Cisco va redéployer 25 000 employés après en avoir licencié 6 000 - Actualités CSO Fournisseurs

Cisco va redéployer 25 000 employés après en avoir licencié 6 000

le 10/10/2014, par Didier Barathon, Fournisseurs, 449 mots

Une profonde réorganisation est en cours chez Cisco, provoquant le départ de plusieurs hauts dirigeants et une réorganisation interne massive. Les commentaires ne manquent pas aux Etats-Unis avec une version optimiste, parlant d' un cycle normal de réorganisation, une autre plus critique insistant sur les départs trop nombreux et le désordre interne.

Cisco va redéployer 25 000 employés après en avoir licencié 6 000

La restructuration menée chez Cisco est plus forte qu'annoncée, c'est ce qu'explique un article de Business Insider, repris et commenté par plusieurs analystes outre-atlantique. La société a annoncé 6 000 départs, mais, selon Business Insider, 25 000 autres salariés seraient concernés par une réorganisation interne. Ils changeraient de poste, sont particulièrement concernés, ceux de l'activité traditionnelle dédiée aux routeurs, le fief de Cisco, une activité qui fléchit trimestre après trimestre.

De manière encore plus spectaculaire, l'actualité de Cisco est marquée par le départ de plusieurs cadres dirigeants.  Cinq senior vice-président ont quitté ou vont quitter la société. Sujai Hajela (qui part la semaine prochaine) est vice-président chargé de l'Infrastructure et des solutions, Sri Hosakote est vice-président et directeur général  en charge des switch et du sans fil, Surya Panditi, vice-président et directeur général, pour les ISP,  David Yen, vice-président et directeur général, Data Center Group, enfin Chris Young, vice-président du Groupe de sécurité de Cisco.

Trop de morcellement

Cette vague de départ traduirait une désillusion chez de nombreux cadres. Selon Business Insider, les responsables et les équipes sont trop morcellés. Par exemple, dans le centre de données, il existe différentes unités d'affaires, une pour la série de commutateurs Nexus 2000-7000, l'autre pour les Nexus 9000, une autre pour l'Unified Computing System et une quatrième pour InterCloud et le Nexus 1000V. « Ce qui semble contredire l'objectif de Cisco de conduire l'entreprise avec plus de vitesse, d'agilité et d'efficacité. Pour les senior vice-présidents, la coordination du développement de produits  s'avère trop lourde ce qui allonge les cycles de développement. Toutes les équipes techniques sont passées sous la coupe d'un seul vice-président Pankaj Patel et sont réparties en deux groupes, un pour le logiciel, l'autre pour le matériel.

Les cadres dirigeants seraient devenus impatients avec les nombreuses réorganisations, les restructurations presqu'annuelles, les réductions d'effectifs, les rôles dilués, la séparation entre l'ingénierie produits et le marketing produits. Business Insider affirme connaître de nombreux cadres de niveau inférieur qui ont également quitté volontairement ou pas l'entreprise, ou veulent le faire, de manière moins visible que les senior vice-présidents. « Les CV s'envolent de Cisco comme autant de hiboux dans un film de Harry Potter ».

D'autres sources soulignent que la réorganisation aura des effets positifs pour Cisco. La société met en avant ses efforts pour aller vers une démarche DevOps, l'intégration des produits et services dans une solution SalesForce et le fait que le mouvement soit enclenché depuis trois ans.

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dell devrait vendre Quest, SonicWall, AppAssure, Perot Systems

Une fois le rachat d'EMC finalisé, la dette de Dell devrait s'élever à 49,5 milliards de dollars. Le groupe envisage de céder certaines de ses participations actuelles et  peut être revendre des filiales...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 262 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »