Cisco investit dans la start-up française 6Wind - Actualités RT Réseaux

Cisco investit dans la start-up française 6Wind

le 07/07/2015, par Didier Barathon, Réseaux, 380 mots

François Hollande a rencontré John Chambers, Chuck Robbins son successeur et Robert Vassoyan, dg France de Cisco, ce matin à 9h30. Un signe  de plus de l'intérêt porté par Cisco à la France et à l'engagement de ses pouvoirs publics dans le numérique.

Cisco investit dans la start-up française 6Wind

John Chambers avait annoncé au mois de février dernier, après avoir rencontré François Hollande à l'Elysée, son investissement de 100 millions de dollars en France. On ne savait pas comment se répartirait cette somme. Un premier élément de réponse est venu ce matin avec l'annonce par Cisco d'un investissement dans 6Wind, start-up française spécialisée dans le SDN. Eric Carmes, Pdg de 6Wind n'était pas disponible pour commenter l'information et préciser le montant de la participation de Cisco.

Lors de l'évènement Cisco Live, la deuxième semaine de juin, John Chambers avait vanté la France, le comportement favorable au numérique de son Président et de son 1er Ministre. Dans une récente interview à Fortune il avait redit son intérêt pour la France. John Chambers veut consacrer sa « retraite » à porter le message d'une société numérique partout dans le monde, la France étant à ses yeux un exemple.

90 sociétés en portefeuille

Cisco agit par l'intermédiaire de Cisco venture capital, avec lequel il a déjà investi la semaine passée dans OpenDNS. Lors de Cisco Live nous avons pu discuter avec Janey Hoe, l'une des directrices du fonds. Cette structure est implantée dans 25 pays et compte 90 sociétés en portefeuille. Par exemple Zilion Source dans la supply chain, elle permet de suivre des colis partout dans le monde, CafeX pour le Web RTC, Ctera (stockage dans le cloud), platfora (analytique), puppetlabs (gestion automatisée du cycle de vie des infrastructures), Agile Network, Elastica qui encadre le shadow IT par un monitoring spécifique.

Au-delà des investissements et du choix des start-ups, Cisco montre aussi son ouverture aux politiques numériques. Avec Gilles Babinet, Robert Vassoyan vient de publier un rapport, dans le cadre de l'lnstitut Montaigne sur le big data et les objets connectés. Partout dans le monde, Cisco investit dans des start-ups, pas seulement en Californie et veut accompagner les pouvoirs publics. En France, il finance aussi depuis septembre 2014, une chaire à Polytechnique sur l'Internet de demain.

En photo : John Chambers à Paris début février, il consacre sa « retraite » à développer la société numérique partout dans le monde

Pourquoi adopter un SD-WAN managé (2e partie)

Au moment de choisir entre un service DIY et un service géré pour le SD-WAN, il est important pour une entreprise de prendre en compte le WAN actuel, le niveau requis de compétences en IT, la portée...

le 16/08/2019, par Neal Weinberg, Network World (adaptation Jean Elyan), 985 mots

Pourquoi adopter un SD-WAN managé (1e partie)

Au moment de choisir entre un service DIY et un service managé pour le SD-WAN, il est important pour une entreprise de prendre en compte le WAN actuel, le niveau requis de compétences en IT, la portée...

le 14/08/2019, par Neal Weinberg, Network World (adaptation Jean Elyan), 1264 mots

Les petits acteurs de l'IoT, condamnés à être dévorés par les plus...

Le secteur de l'internet des objets (IoT) retrouve un peu de dynamisme après une période décevante, l'IoT ayant été sanctionné pour n'avoir pas tenu ses promesses - irréalistes - de croissance entre 2015 et...

le 05/08/2019, par Eleanor Dickinson, ARNnet (adaptation Jean Elyan), 661 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...