Bouygues adopte la TrustedFlash de SanDisk - Actualités RT Stockage

Bouygues adopte la TrustedFlash de SanDisk

le 21/11/2006, par Eddye Dibar, Stockage, 291 mots

Bouygues adopte la TrustedFlash de SanDisk

Bouygues Télécom est le premier opérateur mobile au monde à lancer la technologie TrustedFlash de SanDisk. TrusedFlash est une plate-forme applicative. Elle permet de stocker les licences des droits numériques (DRM) dans une carte micro SD. «Il s'agit d'une extension du DRM de l'opérateur ou du fournisseur de contenu», explique Pascal Caillon, directeur contenu mobile et M-Commerce chez SanDisk. L'extension se fait via un agent qui fonctionne dans le téléphone. Il s'auto installe dans le cadre de terminaux à OS ouverts. Pour les téléphones à OS fermés, l' intégration se fait au niveau des drivers SD. «Dans la carte nous avons mis un microprocesseur pour encrypter et décrypter les informations en temps réel», ajoute-t-il. Les systèmes d'encodage sont notamment AES, PKI, DES, 3DES. «Notre partenariat avec Bouygues consiste à étendre les DRM i-mode, lequel n'encrypte pas le contenu», expose Pascal Caillon. Jusqu'à présent, l'opérateur ne pouvait donc pas mettre de contenu dans un système amovible sans que cela ne repésente de risque. Désormais, un contenu (voix, données vidéo) peut être transporté de façon sécurisé d'un terminal à un autre, autant de fois qu'un utilisateur le veut. il peut aussi le partager avec tous les clients du réseau Bouygues uniquement. TrustedFlash permet également le rapatriement du contenu personnel de l'utilisateur de son PC vers son terminal mobile et de bénéficier du mode preview d'un contenu i-mode. «Nous avons mis une carte de 256 Mo dans les téléphones Samsung distribués par Bouygues. Cette carte précharge des vidéos Universal Music, du contenu de Musiwave ou encore des publicités», illustre Pascal Caillon. L'utilisateur doit juste insérer la carte dans son téléphone. Le contenu est accessible trois fois. Ensuite, s'il veut y accéder à nouveau, il est automatiquement redirigé vers le site du fournisseur de ce contenu.

Storj Labs dévoile les tarifs de son service de stockage décentralisé...

Un groupe de fournisseurs, peu nombreux, loue aux utilisateurs du monde entier des capacités de stockage décentralisées basées sur la blockchain. Comme Storj Labs, ils affirment que cette capacité est moins...

le 21/11/2019, par Lucas Mearian, Computerworld (adaptation Jean Elyan), 1290 mots

Stockage objet : la sauvegarde est-elle nécessaire ?

Un stockage de type bloc dans le cloud mal sauvegardé peut se traduire par une perte de données. Si le stockage objet est plus résilient, mieux vaut être prudent. Si les données stockées dans un service cloud...

le 28/10/2019, par W. Curtis Preston, Network World (adaptation Jean Elyan), 1451 mots

Les produits réseaux de stockage MDS de Cisco, plus rapides et plus...

La famille de commutateurs de réseaux de stockage MDS SAN supporte désormais le 64 Gb/s, Ansible et les charges d'analyse. Pour répondre aux exigences de plus en plus importantes des charges de travail, Cisco...

le 12/09/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 681 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...