Cisco renforce ACI pour Amazon, l'intégration Microsoft et la gestion multicloud - Actualités RT Cloud / Virtualisation

Cisco renforce ACI pour Amazon, l'intégration Microsoft et la gestion multicloud

le 25/05/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), Cloud / Virtualisation, 1048 mots

Le logiciel Application Centric Infrastructure (ACI) 5.0 de Cisco cible les réseaux clouds de datacenter à grande échelle.

Cisco renforce ACI pour Amazon, l'intégration Microsoft et la gestion multicloud

La mise à jour en version 5.0 du logiciel ACI (Application Centric Infrastructure) de Cisco améliore le support de l'intégration et de la gestion multicloud. Les nouveaux outils du logiciel réseau, qui fonctionne sur les systèmes Nexus 9000 pour datacenters de l'équipementier, permettent également aux telcos ou aux hyperscalers de relier plus facilement les réseaux de datacenters à grande échelle. Ce produit phare de Cisco pour les réseaux de datacenters définis par logiciel (SDN) fournit également la technologie de mise en réseau basée sur l'intention de l'entreprise, laquelle permet aux clients d'implementer automatiquement des changements de réseau et de politique à la volée et d'assurer la livraison des données.

Au fil du temps, via son offre ACI Anywhere, Cisco a étendu les fonctions d'ACI. D'autres extensions, notamment Cloud ACI, permettent également aux clients d'exécuter et de contrôler des applications où ils le souhaitent, dans des datacenters, des clouds privés ou publics, ou à la périphérie, tout en leur permettant de maintenir des politiques réseau et de sécurité cohérentes sur l'ensemble de leur domaine. Par exemple, Cisco indique que ACI Anywhere permet aux politiques configurées via SDN Application Policy Infrastructure Controller (APIC) d'utiliser les API natives proposées par un fournisseur de cloud public pour orchestrer les changements dans les environnements de cloud privés et publics. « Cisco Multisite Orchestrator peut ensuite faciliter le provisionnement et gérer la mise en oeuvre à travers plusieurs sites et services », a déclaré le fournisseur.

AWS d'abord, Azure ensuite

ACI 5.0 poursuit un peu plus l'extension d'ACI Anywhere et de Cloud ACI. En effet, ces derniers supportent désormais Amazon Web Services Transit Gateway (TGW). Cisco promet aussi une future prise en charge de l'appairage de réseaux virtuels - ou peering - du cloud Microsoft Azure. TGW est un élément central de la plateforme Outpost d'Amazon : elle permet aux clients de connecter leurs clouds privés virtuels Amazon Virtual Private Clouds (VPC) et leurs réseaux sur site à une passerelle unique. Avec cette version 5.0 d'ACI, les clients peuvent désormais configurer, provisionner et gérer automatiquement les charges de travail des clouds privés virtuels VPC reliés à Cisco ACI. « Cette version permet de programmer de manière automatisée les routes sur les tables de routage TGW pour toutes les combinaisons de trafic Est-Ouest et Nord-Sud », a ainsi déclaré Srini Kotamraju, directeur senior de la gestion des produits pour le Data Center Business Group de Cisco.

ACI 5.0 poursuit le travail effectué par Cisco pour étendre le support du cloud d'AWS. Ainsi, depuis le mois de décembre, la technologie SD-WAN de Cisco permet de gérer et d'automatiser la connectivité entre les succursales et le cloud d'AWS via TGW. Grâce à ce support étendu, les clients pourront appliquer des politiques de segmentation et de sécurité du réseau aux flux de trafic dans le cloud. La solution permettra également l'échange de politiques entre le contrôleur SD-WAN de Cisco et Amazon Web Services Transit Gateway (TGW), de sorte que les équipes IT pourront appliquer des règles cohérentes en matière de SD-WAN et de sécurité des données. Cisco travaille également en étroite collaboration avec d'autres géants du cloud. ACI 5.0 renforce notamment le support d'un autre de ses partenaires, Microsoft. Avec cette version 5.0 d'ACI, les clients pourront mettre en place un appairage de réseaux virtuels - ou peering - Azure Virtual Network (vNet) et connecter deux vNets dans la même région via le backbone Azure. « Le peering permet aux réseaux combinés d'apparaître et d'être contrôlés comme une seule entité au sein du réseau virtuel Azure, tout en utilisant le backbone Azure pour des interconnexions à faible latence et à large bande passante entre les réseaux virtuels », a déclaré M. Kotamraju. Toujours en rapport avec Azure, Cisco a récemment étendu sa relation avec Microsoft Azure pour permettre aux clients SD-WAN « de mettre en place et d'exploiter plus facilement et plus efficacement un accès direct à Internet pour les applications d'entreprise comme Office 365 et d'autres services Azure Cloud. Cette fusion permettra aux clients d'étendre leur WAN à Microsoft Azure Cloud et, en parallèle, d'offrir des communications Office 365 optimisées et sécurisées », selon Cisco.

