AT&T entrouvre la porte aux plateformes UC comme Lync ou Jabber - Actualités RT Messagerie

AT&T entrouvre la porte aux plateformes UC comme Lync ou Jabber

le 23/01/2015, par Stephen Lawson, adaptation Didier Barathon, Messagerie, 387 mots

AT&T a lancé jeudi « UC Federation service » qui autorise une communication ouverte, avec des plates- formes de communication unifiées externes, à certaines conditions. Cette initiative d'ATT permet littéralement d'abattre les murs entre les plates-formes tout en gardant les principes organisationnels en place.

AT&T entrouvre la porte aux plateformes UC comme Lync ou Jabber

UC Federation est un service basé dans le cloud. Il rend compatibles les systèmes de communications unifiés externes que veulent utiliser les responsables en interne tout en préservant l'utilisation de leur  plate-forme interne. Pour l'instant, elle ne couvre que les fonctions de présence, de messagerie instantanée, Il intégrera plus tard cette année la voix, la vidéo et l'agenda. Elle fonctionne avec Lync de Microsoft et Jabber de Cisco. D'autres plates-formes du même type seront bientôt disponibles explique AT&T en particulier : IBM Sametime, Microsoft Office 365 et OCS (Office Communications Server), Skype, Avaya One-X, Google Hangouts, Facebook, AOL et Yahoo.

Ce service d'AT&T permet aux administrateurs de contrôler les communications utilisées en interne, quels que soient les utilisateurs et les plates-formes concernées. Toutefois, même si les communications unifiées rendent disponibles la vidéo, la messagerie instantanée, le partage de données, elles n'atteignent pas la portée universelle d'un appel téléphonique.

Problématique en cas de rachat

Pour Irina Weinstein, analyste cabinet Wainhouse Research, « vous ne pouvez pas dire à un client : si vous voulez nous parler, utiliser obligatoirement cette messagerie instantanée ou ce système UC ». Après une acquisition par exemple, une filiale nouvellement intégrée peut avoir beaucoup investi et compter beaucoup d'expérience dans sa plate-forme UC existante, il  n'est pas justifié économiquement de la remplacer ».

UC Fédération d'AT&T est conçu pour résoudre le défi de l'interopérabilité tout en laissant chaque utilisateur garder le système et l'interface utilisateur qu'il aime. Mais les fonctions de contrôle et d'autorisation sont tout aussi importantes que l'interopérabilité multi-plateformes, selon Irina Weinstein. Les entreprises veulent être en mesure de communiquer facilement avec les autres et veulent contrôler quand et comment cette communication a lieu.  Ce qui facilite le travail des utilisateurs, incités à travailler de plus en plus avec des partenaires, des clients et des filiales dotés de plates-formes externes, tout en préservant les principes internes.

L'UC Fédération est disponible à 4,99 dollars par mois et par utilisateur, avec des rabais potentiels en fonction du volume et de l'engagement. AT&T offre un essai gratuit de 90 jours jusqu'à 25 utilisateurs.

Interview de Patrick Bergougnou, Pdg de Cirpack

Réaliser des échanges sans qu'aucun plugin ne soit nécessaire, tel est l'avantage du WebRTC (Web Real-Time Communication, pour : communication web en temps réel). Les grands opérateurs s'y intéressent de près...

le 05/05/2015, par Didier Barathon, 537 mots

StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la...

Skype, Lync, Webex, Chromebox for meetings, plusieurs solutions de grands acteurs tentent de simplifier la visioconférence. Avec son profil de start-up, l'anglais StarLeaf a l'intention de les...

le 24/04/2015, par Didier Barathon, 363 mots

AT&T entrouvre la porte aux plateformes UC comme Lync ou Jabber

AT&T a lancé jeudi « UC Federation service » qui autorise une communication ouverte, avec des plates- formes de communication unifiées externes, à certaines conditions. Cette initiative d'ATT permet...

le 23/01/2015, par Stephen Lawson, adaptation Didier Barathon, 387 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »