Cisco, Apple s'associent pour rendre l'Phone 11 meilleur pour le WiFi 6 - Actualités RT Réseaux

Cisco, Apple s'associent pour rendre l'Phone 11 meilleur pour le WiFi 6

le 23/09/2019, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 1103 mots

Depuis 2015, Apple et Cisco développent ensemble un logiciel réseau pour optimiser l'usage des réseaux de Cisco par les appareils iOS.

Cisco, Apple s'associent pour rendre l'Phone 11 meilleur pour le WiFi 6

À mesure de l'adoption du WiFi par l'iPhone 11, Apple et Cisco vont encore développer leur collaboration en vue d'améliorer les performances de l'iPhone sur les réseaux sans fil d'entreprise. Depuis 2015, les deux partenaires travaillent ensemble pour optimiser les réseaux Cisco pour les appareils et les applications iOS. En particulier, Apple et Cisco ont étroitement intégré les appareils iOS d'Apple, l'iPhone et l'iPad en particulier, aux environnements d'entreprise Cisco, preuve que les smartphones et autres appareils intelligents sont devenus partie intégrante du fonctionnement opérationnel des entreprises. Ainsi, selon le Cisco Visual Networking Index, d'ici 2022, il y aura dans le monde 8,4 milliards d'appareils portables ou ayant des capacités mobiles et 111,4 exabytes du trafic de données de ces appareils seront déchargés sur le WiFi, contre 13,4 exabytes en 2017. Par ailleurs, Cisco prévoit que d'ici 2022, 51% du trafic IP total sera acheminé en WiFi, avec une vitesse moyenne de connexion de 54,2 Mb/s.

Selon les experts, le support du WiFi 6 (802.11ax) par les prochains iPhones d'Apple pourrait fortement intéresser les utilisateurs professionnels. En effet, si l'usage du WiFi 6 est en parti destiné aux environnements publics ou privés à haute densité, il sera aussi particulièrement utile et efficace pour les déploiements IoT et pour certaines applications très gourmandes en bande passante, comme la vidéoconférence. Pour sa part, Cisco a déjà axé une grande partie de sa stratégie sur le WiFi 6. En avril, l'équipementier a déployé une nouvelle famille de points d'accès (AP) WiFi 6 pour ses solutions Catalyst et Meraki. La famille Cisco Catalyst 9100 et les points d'accès Meraki MR 45/55 WiFi-6 sont construits sur une base silicium maison et communiquent via des protocoles pré-802.1ax. « Le silicium de ces points d'accès communique avec un capteur riche qui fournit aux services IT des informations en temps réel sur les événement en cours sur le réseau sans fil, ce qui permet de réagir plus rapidement aux problèmes et aux préoccupations en matière de sécurité », a déclaré Cisco.

Encore peu d'adoption pour le WiFi 6

En plus de ces points d'accès et de son commutateur 9600, Cisco a renforcé sa communauté de développement logiciel - DevNet - afin d'offrir des laboratoires d'apprentissage, des bacs à sable et des ressources de développement pour le WiFi 6. Les PA de Cisco intègrent le WiFi 6 pré-standard, mais des fournisseurs comme Aruba, NetGear et d'autres vendent également des appareils pré-standard 802.11ax. « Cette année, des fournisseurs de WLAN d'entreprise ont lancé des points d'accès compatibles WiFi 6 afin d'offrir un portefeuille d'infrastructures compatibles WiFi 6. Mais certaines entreprises ont différé l'adoption de ces équipement du fait du nombre peu élevé de périphériques clients supportant la norme », a expliqué Brandon Butler, analyste principal, Enterprise Networking, d'IDC. « Le support du WiFi 6 par l'iPhone 11 d'Apple est un événement important pour l'industrie du sans-fil. Le S10 de Samsung supporte également le WiFi 6, ce qui signifie que deux des fabricants de smartphones les plus populaires aux États-Unis proposent désormais des appareils compatibles WiFi 6 ».

Le partenariat entre Cisco et Apple ne fera que renforcer le WiFi 6 et le rôle essentiel de l'iPhone dans les réseaux WiFi d'entreprise. « Le WiFi 6 signifie une plus grande densité d'appareils sur le WiFi, et il permet à chaque point d'accès sans fil de prendre en charge plus d'appareils simultanément, tout en maintenant une performance optimale », a écrit Scott Harrell, vice-président senior et directeur général des réseaux d'entreprise chez Cisco dans un blog à propos du partenariat entre Cisco et Apple. « Le WiFi 6 permet également de planifier la communication WiFi milliseconde par milliseconde, améliorant ainsi la prévisibilité et l'efficacité de la transmission des données, ce qui peut avoir un impact majeur sur la fiabilité des applications critiques pour l'entreprise », a encore déclaré Scott Harrell.

