routeur VSR (Virtualized service router), les 4 nouveaux  contrats clients pour le routeur IP Core 7950 XRS, les 4 également sur le seul T4 par la filiale Nuage qui en compte 16 au total. Nuage a lancé des services de réseau virtualisés, VNS.

Deuxième grand segment d'activité, l'accès, là encore en recul, de 4% à 7,157 milliards d'euros. De grandes disparités sont à noter, l'accès mobile est en hausse de 4% à 4,685 milliards d'euros, l'accès fixe recule de 1% à 2,048 milliards d'euros, moins importants les services gérés reculent toutefois de 53% à 369 ME.

Ces différents signes d'amélioration ne satisfont pas tout le monde. L'agence Reuters cite un vendeur actions, basé à Paris, qui lui a déclaré : "l'amélioration semble se confirmer et le groupe commence à tenir ses engagements. Mais dans l'ensemble c'est assez moyen, l'amélioration reste trop timide avec un recul aux Etats-Unis, des frais de restructuration toujours élevés et la baisse des coûts fixes semble marquer le pas au T4".

Cisco : Chuck Robbins préfère les start-ups internes aux acquisitions

Réputé pour racheter sans discontinuer des start-up afin de récupérer leurs technologies de niche, Cisco va changer d'optique. Il mise sur le développement interne et le co-développement avec des start-ups,...

le 18/11/2015, par Jim Duffy, IDG NS, 617 mots

Réduire les coûts des abonnements par l'analytique : le pari de Dhatim

Les licences, abonnements télécoms ou logiciels, coutent chers et ne correspondent pas toujours à de vrais utilisateurs. Mais directions financières ou informatiques ne savent comment  s'y prendre pour réduire...

le 17/11/2015, par Didier Barathon, 383 mots

Orange et Publicis lancent, avec Iris Capital, un fonds...

Même garni de phrases attendues sur l'avènement du numérique, le sommet franco-allemand sur ce sujet, hier, était un évènement. Derrière les annonces de financement, d'actions communes sur la protection des...

le 28/10/2015, par Didier Barathon, 400 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »