Aliyun, filiale cloud d'Alibaba, veut ouvrir des datacenters partout dans le monde - Actualités RT Cloud / Virtualisation

Aliyun, filiale cloud d'Alibaba, veut ouvrir des datacenters partout dans le monde

le 19/05/2015, par Didier Barathon, Cloud / Virtualisation, 499 mots

Pour les dirigeants d'Alibaba, le Amazon chinois, seuls trois groupes existeront dans le cloud computing mondial, Amazon, Microsoft et eux-mêmes.  Le groupe chinois veut se développer fortement à l'international avec son nouveau CEO, celui qui a réussi l'introduction du groupe à la bourse de New-York.

Aliyun, filiale cloud d'Alibaba, veut ouvrir des datacenters partout dans le monde

Alibaba a ouvert au mois de mars dernier un datacenter aux Etats-Unis et lancé des services de cloud computing pour le continent nord-américain. La même opération devrait se dérouler en Europe, au Japon, en Asie du sud-est et au Moyen-Orient (à Dubaï), précise maintenant le groupe. La société veut passer de 7 à 12 datacenters dans le mode. C'est sa filiale spécialisée, Aliyun qui est chargée de ce projet de mondialisation. Alibaba n'est pas seulement une entreprise spécialisée dans le e-commerce mais tout comme Amazon, un géant  des datacenters et du cloud computing, du moins en Chine. Elle y compte 1,4 millions de clients dans le cloud computing contre 1 million pour Amazon qui, lui, est implanté partout dans le monde.

Le groupe Alibaba a un nouveau CEO, Daniel Zhang, celui qui a réalisé l'introduction en bourse et les premiers investissements à l'étranger. Il a fait du développement international une priorité absolue. La filiale Aliyun est dirigée par Simon Hu, entré dans le groupe en 2005. Cet ancien banquier a d'abord développé la filiale Ali Finance, spécialisée dans le micro-crédit, qui a aidé des millions de TPE et de PME à émerger dans le e-commerce et le big data. En 2014, il prend la tête d'Aliyun et dans une interview vient de préciser ses intentions et celles de son groupe.

Un groupe proche des start-ups

Point de départ de son analyse, le lien entre le cloud computing et le big data, « la donnée n'est rien si elle ne peut être partagée, organisée, analysée, comparée et appliquée dans des scénarios business spécifiques ». Aliyum se développe avec deux initiatives : Internet Plus et Founder Plus. La première consiste à aider les structures du pays à se moderniser dans le cadre de l'ouverture du gouvernement, la seconde est basée sur l'émergence d'ETI en Chine. Un programme développé avec 30 venture capitalist, 20 incubateurs et 20 agences de marketing et de développement d'entreprises. Aliyum procure à ces ETI entre 4 800 et 64 000 dollars de ressources en cloud computing et leur offre des formations gratuites.

Mais en plus de ces initiatives nationales, Aliyun veut tout simplement conquérir le monde. Plus précisément aider les entreprises chinoises à le faire et capter le flux des entreprises internationales qui viennent s'implanter et se développer en Chine, où Aliyun affirme détenir 25% du marché du cloud computing. A l'international, avec chaque implantation, Aliyun va détecter des partenaires locaux dans le PaaS et le SaaS (au Moyen-Orient c'est la société Meraas). La société veut ainsi déployer sa plateforme propriétaire Apsara qui offre des services de stockage et de traitement de données. Une structure très sûre selon Simon Hu, sa société a résisté à une attaque DDoS qui a duré 14 heures, les 20 et 21 décembre derniers, avec un trafic de pointe de 454 gigaoctets par seconde.

En illustration, :Simon Hu, CEO d'Aliyun

Cisco et AWS se rapprochent pour mieux gérer les clusters de...

Cisco et Amazon Web Services (AWS) prévoient de lancer ensemble une plateforme pour rationaliser le développement et la gestion d'applications conteneurisées basées sur Kubernetes. Selon Cisco et AWS, grâce à...

le 12/11/2018, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 980 mots

Vodafone prépare un service de cloud privé virtuel pour les PME

Les PME qui veulent s'étendre à l'international veulent bénéficier de services de cloud dédiés capables de les suivre dans leur expansion. Des services qui soient accessibles en termes de prix et fiables en...

le 18/03/2016, par Peter Sayer / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 450 mots

Deutsche Telekom lance une offre de cloud public pour toute l'Europe

Comme prévu, l'opérateur historique allemand a lancé son offre de cloud public lors du Cebit, lundi. Cette offre vise ouvertement AWS, elle est réalisée en association avec Huawei qui fournit les serveurs....

le 15/03/2016, par Didier Barathon, 410 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »