Campagne de lutte contre les contrefaçons des logiciels Microsoft - Actualités RT Régulation télécoms

Campagne de lutte contre les contrefaçons des logiciels Microsoft

le 02/11/2006, par Elian Cordoue, Régulation télécoms, 306 mots

Microsoft vient de franchir une nouvelle étape dans la lutte contre la contrefaçon de Windows XP. L'éditeur vient en effet d'engager plus de 50 actions en justice partout dans le monde à l'encontre de particuliers revendant des licences de son système d'exploitation sur Internet, par le biais de ventes aux enchères. Dans un communiqué, Microsoft précise que ces actions sont notamment au nombre de 15 outre Atlantique, de 6 en Allemagne, de 10 aux Pays-Bas, de 5 en France, et de 6 au Royaume-Uni. Antoine Boris, responsable de la lutte contre la contrefaçon chez Microsoft, pointe notamment du doigt les vendeurs de « stickers », ces certificats d'authenticité auto-collants revendus en masse sur des sites comme eBay pour moins d'une centaine d'euros. Ceux-ci seraient souvent associés à des licences OEM, un type de licence non transférable à un autre PC que celui avec lequel elle a été vendue. Plus généralement, Antoine Boris dénonce une communication mensongère : « les vendeurs font croire à leurs acheteurs qu'avec ce sticker, ils auront une licence à proprement parler. Or, une licence est composée de plusieurs éléments : ce sticker qui doit être apposé sur la machine, le livret d'utilisation, le CD d'installation ou de restauration et la facture. Ces éléments forment un ensemble indissociable qui représente la licence. » Et d'indiquer avoir régulièrement précisé à des revendeurs qu'ils ne pouvaient pas acheter ces stickers vendus sur Internet à prix cassé en vue de les revendre à leurs clients. Dans cette nouvelle action, Microsoft ne vise pas les clients qui ont acquis sans le savoir une licence contrefaite de Windows XP par le biais d'un simple sticker : ni le service d'activation par téléphone, ni le système automatisé de vérification de l'authenticité de Windows (WGA) ne devraient empêcher ces utilisateurs de jouir pleinement de leur copie pirate du système d'exploitation. « On n'a aucun projet de ce genre-là dans les tuyaux », assure Antoine Boris.

Le plan Souveraineté Télécoms se glisse dans la future loi Macron

Small cells, IoT, LTE, 5G : les télécoms planchent sur de nombreuses technologies qui toutes contribuent à la fameuse transformation digitale. Comment la France peut-elle peser sur ces technologies avec ses...

le 07/12/2015, par Didier Barathon, 466 mots

Dégroupage, bande 700 MHz, avenir de la régulation : l'Arcep veut...

En quelques heures, le régulateur des télécoms se fait entendre sur trois sujets différents : le très haut débit, les fréquences mobiles, son propre rôle dans les années à venir. Il joue son rôle et fait mieux...

le 13/11/2015, par Didier Barathon, 355 mots

Le parlement européen vote la neutralité du net, elle est encore très...

En rejetant tous les amendements proposés, le Parlement européen a adopté cet après-midi le paquet télécoms. Attendu et redouté, la Commission et le Conseil avaient donné leur accord, la machine européenne est...

le 27/10/2015, par Peter Sayer, Diider Barathon, 556 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »