Carlos Slim veut racheter KPN, lequel veut vendre E-Plus à Telefonica - Actualités RT Opérateurs/FAI

Carlos Slim veut racheter KPN, lequel veut vendre E-Plus à Telefonica

le 26/08/2013, par Didier Barathon, Opérateurs/FAI, 247 mots

La concentration des opérateurs de télécoms est en marche comme le montre la double opération, de Telefonica sur E-Plus, de America Movil sur KPN

Carlos Slim veut racheter KPN, lequel veut vendre E-Plus à Telefonica

Le magnat mexicain des télécoms, Carlos Slim (en photo) propriétaire du groupe America Movil, possède 28% de l'opérateur néerlandais KPN. Mais cette prise de participation, acquise en juin 2012, n'a jamais été avalisée par la direction de KPN. Carlos Slim a répliqué en envisageant début août le lancement d'une OPA sur l'opérateur néerlandais. OPA qui devrait se dérouler au mois de septembre prochain.

Ce dossier est d'autant plus suivi que l'affaire concerne non seulement les télécoms aux Pays-Bas mais dans toute l'Europe. En cas de réussite, ce serait la première implantation d'un opérateur de pays émergent dans la vieille Europe. Les opérateurs européens et la Commission de Bruxelles ont d'ailleurs souvent évoqué le trop grand nombre et la trop petite taille des opérateurs en Europe.

L'affaire est d'autant plus complexe que KPN appartient en partie à une fondation qui ne soutient pas cette OPA, cette opposition pouvant juridiquement bloquer le rachat de KPN par America Movil. Difficulté supplémentaire, l'opérateur KPN met en vente sa filiale allemande E-Plus. Au départ, cette vente s'était faite sans l'accord de America Movil, ce lundi, le mexicain apporte son soutien à l'opération. C'est l'espagnol Telefonica qui a lancé une offre de rachat de E-Plus. En l'améliorant (8,5 milliards d'euros contre 8,1 initialement prévus) il a reçu l'accord de Carlos Slim, qui pour autant  ne renonce pas à son projet d'OPA sur KPN.

 

9 opérateurs, principalement européens, créent une alliance contre...

Une alliance se noue entre opérateurs pour s'échanger les meilleures innovations afin de contrer les OTT (over the top content). Ces nouveaux concurrents font peur aux opérateurs télécoms en empruntant leur...

le 16/02/2016, par Didier Barathon, 377 mots

Le démantèlement de Bouygues Télécom va réduire la concurrence

Ce mardi, le projet de vente de Bouygues Télécom devrait être annoncé, une vente qui se traduira par un démantèlement, Orange ne pouvant pour des raisons de règles concurrentielles, reprendre la totalité du...

le 15/02/2016, par Didier Barathon, 602 mots

ZTE s'investit plus fortement en France

Depuis dix ans, l'équipementier réseau ZTE est implanté en France. Il affiche des ambitions en particulier dans les systèmes radio, les smart cities, les collectivités locales, que ce soit aux côtés des RIP ou...

le 10/02/2016, par Didier Barathon, 372 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »