Cisco se frotte les mains à l'idée d'un « internet de tout » - Actualités RT Convergence

Cisco se frotte les mains à l'idée d'un « internet de tout »

le 20/02/2013, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Services, Convergence, 503 mots

Un internet raccordant tout, objets et êtres humains, est en marche. 50 milliards d'objets seront raccordés en 2020, selon Cisco. De quoi générer des opportunités de business de 14,4 trillions de dollars pour les vainqueurs de cette nouvelle ruée vers l'or.

Cisco se frotte les mains à l'idée d'un « internet de tout »

Cisco, numéro un mondial du routage IP, se réjouit à l'idée d'un internet qui connectera de plus en plus de dispositifs et d'êtres humains. De quoi générer un marché de 14,4 trillions de dollars selon le constructeur sur les dix prochaines années. Cisco devrait être un des grands bénéficiaires de cette nouvelle ruée vers l'or qui nécessitera le déploiement de toujours plus de capacité de routage.

Cet « internet de tout » (« Internet of everything »), est un monde qui se rapproche rapidement. On évoque souvent les réfrigérateurs raccordés à internet pour déclencher les courses ou des robots d'usine qui discutent avec d'autres machines ou des êtres humains. Cela va créer des opportunités de business gigantesques selon une nouvelle étude de Cisco.

Cet internet des objets avait été particulièrement bien illustré lors de la dernière manifestation LeWeb qui s'était tenu fin décembre à Paris vec Xavier Niel comme animateur. Autre exemple souvent cité : les chaussures de sport Nike qui via l'iPhone permettent de suivre ses performances et de concourir avec ses amis via les réseaux sociaux (Photo). 

L'internet de tout est une expression forgée par Cisco pour décrire la mise en réseau des personnes, des processus, des données et des objets. Cet internet de tout va concerner de multiples industries, permettant la formation personnalisée en ligne, des usines intelligentes et des grilles d'énergie intelligentes.

Actuellement, plus de 99% des objets physiques sur la planète ne sont pas connectés à internet, mais Cisco prédit que 50 milliards d'objets seront connectés en 2020. Les entreprises doivent suivre cette tendance ou prendre le risque d'être distancées, selon John Chambers, inamovible PDG de Cisco.

« Les entreprises et les industries qui exploitent rapidement les avantages de l''internet de tout' seront récompensées par une plus large part de cette augmentation de la rentabilité » dit-il dans son blog. « Cela va se faire au détriment de ceux qui attendent ou qui ne s'adaptent pas efficacement. C'est pourquoi la valeur est en jeu, il y a vraiment des gains à réaliser. »

Une révolution aussi importante qu'internet à ses débuts ...



Une révolution aussi importante qu'internet à ses débuts

L'internet de tout constitue la prochaine étape d'internet, selon Christie Blair, directrice marketing de Cisco. « Cet internet est aussi puissant qu'internet l'était à son tout début, quand de nombreuses industries ont réussi et que de nombreuses autres ont échoué » dit-elle. 

Parmi les industries étudiées par Cisco on trouve : les bâtiments intelligents, les fermes intelligentes, l'investissement, la sécurité physique et logique, les paiements, et les jeux et les distractions en réseau. Cisco a également examiné une poignée de tendances transverses que l'internet de tout va impacter, le télétravail, la réduction des déplacements ou l'efficience de la chaîne logistique, entre autres. 

Un peu moins d'un tiers du marché  pour cet internet de tout se situera aux Etats Unis, 30% en Europe, 12% en Chine et 5% au Japon. 

Juniper et Lenovo préparent une solution commune d'hyperconvergence

Lenovo ajoute une troisième corde à son arc, après les PC, puis les serveurs, voici les datacenters et les solutions d'hyperconvergence. Une annonce faite la même semaine que celles de HP qui ambitionne de...

le 14/03/2016, par Chris Joueur / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 380 mots

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des...

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup...

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 681 mots

Pourquoi les clients de VCE ne doivent pas avoir peur de la fusion...

Le rachat d'EMC et de ses filiales par Dell en 2015 pour la somme colossale de 67 milliards de dollars laisse place à plusieurs interrogations. La principale concerne, dans le domaine de l'infrastructure, la...

le 29/01/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), 523 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »