Bordeaux ouvre son portail open data

le 03/10/2012, par Jean Pierre Blettner, Cloud / Virtualisation, 294 mots

Bordeaux ouvre son portail open data

A partir du jeudi 4 octobre 2012, la Ville de Bordeaux met à disposition des données publiques sur son portail opendata.bordeaux.fr.

Une donnée ouverte (open data) est une information publique brute, librement accessible et réutilisable. Ce site a été pensé pour fournir une valeur réelle aux entreprises et aux développeurs, qui pourront utiliser les flux pour développer de nouvelles applications.

La Ville de Bordeaux a fait le choix de la licence ouverte/open licence, n'imposant aucune restriction de réutilisation (liberté et gratuité) et d'exploitation de ces données. Le portail permettra la consultation et l'utilisation de données régulièrement mises à jour, fournies par les services municipaux.

Le programme répond à deux ambitions : faciliter la vie au quotidien, et inviter chacun à avoir un rôle participatif et créatif. Le portail donne une vision concrète des métiers de la Ville, dont les agents collectent, mettent en forme et publient les données. 60 flux d'information sont disponibles, ils s'enrichiront progressivement de données supplémentaires.

On trouvera sur ce portail par exemple les données budgétaires de la Ville, la cartographie des arbres, plusieurs collections des musées ou le palmarès des 50 premiers prénoms depuis 1900. Des modèles de visualisation simplifieront la navigation au sein des jeux de données. Le site porte une ambition éducative : les enseignants des écoles élémentaires pourront se connecter au portail et s'appuyer sur des exemples à jour pour illustrer certaines matières.

La Ville met le portail opendata.bordeaux.fr à disposition des citoyens mais aussi des entreprises, en les invitant à contribuer et partager. Les particuliers pourront commenter, suggérer de nouvelles idées, ou contribuer à l'enrichissement des bases documentaires (pour constituer par exemple une cartographie des arbres relevant des domaines privés, complétant celle des arbres entretenus par la Ville dans les espaces publics). 

Illustration : vue de Bordeaux (D.R.)

Le cloud public n'est pas toujours avantageux sur le plan financier

Le cabinet ISG publie la première édition de son index des prix mensuels du cloud public. Les coûts informatiques internes s'avèrent compétitifs quand l'utilisation des instances cloud est supérieure à 55%. Pou...

le 18/08/2015, par Didier Barathon, 482 mots

Le marché du SDN devrait être multiplié par 15 d'ici 2019 chez les opé...

Selon AT&T, le SDN permet d'améliorer de 95% le provisionnement de ses services. Il permet aussi à l'opérateur, pionnier dans ce domaine, de proposer un portail de libre-service en ligne et des services de ...

le 17/08/2015, par Didier Barathon, 414 mots

Cloud Week : 53% des entreprises ont modifié en profondeur leur organi...

Pour sa première édition, la Cloud Week, qui s'est tenu du 6 au 10 juillet dernier,  a donné la parole en 5 jours à tous les secteurs du cloud computing, la dernière session étant dédiée aux utilisateurs. Pour ...

le 16/07/2015, par Didier Barathon, 723 mots

Dernier dossier

Une nouvelle race d'OS, les micro OS, pour le cloud et les conteneurs

Il semble très probable que les clouds à l'avenir seront alimentés par des serveurs légers et des applications conteneurisées, avec des micro systèmes d'exploitation et des conteneurs qui joueront un rôle central. Deux avantages à noter : la petite taille de ces micro systèmes d'exploitation micro qui conduit naturellement à une surface d'attaque p...

Dernier entretien

Patrick Bergougnou

Pdg de Cirpack

« Le WebRTC, c'est le nouveau levier des communications unifiées »