Segmentation des flux

Cisco et Apple ont développé et vont continuer à développer un certain nombre de logiciels qui fonctionneront avec la prochaine version d'iOS 13 d'Apple. Par exemple, le logiciel Cisco Fastlane permettra aux clients de prioriser les flux de trafic WiFi en fonction de l'importance d'une application iOS particulière. « Avec Fastlane, les services IT d'entreprise disposeront d'un mécanisme pour prioriser un trafic particulier qui devient de plus en plus important à mesure que le trafic réseau se densifiera et que les applications qu'ils jugeront critiques auront besoin d'accès aux services », a déclaré Matt MacPherson, CTO en charge du sans-fil chez Cisco. Afin d'optimiser et de résoudre les problèmes de performance sur le réseau, Apple et Cisco ont développé conjointement un autre produit appelé WiFi Analytics for iOS. « WiFi Analytics for iOS permet aux clients de suivre les données qui transitent sur le réseau et d'utiliser ces informations pour définir une base de référence et détecter plus rapidement les problèmes quand les périphériques iOS se connectent et communiquent », a expliqué M. MacPherson. « Ces données sur le réseau peuvent être utilisées localement ou par la plate-forme de gestion Cisco DNA Center.

Apple et Cisco ont aussi développé ensemble l'application Cisco Security Connector for iOS. Celle-ci permet aux entreprises de contrôler les périphériques connectés à iOS en contrôlant l'accès aux sites malveillants et d'enregistrer l'activité des périphériques pour repérer plus rapidement les problèmes. « Les fonctions développées par Cisco et Apple visent à optimiser les environnements WiFi, en particulier dans le cas où de grands groupes d'utilisateurs sont impliqués. C'est un aspect de plus en plus important pour les entreprises qui sont confrontées à un nombre toujours plus élevé d'utilisateurs et de périphériques connectés à leur réseau », a encore déclaré Brandon Butler d'IDC. « Mieux comprendre ce qui se passe dans un environnement est d'une importance cruciale pour l'optimisation et la sécurité : plus les fournisseurs de réseaux et les fabricants de périphériques peuvent partager d'informations, mieux c'est pour les opérateurs ».

Simplifier l'expérience utilisateur

Il reste encore des choses à faire. Ainsi, l'industrie essaye d'améliorer le transfert et la gestion conjointe des connexions cellulaires et WiFi. Ce volet est important, car il permettra d'ajouter « des LTE privés, du CBRS (Citizens Broadband Radio Service) et éventuellement des possibilités d'usage de la 5G dans l'entreprise ». « La plupart des grands fournisseurs de réseaux WLAN d'entreprise ayant adopté le WiFi 6 ont apporté des améliorations supplémentaires au-delà de ce que permet la nouvelle norme, et chacun le fait de différentes façons », a encore expliqué M. Butler. « Cisco se différencie notamment par son partenariat avec Apple. Mais d'autres fournisseurs comme Aruba ont noué des partenariats avec des entreprises comme Siemens pour permettre la prise en charge des dispositifs IoT », a déclaré Brandon Butler. « Il est probable que les fournisseurs de services sans-fil vont continuer à rechercher des partenariats pour proposer des solutions qui simplifient la gestion des réseaux d'entreprise et optimisent l'expérience de l'utilisateur final ».

Tokalabs automatise la configuration des bancs de test réseau

Le principal défi des bancs de test réseau réside dans le temps nécessaire pour leur provisionnement. La plate-forme de laboratoire définie par logiciel Software Defined Labs de Tokalabs automatise le...

le 22/10/2019, par Linda Musthaler, Network World (adaptation Jean Elyan), 1227 mots

L'IoT s'annonce comme le plus gros consommateur de la 5G

L'an prochain, les caméras de vidéoprotection représenteront 70% de tous les objets connectés exploitant la 5G dans le monde. Les opérateurs télécoms ont tout intérêt à développer des offres spécifiques pour...

le 21/10/2019, par Fabrice Alessi, 212 mots

Le beamforming pour accélérer les communications sans fil

Le beamforming, également appelé filtrage spatial ou formation de faisceau, exploite les ondes électromagnétiques pour améliorer la précision des connexions WiFi et 5G. La technique du beamforming (filtrage...

le 16/10/2019, par Josh Fruhlinger, Network World (adaptation Jean Elyan), 1034 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...