Bouygues Télécom propose 4 offres de cloud computing - Actualités RT Cloud / Virtualisation

Bouygues Télécom propose 4 offres de cloud computing

le 14/10/2013, par Didier Barathon, Cloud / Virtualisation, 386 mots

Discrètement, Bouygues Télécom déploie des offres cloud computing. Elles sont préparées avec des start-ups et commercialisées de manière indirecte.

Bouygues Télécom propose 4 offres de cloud computing

En complément de ses offres fixes et mobiles, Bouygues Télécom déploie des offres de cloud computing. La première concerne la sauvegarde avec un partenariat signé entre l'opérateur et EVault (du groupe Seagate). Les données sont sauvegardées dans le cloud du premier et restaurée grâce à la technologie du second. Restaurées immédiatement ce qui fait toute  la valeur de cette offre présentée au mois de mai dernier dans un univers de la sauvegarde dans le cloud pourtant très concurrentiel.

Pour Bouygues Télécom, l'avantage  est double. EVault qui a des dizaines de milliers de clients permet de miser sur un déploiement simple en termes de configuration et de paramétrage. « Et toutes nos offres sont des offres utiles, simples, sans engagement, avec une visibilité sur les prix simple, par utilisateur et par mois » souligne Cyrille Guétin, directeur des offres cloud computing de l'opérateur.

Web conference et collaboratif

Bouygues Télécom propose également une offre de web conference et de collaboratif. Elle peut s'effectuer entre tous les collaborateurs et collègues de l'entreprise mais aussi se faire à l'extérieur en permettant à deux salariés d'entreprises différentes d'entrer dans la conference.  

L'opérateur développe aussi une offre de partage de fichiers, une sorte de dropbox mais pour les entreprises. Les données sont hébergées dans les datacenters de l'opérateur. Ce dernier offre aux DSI une console d'administration pour les rassurer sur ces opérations de partages de fichier. Quatrième possibilité, l'opérateur propose le serveur virtuel.

Des start-ups françaises

Au-delà de ces offres, ce qui est important c'est la manière de les concevoir. Bouygues Télécom s'est entouré d'EVault pour le 1er, mais pour les autres a fait appel à des start-ups françaises : Weemo pour la webconference, Numvision pour le partage de fichiers. « Je rencontre une start-up par semaine » confie Cyrille Guétin. Et l'opérateur réfléchit à de nouveaux développements de ces offres de cloud computing qu'on pourrait retrouver sur des sujets comme la messagerie.

Outre l'appel aux start-ups, l'opérateur insiste sur la manière de commercialiser ces offres. « C'est un mythe de dire que les entreprises consomment spontanément, il faut une démarche commerciale active, pour les offres de cloud computing comme pour les autres ». L'opérateur procède donc au recrutement de dizaines de partenaires intégrateurs spécialisés pour présenter et vendre ces nouvelles offres.

Vodafone prépare un service de cloud privé virtuel pour les PME

Les PME qui veulent s'étendre à l'international veulent bénéficier de services de cloud dédiés capables de les suivre dans leur expansion. Des services qui soient accessibles en termes de prix et fiables en...

le 18/03/2016, par Peter Sayer / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 450 mots

Deutsche Telekom lance une offre de cloud public pour toute l'Europe

Comme prévu, l'opérateur historique allemand a lancé son offre de cloud public lors du Cebit, lundi. Cette offre vise ouvertement AWS, elle est réalisée en association avec Huawei qui fournit les serveurs....

le 15/03/2016, par Didier Barathon, 410 mots

euNetworks relie 240 datacenters en Europe et se développe en France

Les opérateurs d'infrastructure indépendants luttent pour leur indépendance face à la concurrence des grands opérateurs et aux tentatives de rachat dont ils sont l'objet. euNetworks est un opérateur de réseau...

le 08/02/2016, par Didier Barathon, 378 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »