Bouygues Télécom inaugure son Cloud Iaas quatre ans après Amazon

le 29/11/2012, par Jean Pierre Blettner, Cloud / Virtualisation, 312 mots

Bouygues Télécom propose la location de serveur virtuel Windows ou Linux à partir de 19 € par mois et jusqu'à 600 €.  Les données sont hébergées chez Microsoft. Elles pourront être basculées chez Bouygues Télécom au premier trimestre 2013. L'opérateur délivre également des services de sauvegarde de postes de travail dans le Cloud.

Bouygues Télécom inaugure son Cloud Iaas quatre ans après Amazon

Bouygues Telecom Entreprises annonce le lancement de ses Solutions Cloud Entreprises,  à destination des PME et ETI (Entreprise de taille intermédiaire; i.e. les grosses PME) à travers un portail web simple d'utilisation.  

Le service phare est la location de serveurs virtuels dans une Infrastructure as a Service (IaaS), tel qu'Amazon, le pionnier du domaine, le commercialise depuis quatre ans. Il permet à une entreprise de disposer en quelques minutes d'un serveur distant avec les mêmes fonctionnalités qu'un serveur physique pour héberger un site web ou un progiciel.

Bouygues Telecom Entreprises propose 5 tailles de serveurs (XS, S, M, L, XL), et deux systèmes d'exploitation, Windows ou Linux, à partir de 19 € HT/mois pour 1 CPU et jusqu'à 600 € pour un serveur à 8 CPU.

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Dans un premier temps, le client ne pourra stocker ses données que dans les data centers de Microsoft en Europe. A partir du premier trimestre 2013, il pourra utiliser ceux de Bouygues Telecom, situés en France. Bouygues Télécom évalue le coût de revient complet de la location d'un serveur virtuel comme étant trois fois inférieur à un investissement.

Bouygues Télécom propose également une sauvegarde du poste de travail dans le Cloud. Ce service permet à une entreprise d'automatiser la sauvegarde de ses postes de travail dans les data centers de Bouygues Telecom Entreprises en France.

Toutes les offres sont sans engagement et sans investissement. La facturation se fait à l'usage, et les clients connaissent à l'avance leurs dépenses Ces premières offres seront prochainement élargies avec l'arrivée de la sauvegarde des serveurs et de solutions collaboratives.

Cisco lance sa stratégie ONE Software, elle s'appuie sur la base insta...

Clients, revendeurs et partenaires de Cisco ont désormais à leur disposition une nouvelle manière d'aborder la partie logicielle de Cisco. Annoncée la semaine passée aux Etats-Unis, c'était le point fort de Cis...

le 28/01/2015, par Jim Duffy IDG NS, adaptation Didier Barathon, 492 mots

Cisco précise le rôle d'Intercloud Fabric

Entre les réseaux, son fief historique, les datacenters et même le collaboratif où se situe vrai-ment Cisco en matière de cloud ? Question d'autant plus cruciale qu'il a semblé hésité notam-ment pour se positio...

le 15/01/2015, par Didier barathon et Zeus Kerravala, 401 mots

Après s'être renforcé dans le stockage, Citrix devrait viser les résea...

En rachetant Sanbolic, Citrix comble un vide de son offre stockage, mais d'autres secteurs mériteraient d'être complétées par des acquisitions. Sa stratégie de virtualisation souffre d'un manque dans les réseau...

le 15/01/2015, par Zeus Kerravala, Network World, 430 mots

Dernier dossier

Le software-defined security (SDS) convient aux environnements virtualisés

Avec le SDS (software-defined security), la détection d'intrusion, la segmentation du réseau, les contrôles d'accès sont automatisés et contrôlés par le logiciel. Le SDS convient plus particulièrement aux environnements informatiques dépendants du cloud computing et des infrastructures virtualisées. Il prend en compte chaque nouveauté dans l'enviro...

Dernier entretien

André Fuetsch

Senior Vice-Président d'AT&T, chargé de l'architecture et du design

"Le SDN permet des économies internes et donne de nouvelles capacités à nos clients"