Baisse de 3% du CA annuel de Cisco, pénalisé dans son coeur de métier - Actualités RT Cloud / Virtualisation

Baisse de 3% du CA annuel de Cisco, pénalisé dans son coeur de métier

le 18/08/2014, par Didier Barathon, Cloud / Virtualisation, 442 mots

Cisco va supprimer 8% de ses effectifs mondiaux au cours des douze prochains mois. Le constructeur réalise de moins bonnes performances sur les routeurs et les commutateurs, son fief traditionnel et n'a pas encore trouvé le chemin de la croissance dans le SDN.

Baisse de 3% du CA annuel de Cisco, pénalisé dans son coeur de métier

Cisco publie ses résultats annuels 2014, son exercice annuel s'achevant le 26 juillet. Il a réalisé un chiffre d'affaires (normes GAAP) en baisse de 3% à 47,1 milliards de dollars, contre 48,6 sur l'exercice précédent. Le revenu net est en forte baisse, de 21,3%, à 7,9 milliards de dollars contre 10 milliards, lors du précédent exercice annuel. En norme non GAAP, ce résultat net est égal d'un exercice à l'autre à 10,9 milliards de dollars.

John Chambers, le Pdg a fait état d'un « environnement difficile ». En fait, depuis le début de l'année calendaire, la société a réduit ses prévisions de croissance. John Chambers dès la fin du 1er trimestre, moins bon que prévu, avait souligné la faiblesse de la demande dans les pays en développement et les difficiles transitions à amorcer dans les lignes de produit. Ce diagnostic n'a pas varié.

Sur le dernier point en particulier, Cisco veut se développer sur le cloud avec ses offres SDN, dans les logiciels et la sécurité. Il a créé au début de l'automne dernier une division spécialisée sur la sécurité. La société doit recruter pour ces nouveaux domaines d'activité et s'alléger sur les autres, c'est la raison de l'annonce des 6 000 licenciements. Au 4ème trimestre Cisco fait par exemple état d'une baisse de 7% de son chiffre d'affaires dans les routeurs et de 4% dans les commutateurs. C'est bien le coeur de métier qui est atteint, les nouveaux secteurs d'activité ne compensent pas, du moins pas encore, la baisse dans les activités traditionnelles.

Le cloud = 6% du CA total

Cisco estime être proche d'un décollage dans ses nouvelles activités. Il fait état d'une croissance sur son T4 de 29% pour l'activité logicielle et de 30% dans l'UCS, la partie communications unifiées. Les commutateurs Nexus 9000 (en photo), fers de lance de la nouvelle activité SDN, seraient passés de 180 à 580 clients au cours du dernier trimestre fiscal. Le chemin est encore long avant que les nouvelles activités ne participent à l'expansion de Cisco. Pour le dernier exercice fiscal annuel, le cloud représente 6% de l'activité du groupe, la sécurité 3%. C'est à peine 20% du CA total, les switchs forment 30% du CA, le routage 16%. La vidéo et le collaboratif sont à 8% chacun. Les services représentent 23% du CA.

A contrario, l'estimation du groupe sur les pays émergents n'incite pas à l'optimisme, ces pays sont durablement affectés de bouleversements économiques et politiques qui nuisent au business. De même, les opérateurs entrent dans une phase de recomposition au plan mondial ce qui devrait pénaliser leurs investissements.

Pression sur les datacenters, après un trimestre de forte croissance...

La croissance continue d'Amazon Web Services, de Microsoft Azure et de Google Cloud Platform indique que de plus en plus d'entreprises se tournent vers le cloud.   Ça pourrait devenir lassant, mais comment...

le 15/05/2019, par Fredric Paul, Network World (adaptation Jean Elyan), 853 mots

Cisco booste son SD WAN au multicloud

Avec le SD-WAN Cloud OnRamp for CoLocation de Cisco, il est possible de relier les succursales d'une entreprise à des datacenters privés de sièges sociaux régionaux via des installations de colocation. Avec à...

le 07/05/2019, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 952 mots

Le cloud, usine à fabrique d'erreurs IA

La croissance exponentielle des données servant à alimenter des systèmes d'intelligence artificielle entraîne des erreurs. Se servir de l'impressionnante capacité de stockage cloud pour les héberger ne risque...

le 12/04/2019, par David Linthicum, Infoworld (adapté par Jean Elyan), 469 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »