Cisco et IBM proposent un service de cloud privé managé - Actualités RT Cloud / Virtualisation

Cisco et IBM proposent un service de cloud privé managé

le 27/01/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), Cloud / Virtualisation, 659 mots

Cisco et IBM se sont associés pour offrir un service de cloud privé managé Managed Private Cloud-as-a-service pour les environnements VMware et IBM/RedHat OpenShift.

Cisco et IBM proposent un service de cloud privé managé

Dans un monde de plus en plus dominé par les applications développées en mode distribué, les entreprises s'appuient sur le cloud public mais également privé pour mieux maitriser les coûts et assurer une sécurité maximum. Cisco et IBM ont déployé plusieurs services de cloud privé managé. Ces services s'adressent aux clients qui veulent disposer des avantages de livraison d'un cloud public sur site. Le service de cloud privé managé proposé par Cisco et IBM Services est alimenté par Unified Computing System de Cisco, lequel combine dans un seul système des serveurs x86 avec un accès au réseau et au stockage. Le service résultant de ce partenariat est disponible à la fois pour les environnements VMware et pour les environnements RedHat OpenShift.

IBM installe et gère l'environnement de calcul et fournit des outils pour les demandes d'assistance et de performance. Mais l'offre accorde aussi une grande importance à la sécurité, à la surveillance proactive et au reporting. Selon un message posté par Keith Dyer, vice-président Global Partner Organization de Cisco sur un blog consacré aux services, le système Intersight de Cisco basé sur le cloud facilite la gestion de l'environnement. « En combinant le portfolio datacenter de Cisco avec les services d'IBM, les deux entreprises offrent du cloud privé sur site et hors site qui permet de réduire les risques et la complexité, et avec possibilité de mise à l'échelle, si nécessaire », a déclaré M. Dyer. « Les dépenses d'investissements sont minimales, la facturation prévisible et il n'y a aucun engagement à long terme », a-t-il ajouté.

Un partenariat étendu

Le service est issu d'un partenariat Cisco-IBM existant. En effet, l'an dernier, Cisco et IBM avaient annoncé la fusion de leurs datacenters et de leurs technologies clouds afin d'aider les clients à créer et à supporter plus facilement et de manière plus sécurisée leurs applications sur site et leurs applications cloud hybrides. À l'époque, Cisco, IBM Cloud et IBM Global Technology Services (l'activité de services professionnels d'IBM) avaient déclaré qu'ils développeraient une architecture cloud hybride qui fusionnerait les plateformes de datacenter, de réseaux et d'analyse de Cisco avec les offres cloud d'IBM.

L'apport d'IBM est très centré sur les offres basées sur Kubernetes comme Cloud Foundry et Cloud Private et sur des logiciels du catalogue d'entreprise d'IBM comme Websphere et des logiciels open-source comme OpenWhisk, KNative, Istio et Prometheus. À l'époque, Cisco avait déclaré que les clients déployant ses technologies d'infrastructure centrée sur les applications virtuelles Virtual Application Centric Infrastructure (ACI) pourraient étendre le fabric de réseau sur site au cloud d'IBM. L'ACI est le package de datacenter de Cisco pour la mise en réseau définie par logiciel (SDN), mais la solution fournit également la technologie de mise en réseau basée sur l'intention de l'équipementier, qui permet aux clients de mettre en oeuvre automatiquement des changements de réseau et de politique à la volée et d'assurer la livraison des données.

L'hyperconvergence à l'honneur

« À partir de maintenant, la capacité de déployer IBM Cloud Pak for Applications dans un environnement Cisco ACI sera également prise en charge », a déclaré Cisco. « Les autres « Cloud Paks » prépackagés d'IBM comprennent un conteneur Kubernetes sécurisé et un middleware IBM conteneurisé qui permet aux clients d'exécuter rapidement des conteneurs prêts à l'emploi », a encore précisé l'entreprise. Par ailleurs, IBM a déclaré qu'elle ajouterait le support pour IBM Cloud Private, qui gère Kubernetes et d'autres conteneurs sur les systèmes d'infrastructure hyperconvergents (HCI) HyperFlex et HyperFlex Edge de Cisco. Le système HCI HyperFlex de Cisco donne accès, dans un seul système, à des ressources de traitement, de réseau et de stockage. Le pack logiciel peut être géré via la plateforme de gestion SaaS dans le cloud Intersight de Cisco grâce à un tableau de bord centralisé de toutes les opérations HyperFlex. IBM a déclaré qu'il avait également ajouté le support Hyperflex à IBM Cloud Pak for Applications.

Des stress tests spécifiques au Covid-19 chez les fournisseurs clouds

Quel est l'impact de la pandémie sur les fournisseurs de services clouds ? C'est ce qu'ont essayé d'évaluer les cabinets de recherche Forrester et GlobalData. Le confinement imposé par la pandémie de Covid-19,...

le 25/03/2020, par Patrick Nelson, Network World (adaptation Jean Elyan), 524 mots

VMware engagé dans une refonte majeure de ses principales familles de...

VMware s'est engagé dans une refonte majeure de ses principales familles de produits. Au coeur de ce processus, le déploiement de sa technologie Tanzu basée sur Kubernetes sur ses principales plateformes...

le 11/03/2020, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 970 mots

Le secret du succès de Kubernetes

L'adoption de Kubernetes est encore plus rapide qu'on ne le pense. Le caractère open source et la grande ouverture du projet ne sont pas étrangers à sa fulgurante progression. Aujourd'hui, la plateforme...

le 10/03/2020, par Matt Asay, InfoWorld (adaptation Jean Elyan), 924 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...