Andromède : Dassault Systèmes quitte le cloud souverain français - Actualités RT Cloud / Virtualisation

Andromède : Dassault Systèmes quitte le cloud souverain français

le 23/12/2011, par Jacques Cheminat, Cloud / Virtualisation, 257 mots

Selon le quotidien La Tribune, Dassault Systèmes a décidé de se retirer du consortium en charge de la construction du cloud français, Andromède.

Andromède : Dassault Systèmes quitte le cloud souverain français

La création d'un cloud souverain français, baptisé Andromède, subit quelques turbulences. Le quotidien économique, La Tribune, a indiqué que Dassault Systèmes a décidé de se retirer du consortium en charge de la construction de ce cloud made in France.  Un protocole d'accord entre la Caisse des Dépôts, et des partenaires privés FranceTelecom/Orange, Thalès et Dassault Systèmes avait été signé en août dernier. A l'époque, Cap Gemini s'était retiré du projet. Les causes du retrait de Dassault Systèmes porteraient selon le journal économique sur la durée d'une clause de non-concurrence que Dassault Systèmes souhaitait la plus longue possible. Orange préférait raccourcir au maximum cette durée pour promouvoir ses propres offres clouds. Le nom des futurs dirigeants et les tarifs proposés par Orange sur les contrats d'hébergement des salles blanches » ont été d'autres sujets d'achoppements.

A la recherche d'un autre partenaire

Avec le retrait de Dassault Systèmes, l'Etat et les autres partenaires privés Orange et Thalès vont être obligés de chercher un nouveau partenaire pour le projet Andromède. Sur le plan budgétaire, l'Etat via la Caisse des Dépôts apporte 135 millions d'euros au titre du Grand Emprunt, Thalès contribue à hauteur de 30 millions d'euros, Orange et Dassault Systèmes devaient y consacrer 60 millions d'euros chacun. L'Etat va tenter de jouer les médiateurs pour faire changer d'avis le fournisseur de services et chercher d'autres acteurs intéressés par le projet. La Tribune parle d'Atos ou de Cap Gemini. A suivre...



Vodafone prépare un service de cloud privé virtuel pour les PME

Les PME qui veulent s'étendre à l'international veulent bénéficier de services de cloud dédiés capables de les suivre dans leur expansion. Des services qui soient accessibles en termes de prix et fiables en...

le 18/03/2016, par Peter Sayer / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 450 mots

Deutsche Telekom lance une offre de cloud public pour toute l'Europe

Comme prévu, l'opérateur historique allemand a lancé son offre de cloud public lors du Cebit, lundi. Cette offre vise ouvertement AWS, elle est réalisée en association avec Huawei qui fournit les serveurs....

le 15/03/2016, par Didier Barathon, 410 mots

euNetworks relie 240 datacenters en Europe et se développe en France

Les opérateurs d'infrastructure indépendants luttent pour leur indépendance face à la concurrence des grands opérateurs et aux tentatives de rachat dont ils sont l'objet. euNetworks est un opérateur de réseau...

le 08/02/2016, par Didier Barathon, 378 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »