Alcatel-Lucent présente son architecture SDN

le 28/11/2012, par Jacques Cheminat avec IDG News Service, Infrastructure, 419 mots

Les réseaux de type SDN (Software Defined Network) définis par logiciel ont le vent en poupe. La division entreprise d'Alcatel-Lucent adapte ses produits à la virtualisation du réseau.

Alcatel-Lucent présente son architecture SDN

Les réseaux définis par logiciel ou SDN (Software Defined Network) arrivent sur le devant de la scène. Alcatel-Lucent propose une solution SDN à ses clients en se basant sur sa stratégie existante nommée Application Fluent Network.

L'équipementier ajoute à cette vision la brique SDN, qui apporte une automatisation complète et en temps réel de la configuration du réseau. Cette stratégie concerne des routeurs, des commutateurs conçus pour ajuster et optimiser la bande passante en temps réel pour les applications sur le LAN, le WAN et au sein des data centers.

Pour Alcatel-Lucent, les équipements sont capables de détecter les applications virtualisées et leur appliquer des règles basées sur des profils pour adapter le réseau à ce trafic et garantir ainsi une qualité de service.

Ces politiques peuvent inclure des règles propres à chaque utilisateur, selon le type de périphérique et des applications. Avec l'Omniswitch du constucteur, les responsables réseaux peuvent ajuster dynamiquement les priorités d'accès au réseau et l'allocation de bande passante en fonction des SLA requis.

Pour l'adaptation au SDN, les Omniswitch comprennent plusieurs éléments dont une plus grande capacité de programmation avec les API RESTful. Ces dernières facilitent la gestion des applications, des contrôleurs externes et les plateformes d'orchestration comme OpenStack et CloudStack. 

Photo : l'Omniswitch 10 000 d'Alcatel Lucent qui sera compatible SDN en 2013



Par ailleurs, il y a une amélioration de l'application de profilage, ainsi que celle sur les analyses de performance des besoins réseaux des VM. L'identification et un service automatique d'activation de chaque équipement réseau ont été renforcés.


Une certification VMware et une orientation multifournisseur

Un autre aspect de la stratégie SDN passe par la certification VMware de la solution OmniVista 2500 Virtual Machine Manager. Ce dernier peut fournir une visibilité en temps réel du réseau du Data center de l'entreprise et la localisation des machines virtuelles VMware. Il peut ajuster le réseau en fonction des évolutions de charge de travail dans et entre les data centers.

Ces améliorations apparaîtront dans l'OmniSwitch 10000 et 6900 au cours du premier semestre 2013. Pour le 6900, une carte Ethernet/FibreChannel 12 x 10 Gbt, une passerelle FiberChannel, le support FCoE et le pré-chargement des applications d'optimisation des performances dans les switchs pour datacenter sont attendus pour le deuxième semestre 2013.

Alcatel-Lucent affirme qu'il supportera l'API OpenFlow pour le SDN en 2014. L'équipementier indique qu'il prendra en charge les contrôleurs SDN de plusieurs fournisseurs, plutôt que de développer le sien.

Hyperconvergence : SimpliVity se démarque en prenant la donnée à la s...

SimpliVity veut mériter son nom, SimpliVity, signifie « simplifier l'IT » et la lettre « v » au milieu rappelle la virtualisation. Tout un programme, mais l'essentiel est dans la technologie. Le fondateur de Si...

le 23/06/2015, par Didier Barathon, 382 mots

Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins dans moins d'un ...

A l'ombre des géants mondiaux et des grands opérateurs français, une start-up du data center lance un projet de grande envergure près de Nice. Juniper sera son fournisseur pour la partie réseau,  la société pro...

le 16/06/2015, par Didier Barathon, 531 mots

Les actionnaires de Telecity préfèrent se vendre à l'américain Equinix...

Annoncé il y a deux mois en arrière, le rachat du hollandais Interxion par l'anglais Telecity ne se fera pas. Les actionnaires de Telecity préfèrent se vendre à Equinix pour mieux valoriser, et plus rapidement,...

le 02/06/2015, par Didier Barathon, 458 mots

Dernier dossier

Planifier la reprise après sinistres et la continuité d'activité : les bases

La reprise après sinistre et la continuité d'activité sont des processus qui aident les entreprises à se préparer à des événements perturbateurs, que ce soit un ouragan ou simplement une panne d'électricité. La participation du RSSI dans ce processus peut varier : superviser un plan, apporter une contribution et un soutien,  mettre le plan en actio...

Dernier entretien

Patrick Bergougnou

Pdg de Cirpack

« Le WebRTC, c'est le nouveau levier des communications unifiées »