Accompagner la percée de la 5G

En plus de cette extension d'ACI aux ressources du cloud, cette version 5.0 étend également sa portée dans les environnements telcos ou hyperscalers. « Par exemple, les fournisseurs de services peuvent désormais interconnecter leur cloud telco basé sur ACI à un réseau backbone 5G avec une segmentation de bout en bout », a encore déclaré Srini Kotamraju. « La 5G met les fournisseurs de télécommunications au défi de développer les réseaux de datacenter du futur et de les doter de capacités d'évolution, d'automatisation et d'intégration transparente avec leurs infrastructures, depuis la périphérie jusqu'au datacenter principal et à travers le réseau de transport », a ajouté M. Kotamraju. « Finalement, ACI 5.0 simplifie un peu plus la façon dont les entreprises clientes peuvent mettre en oeuvre et consommer les ressources du cloud sur site, quel que soit l'endroit où elles se trouvent », a ajouté le directeur senior de la gestion des produits pour le Data Center Business Group de Cisco.

Mises à part ces fonctionnalités d'ACI, Cisco a également renforcé son application Network Insights afin d'aider les clients à gérer les environnements multiclouds. « Les clients de datacenters de Cisco utilisent le logiciel Network Insights pour surveiller et enregistrer les données de télémétrie du matériel et des logiciels au fil du temps, identifier les anomalies dans la structure et automatiser le dépannage, l'analyse des causes profondes, la planification de la capacité et la remédiation », comme l'explique encore Cisco. Par exemple, Network Insights peut surveiller les modèles d'usage des composants réseaux et vérifier les logs, les événements, les erreurs, et les situations de latence d'ACI. La nouvelle version permet de gérer des fabrics multiples, disséminés géographiquement, à travers une seule instance Network Insights. « Elle est également liée à AppDynamics de Cisco pour permettre aux clients de détecter, de localiser et de dépanner plus rapidement les problèmes de connectivité des applications, en corrélant la télémétrie du réseau avec celle des applications », a déclaré Cisco. « Auparavant, nous ne supportions qu'une seule structure, mais désormais Network Insights peut gérer plusieurs structures à partir du même lieu. Grâce aux intégrations AppDynamics, les clients peuvent rapidement savoir s'ils ont ou non un problème d'application ou un problème de capacité », a encore déclaré M. Kotamraju.

La création de jumeaux numériques complexes nécessite le partage de...

L'usage des jumeaux numériques se développe rapidement, mais la technologie de mise en réseau et d'interconnexion sous-jacente doit suivre, notamment en matière d'interopérabilité. Une question dont s'est...

le 08/06/2020, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 918 mots

Cisco renforce ACI pour Amazon, l'intégration Microsoft et la gestion...

Le logiciel Application Centric Infrastructure (ACI) 5.0 de Cisco cible les réseaux clouds de datacenter à grande échelle. La mise à jour en version 5.0 du logiciel ACI (Application Centric Infrastructure) de...

le 25/05/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 1048 mots

VMware et Dell montent en charge avec leur solution cloud hybride

Mise à jour majeure pour VMware Cloud on Dell EMC avec cette version 2.0, qui prend en charge les apps de datacenter haute densité et haute performance. Afin de permettre aux clients de mieux gérer leurs...

le 22/05/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 767 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...