Arris veut aider les câblo à passer au très haut débit - Actualités RT Fibre optique

Arris veut aider les câblo à passer au très haut débit

le 24/02/2015, par Didier Barathon, Fibre optique, 325 mots

Le Très haut débit oblige tous les opérateurs à investir, qu'ils soient d'origine télécoms ou venus du câble. Dans un secteur en pleine recomposition, avec des résultats financiers parfois décevants, l'investissement reste une priorité.

Arris veut aider les câblo à passer au très haut débit

Il y a deux ans, fin 2012, Arris achetait à Google les activités de Motorola Mobility. Une confirmation spectaculaire des ambitions du spécialiste du modem-câble. Son directeur technique Europe, Cornel Ciocirlan, veut renforcer les opérateurs face à la concurrence des OTT. Arris, va donc au-delà du modem-câble parler aux opérateurs de CCAP (Converged Cable Access Platform), leur permettant d'utiliser tous les flux vidéo, voix data, de DOCSIS 3.1,  la nouvelle norme très haut débit du câble, que Liberty teste dans le monde entier, et même de SDN, pour la virtualisation des fonctions des opérateurs.

Dans ce cadre, Arris a pris plusieurs initiatives. Il a présenté à Amsterdam en octobre, deux nouvelles passerelles domestiques haut débit, NVG340 et NVG370. Elles offrent en plus du haut débit de la con-nectivité Wi-Fi et s'adressent aux besoins triple play des consommateurs. Elles sont gérables à distance.

Le groupe est confiant en Europe

Mais son effort principal consiste à convaincre les opérateurs d'investir, par la mise à niveau des passe-relles, l'adoption de nouvelles normes pour les câblo. Le groupe est confiant en Europe, plus prudent aux Etats-Unis, où les transaction Comcast / Time Warner et Comcast / Charter sont bloquées par le régulateur. De grands contrats sont attendus en Europe et en Asie pour compenser cette atonie, due aux questions règlementaires, aux Etats-Unis.  Le groupe vient néanmoins de décrocher un contrat avec Liberty Global pour une nouvelle passerelle 4K.

Arris a également remporté, contre Cisco, le contrat chez NBN (National broadband network, le réseau local public à très haut débit) pour fournir du câble coaxial aux opérateurs Telstra et Optus. Un contrat de 400 millions de dollars qui devrait permettre de desservir 3,4 millions d'utilisateurs en Australie. Dans ce contrat, Arris va mettre à niveau le réseau aux normes Docsis 3.0. en attendant du 3.1.

Nordnet recrute 150 partenaires de plus pour installer la fibre en...

Pour soutenir le déploiement de la fibre dans l'Hexagone, Nordnet, filiale d'Orange, veut passer par son réseau de revendeurs et installateurs. Il compte ainsi en recruter 150 supplémentaires l'année prochaine...

le 18/10/2018, par Nicolas Certes, 211 mots

L'Allemagne veut la fibre partout d'ici 2025

Le gouvernement allemand a adopté sa «Stratégie numérique 2025», le prochain grand projet de réforme pays, a rapporté le Süddeutsche Zeitung . C'est ce qu'a confirmé le n°2 du gouvernement, Sigmar Gabriel...

le 21/03/2016, par Didier Barathon, 546 mots

Fibre ou Gfast : le patron de Deutsche Telekom s'en prend au...

Le Pdg de Deutsche Telekom PDG appelle à moins de réglementation sur la montée en débit du cuivre. Une série de déclarations fracassantes contre le régulateur allemand, mais prononcées à Londres. Tim...

le 03/12/2015, par Didier Barathon, 368 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »