Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des objets - Actualités RT Convergence

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des objets

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), Convergence, 681 mots

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup d'entreprises qui ne savent pas comment franchir le premier pas.

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des objets

Lors de Cisco Live Europe, à Berlin cette semaine, Cisco a annoncé  «digital ceiling » une nouvelle solution pour l'IoT. Elle vise à relier tous les services IoT sur un seul réseau convergent IP. Chaque bâtiment par exemple a déjà plusieurs réseaux pour la sécurité, le contrôle des bâtiments, et d'autres systèmes. En outre, de plus en plus d'entreprises se sont équipées de solutions d'éclairage connecté, le LED remplaçant les systèmes traditionnels.

Cisco a été l'une des entreprises les plus décidées à saisir les opportunités créées par les marchés en transition et le passage au LED ne lui est pas indifférent. Les entreprises passent au LED en réseau, cette  nouvelle solution d'éclairage intelligent agira en tant que point de départ pour agréger d'autres réseaux. Le réseau d'éclairage est le moyen le plus rapide pour créer ce que Cisco nomme un plafond numérique (un « digital ceiling »), les lumières étant omniprésentes et espacées, ce qui en fait le seul système viable permettant d'agir comme un point de connexion central. La solution comprend également un certain nombre de capteurs pour surveiller tout objet de proximité, la température, le dioxyde de carbone, la communication de la lumière visible, la présence.

Des données à exploiter

De plus, le raccordement de tous les capteurs par Cisco fournira des données riches en ce qui concerne le trafic à l'intérieur du bâtiment, l'occupation et l'utilisation des ressources. Avec cette solution de « plafond numérique », Cisco cherche à basculer les indications de faible valeur, les paramètres "bêtes" dans un système IoT intelligent.

Cependant, comme cela est le cas avec toutes les solutions d'IoT, la valeur du « plafond numérique » va bien au-delà des seuls réseaux convergents. La combinaison des données générées par le système permet aux entreprises de prendre de meilleures décisions. Par exemple, dans la plupart des bâtiments, la climatisation, l'éclairage, et d'autres systèmes sont allumés ou éteints à la même heure chaque jour, indépendamment du fait que les gens sont dans le bureau ou non. Avec un bâtiment intelligent, tous les systèmes pourraient rester en veille, jusqu'à ce qu'un capteur de proximité  les mette en route. Lorsque cela se produit, il pourrait déclencher les caméras de sécurité, des points d'accès Wi-Fi, les lumières et les systèmes de climatisation de manière à les activer dans cette zone. Au fil du temps, le système de ce bâtiment peut apprendre comment fonctionne l'IoT et devenir plus prédictif.

Cisco fournit un certain nombre d'éléments nécessaires pour aller  vers le « plafond numérique » :
-Une infrastructure de réseau. Évidemment, Cisco fournira des commutateurs optimisés pour ce « plafond numérique ». Ces dispositifs sont faciles à déployer et sont complétés par : Smart Install, FastBoot, Perpetual PoE (capacité à alimenter les points d'extrémité, même si l'interrupteur ne fonctionne pas), le soutien à PoE + (30 Watt par port) et l'UPOE de Cisco (60 Watt par port) ainsi que la sécurité nécessaire pour protéger le système.
- Des protocoles et des APIs conçus pour IoT. Cela comprend CoAP (Application Protocol Constrained) sur UDP pour des capteurs de ressources limitées de faible puissance, LLDP et des APIs ouvertes pour l'intégration de tiers.
- L'échange d'informations. Cisco va l'utiliser pour établir un protocole commun pour les objets leur permettant de communiquer sur CoAP (The Constrained Application Protocol), permettant à davantage de périphériques d'être connectés rapidement dans le « plafond numérique ».
- L'écosystème de partenaires. Cisco ne peut pas réaliser sa vision du « plafond numérique » seul, mais il peut réunir les principaux fournisseurs dans leurs domaines respectifs. Lors de son lancement, « plafond numérique » comprend des partenaires comme Philips, Cree for Lighting, Johnson Controls pour l'automatisation des bâtiments.
- Une architecture validée. Comme pour les autres offres numériques, Cisco fournit une architecture testée et validée pour aider les entreprises à déployer la solution sans être découragées par la complexité de l'intégration.

En photo : Cisco se sert de l'éclairage LED pour sa solution de plafond numérique (« digital ceiling »). Crédit : Thinkstock.

Juniper et Lenovo préparent une solution commune d'hyperconvergence

Lenovo ajoute une troisième corde à son arc, après les PC, puis les serveurs, voici les datacenters et les solutions d'hyperconvergence. Une annonce faite la même semaine que celles de HP qui ambitionne de...

le 14/03/2016, par Chris Joueur / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 380 mots

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des...

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup...

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 681 mots

Pourquoi les clients de VCE ne doivent pas avoir peur de la fusion...

Le rachat d'EMC et de ses filiales par Dell en 2015 pour la somme colossale de 67 milliards de dollars laisse place à plusieurs interrogations. La principale concerne, dans le domaine de l'infrastructure, la...

le 29/01/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), 523 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »