Atos à la poursuite du zéro e-mail en interne - Actualités RT Messagerie

Atos à la poursuite du zéro e-mail en interne

le 08/11/2012, par Jacques Cheminat, Messagerie, 281 mots

La SSII a présenté son réseau social d'entreprise qui s'appuie sur le rachat de la société BlueKiwi. L'offre Zen disponible en mode SaaS sur le cloud Canopy est une étape supplémentaire dans la volonté de supprimer le mail chez Atos.

Atos à la poursuite du zéro e-mail en interne

Thierry Breton, PDG d'Atos avait secoué le landernau de l'IT en indiquant en février 2011 vouloir devenir la première entreprise avec zéro mail. En remplacement de l'outil de messagerie, place aux outils collaboratifs au sein de la SSII. Cette transformation ne s'est pas faite du jour au lendemain et Atos a patiemment monté les briques de son programme. Le premier étage de cette stratégie a eu lieu en avril 2012 avec le rachat de la société BlueKiwi, un spécialiste des réseaux sociaux d'entreprise. Tout au long de l'été, les différentes équipes ont travaillé pour étoffer les équipes et améliorer les produits de la start-up.

Une intégration interne progressive


Le fruit de ces efforts a été dévoilé aujourd'hui et correspond au deuxième étage des ambitions d'Atos. Baptisé BlueKiwi Zen, le RSE d'Atos va être progressivement déployé dans l'entreprise pour concrétiser le programme zero email d'ici 2014. Des premiers tests ont eu lieu en août dernier avec un déploiement effectif à partir d'octobre 2012 sur certaines filiales de la SSII. A noter que ce RSE, en mode SaaS (Software as a Service) est hébergé sur le cloud Canopy d'Atos (en partenariat avec EMC et VMware).

Sur la partie fonctionnalité, la solution proposée se distingue par l'intégration d'outil analytique pour accélérer la recherche d'experts ou d'informations sur certains sujets. La mobilité est aussi à l'honneur, puisque l'outil est disponible sur plusieurs types de terminaux. On retrouve les fonctionnalités traditionnelles de partage de contenus, de profils enrichis et de messagerie.

Interview de Patrick Bergougnou, Pdg de Cirpack

Réaliser des échanges sans qu'aucun plugin ne soit nécessaire, tel est l'avantage du WebRTC (Web Real-Time Communication, pour : communication web en temps réel). Les grands opérateurs s'y intéressent de près...

le 05/05/2015, par Didier Barathon, 537 mots

StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la...

Skype, Lync, Webex, Chromebox for meetings, plusieurs solutions de grands acteurs tentent de simplifier la visioconférence. Avec son profil de start-up, l'anglais StarLeaf a l'intention de les...

le 24/04/2015, par Didier Barathon, 363 mots

AT&T entrouvre la porte aux plateformes UC comme Lync ou Jabber

AT&T a lancé jeudi « UC Federation service » qui autorise une communication ouverte, avec des plates- formes de communication unifiées externes, à certaines conditions. Cette initiative d'ATT permet...

le 23/01/2015, par Stephen Lawson, adaptation Didier Barathon, 387 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »