Bouygues Télécom inaugure son Cloud Iaas quatre ans après Amazon

le 29/11/2012, par Jean Pierre Blettner, Cloud / Virtualisation, 312 mots

Bouygues Télécom propose la location de serveur virtuel Windows ou Linux à partir de 19 € par mois et jusqu'à 600 €.  Les données sont hébergées chez Microsoft. Elles pourront être basculées chez Bouygues Télécom au premier trimestre 2013. L'opérateur délivre également des services de sauvegarde de postes de travail dans le Cloud.

Bouygues Télécom inaugure son Cloud Iaas quatre ans après Amazon

Bouygues Telecom Entreprises annonce le lancement de ses Solutions Cloud Entreprises,  à destination des PME et ETI (Entreprise de taille intermédiaire; i.e. les grosses PME) à travers un portail web simple d'utilisation.  

Le service phare est la location de serveurs virtuels dans une Infrastructure as a Service (IaaS), tel qu'Amazon, le pionnier du domaine, le commercialise depuis quatre ans. Il permet à une entreprise de disposer en quelques minutes d'un serveur distant avec les mêmes fonctionnalités qu'un serveur physique pour héberger un site web ou un progiciel.

Bouygues Telecom Entreprises propose 5 tailles de serveurs (XS, S, M, L, XL), et deux systèmes d'exploitation, Windows ou Linux, à partir de 19 € HT/mois pour 1 CPU et jusqu'à 600 € pour un serveur à 8 CPU.

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Dans un premier temps, le client ne pourra stocker ses données que dans les data centers de Microsoft en Europe. A partir du premier trimestre 2013, il pourra utiliser ceux de Bouygues Telecom, situés en France. Bouygues Télécom évalue le coût de revient complet de la location d'un serveur virtuel comme étant trois fois inférieur à un investissement.

Bouygues Télécom propose également une sauvegarde du poste de travail dans le Cloud. Ce service permet à une entreprise d'automatiser la sauvegarde de ses postes de travail dans les data centers de Bouygues Telecom Entreprises en France.

Toutes les offres sont sans engagement et sans investissement. La facturation se fait à l'usage, et les clients connaissent à l'avance leurs dépenses Ces premières offres seront prochainement élargies avec l'arrivée de la sauvegarde des serveurs et de solutions collaboratives.

Le cloud public n'est pas toujours avantageux sur le plan financier

Le cabinet ISG publie la première édition de son index des prix mensuels du cloud public. Les coûts informatiques internes s'avèrent compétitifs quand l'utilisation des instances cloud est supérieure à 55%. Pou...

le 18/08/2015, par Didier Barathon, 482 mots

Le marché du SDN devrait être multiplié par 15 d'ici 2019 chez les opé...

Selon AT&T, le SDN permet d'améliorer de 95% le provisionnement de ses services. Il permet aussi à l'opérateur, pionnier dans ce domaine, de proposer un portail de libre-service en ligne et des services de ...

le 17/08/2015, par Didier Barathon, 414 mots

Cloud Week : 53% des entreprises ont modifié en profondeur leur organi...

Pour sa première édition, la Cloud Week, qui s'est tenu du 6 au 10 juillet dernier,  a donné la parole en 5 jours à tous les secteurs du cloud computing, la dernière session étant dédiée aux utilisateurs. Pour ...

le 16/07/2015, par Didier Barathon, 723 mots

Dernier dossier

Une nouvelle race d'OS, les micro OS, pour le cloud et les conteneurs

Il semble très probable que les clouds à l'avenir seront alimentés par des serveurs légers et des applications conteneurisées, avec des micro systèmes d'exploitation et des conteneurs qui joueront un rôle central. Deux avantages à noter : la petite taille de ces micro systèmes d'exploitation micro qui conduit naturellement à une surface d'attaque p...

Dernier entretien

Patrick Bergougnou

Pdg de Cirpack

« Le WebRTC, c'est le nouveau levier des communications unifiées »