Appel à la grève chez Alcatel Lucent France

le 29/11/2012, par Jean Pierre Blettner, Infrastructure, 461 mots

Appel à la grève chez Alcatel Lucent France

Les syndicats CFDT, CFE-CGC et CGT d'Alcatel Lucent appellent à la grève jeudi 29 Novembre, contre la plan social prévoyant 1430 suppressions de postes chez l'équipementier télécoms. Une porte parole d'Alcatel-Lucent, citée par France Info, a toutefois indiqué dans la matinée que le plan social était ramené à 1353 suppressions de postes, soit 80 de moins que prévu initialement et que l'essentiel des départs, soit 934, seraient réalisés dans le cadre de volontariats. 

Des suppressions de postes qui sont dues aux erreurs de stratégie faites par la direction qui mise trop sur les marchés américains et asiatiques, selon la CGT. La CGT estime qu'Alcatel-Lucent remporte peu d'appels d'offres en matière de réseau 4G, alors même que, malgré la crise et la réduction des investissements, les opérateurs européens continuent d'investir et de faire des bénéfices. La croissance des Smartphone imposera de nouveaux investissements dans les infrastructures réseaux.

Pourquoi Alcatel Lucent est-il à la peine ?  « Nos concurrents proposent des solutions convergées GSM, 3G, 4G qui permettent aux opérateurs d'adapter leur réseau en dynamique sans modification matérielle » pointe le syndicat, via une communication sur son site. Pour disposer des mêmes services chez Alcatel-Lucent, il faut encore attendre la disposition de la solution « Light Radio. »

Photo : site de Vélizy (Yvelines) d'Alcatel Lucent, destiné à être fermé dans le cadre du plan social. Les salariés devraient être transférés sur le site de Villarceux. (source photo CFDT)



Autre point critique, le marché européen comprend 125 opérateurs. Or, la direction du groupe a décidé de se concentrer sur seulement cinq opérateurs: France Telecom, Deutsche Télécom, Telefonica, Vodaphone et Vimpelcom affirme le syndicat. Pour les autres, la direction du groupe veut passer par des canaux de distribution, des revendeurs. Il s'agit d'une prise de risque inutile et dont on ne sait pas quels revenus elle va amener, estime la CGT.

« La stratégie de la direction est d'abaisser le chiffre d'affaires du groupe en zone Europe pour augmenter la rentabilité » dit-elle. Le travail est devenu plus compliqué avec des équipes éclatées. Les salariés sont démotivés, pense le syndicat. Autre point, les ventes de sites si elles ont permis de générer du cash se traduisent désormais par de coûteuses locations. « Le prix récupéré sur les ventes est dépensé en 9 à 11 ans de loyers » annonce la CGT.

Pour faire des économies, la CGT propose l'embauche massive des employés des SSII et des prestataires de services. Le raisonnement est simple. Pour la CGT, le salaire d'un salarié Alcatel-Lucent revient en France en moyenne à 80 000 € par an, charges et taxes diverses incluses, alors qu'un employé de SSII coûte environ 120 000 € par an, c'est-à-dire 200 jours à  600 € par jour en moyenne.  
Alcatel-Lucent France emploie ainsi un millier de personnes de SSII. On apprend au passage, que le coût par salarié licencié lors des plans sociaux précédents était de 250 000 €.

Le WAN hybride nécessite une nouvelle approche de l'optimisation de ré...

Maintenant que le WAN a enfin évolué, il est temps de jeter un oeil à l'infrastructure qui est utilisée pour l'optimiser.  L'analyse de Zeus Kerravala de Network World. Il a été bien analysé que le réseau étend...

le 15/09/2014, par Zeus Kerravala, Network World, 545 mots

Forte croissance du marché des switchs Ethernet au T2, Huawei et Arist...

Les datacenters se sont révélés un moteur de croissance pour le marché des switchs Ethernet au deuxième trimestre. Parallèlement, la baisse des prix, l'activité campus et certains marchés locaux ont renforcé ce...

le 11/09/2014, par Jim Duffy / Network World, 398 mots

Pourquoi ne pas louer ses réseaux au lieu de les acheter ?

Selon Brocade, la mise en abonnement du réseau permettrait aux entreprises d'avoir le même niveau de flexibilité et d'agilité qu'avec un réseau basé sur le cloud. Ainsi, vous pourrez apporter des modifications ...

le 08/09/2014, par Pete Bartolik, 528 mots

Dernier dossier

Le software-defined security (SDS) convient aux environnements virtualisés

Avec le SDS (software-defined security), la détection d'intrusion, la segmentation du réseau, les contrôles d'accès sont automatisés et contrôlés par le logiciel. Le SDS convient plus particulièrement aux environnements informatiques dépendants du cloud computing et des infrastructures virtualisées. Il prend en compte chaque nouveauté dans l'enviro...

Dernier entretien

Dan Pitt

directeur exécutif de l'ONF, Open Networking Foundation

« Nous nous sentons la responsabilité de conduire l'ensemble du mouvement SDN »