Alcatel-Lucent présente son architecture SDN

le 28/11/2012, par Jacques Cheminat avec IDG News Service, Infrastructure, 419 mots

Les réseaux de type SDN (Software Defined Network) définis par logiciel ont le vent en poupe. La division entreprise d'Alcatel-Lucent adapte ses produits à la virtualisation du réseau.

Alcatel-Lucent présente son architecture SDN

Les réseaux définis par logiciel ou SDN (Software Defined Network) arrivent sur le devant de la scène. Alcatel-Lucent propose une solution SDN à ses clients en se basant sur sa stratégie existante nommée Application Fluent Network.

L'équipementier ajoute à cette vision la brique SDN, qui apporte une automatisation complète et en temps réel de la configuration du réseau. Cette stratégie concerne des routeurs, des commutateurs conçus pour ajuster et optimiser la bande passante en temps réel pour les applications sur le LAN, le WAN et au sein des data centers.

Pour Alcatel-Lucent, les équipements sont capables de détecter les applications virtualisées et leur appliquer des règles basées sur des profils pour adapter le réseau à ce trafic et garantir ainsi une qualité de service.

Ces politiques peuvent inclure des règles propres à chaque utilisateur, selon le type de périphérique et des applications. Avec l'Omniswitch du constucteur, les responsables réseaux peuvent ajuster dynamiquement les priorités d'accès au réseau et l'allocation de bande passante en fonction des SLA requis.

Pour l'adaptation au SDN, les Omniswitch comprennent plusieurs éléments dont une plus grande capacité de programmation avec les API RESTful. Ces dernières facilitent la gestion des applications, des contrôleurs externes et les plateformes d'orchestration comme OpenStack et CloudStack. 

Photo : l'Omniswitch 10 000 d'Alcatel Lucent qui sera compatible SDN en 2013



Par ailleurs, il y a une amélioration de l'application de profilage, ainsi que celle sur les analyses de performance des besoins réseaux des VM. L'identification et un service automatique d'activation de chaque équipement réseau ont été renforcés.


Une certification VMware et une orientation multifournisseur

Un autre aspect de la stratégie SDN passe par la certification VMware de la solution OmniVista 2500 Virtual Machine Manager. Ce dernier peut fournir une visibilité en temps réel du réseau du Data center de l'entreprise et la localisation des machines virtuelles VMware. Il peut ajuster le réseau en fonction des évolutions de charge de travail dans et entre les data centers.

Ces améliorations apparaîtront dans l'OmniSwitch 10000 et 6900 au cours du premier semestre 2013. Pour le 6900, une carte Ethernet/FibreChannel 12 x 10 Gbt, une passerelle FiberChannel, le support FCoE et le pré-chargement des applications d'optimisation des performances dans les switchs pour datacenter sont attendus pour le deuxième semestre 2013.

Alcatel-Lucent affirme qu'il supportera l'API OpenFlow pour le SDN en 2014. L'équipementier indique qu'il prendra en charge les contrôleurs SDN de plusieurs fournisseurs, plutôt que de développer le sien.

Comment SFR reconfigure ses 96 datacenters

Tous les opérateurs télécoms sont confrontés aux mêmes questions : répondre aux nouvelles demandes des clients internes, upgrader les datacenters existants, se préparer aux technologies SDN et NFV. Les opératio...

le 29/08/2014, par Didier Barathon, 708 mots

Un bug affecte les processeurs de dernière génération d'Intel

L'industriel vient de révéler qu'un bug concerne les processeurs Haswell et les futurs Broadwell. Il porte sur la fonction TSX (Transactional Synchronized eXtensions) utilisée dans les bases de données transact...

le 20/08/2014, par Jean Pierre Soulès, 477 mots

Surveillance du réseau, Paessler prévient les mauvaises surprises

Fondée en 1997 à Nuremberg, la société Paessler a développé une solution dédiée à la surveillance de la bande passante et à la gestion de la performance des équipements réseau pour les entreprises de taille int...

le 31/07/2014, par Serge LEBLAL, 348 mots

Dernier dossier

Le software-defined security (SDS) convient aux environnements virtualisés

Avec le SDS (software-defined security), la détection d'intrusion, la segmentation du réseau, les contrôles d'accès sont automatisés et contrôlés par le logiciel. Le SDS convient plus particulièrement aux environnements informatiques dépendants du cloud computing et des infrastructures virtualisées. Il prend en compte chaque nouveauté dans l'enviro...

Dernier entretien

Exclusif

Michael Dell, CEO de Dell

"Le SDN c'est aussi pour les ETI et les PME"