Cisco veut accorder vidéo et virtualisation - Actualités RT Messagerie

Cisco veut accorder vidéo et virtualisation

le 18/11/2010, par Jean Elyan avec IDG News Service, Messagerie, 607 mots

Cisco accompagne la vague de virtualisation en adaptant ses solutions de vidéoconférence, de webconférence, etc.

Cisco veut accorder vidéo et virtualisation

L'utilisation croissante de la vidéo et de la vidéoconférence dans les échanges professionnels a obligé les constructeurs comme Cisco à chercher des solutions adaptées à la virtualisation. Elles doivent permettre à leur tour de stocker les données et d'améliorer les applications quand elles sont placées sur des serveurs au sein des salles informatiques pour fonctionner en même temps sur des bureaux virtuels et des applications pour appareils mobiles. 

« En général, la voix et la vidéo ne passent pas très bien en mode virtualisé depuis un datacenter, » a déclaré Barry O'Sullivan, vice-président de Cisco pour les technologies Voice. « Mais avec la nouvelle architecture de virtualisation VXI - pour Virtualization Experience Infrastructure - nous pensons avoir résolu ce problème. » Selon lui, le VXI pourra améliorer de 60% la densité des bureaux virtuels sur les serveurs. Disponible de suite, on sait encore peu de chose sur le VXI.

Premier des deux dispositifs, le VXC 2200 se présente comme une tour autonome de moins de 12 cm de hauteur, dotée de quatre ports USB et de deux ports vidéo. « Celle-ci peut trouver sa place entre un téléphone de bureau et un système de téléprésence, » a déclaré Barry O'Sullivan. Le VXC 2100, plus petit, se fixe quand à lui sur le dos d'un téléphone IP Cisco, peut être connecté à deux écrans de bureau traditionnels, et dispose de quatre ports USB pour être notamment relié à un clavier. Tous deux sont alimentés via un port Power over Ethernet et chacun est doté d'un processeur intégré permettant le décodage des protocoles de virtualisation. « Cela signifie que les entreprises peuvent conserver leurs données sur les serveurs dans les datacenter, plutôt que sur ...

Illustration : le VXC 2200 de Cisco (D.R.)



... l'ordinateur de bureau ou le dispositif mobile de leur salarié, » a déclaré le vice-président de Cisco. Le VXC 2200 et le VXC 2100 devraient être disponibles en mars 2011 pour un prix inférieur à 500 dollars, avec clavier USB, souris et licence client. Ils supporteront VMware View 4.5 et Citrix XenDesktop.

Teleprésence, webconference, iPad et Cius


Cisco a par ailleurs annoncé deux nouvelles solutions de vidéoconférence : le système de TelePresence EX60 et le système 500-32 pouces. Disponible d'ici fin 2010 au prix de 6 900 dollars, le EX60 et son écran 21 pouces haute définition peut facilement servir de moniteur de bureau. Quant au CTS 500 32 pouces, également disponible d'ici à la fin de l'année au prix de 23 900 dollars, il est plutôt destiné aux dirigeants pour leurs besoins de vidéoconférence. Il peut être fixé au mur ou placé sur un pied. Ces dispositifs pourront être géré par le système unifié Cisco Unified Communications Manager. Ce qui signifie que ce système de contrôle d'appel unique pourra être utilisé à la fois pour la vidéoconférence et la voix.

Une autre innovation combine WebEx de Cisco avec la vidéo de haute définition. Dans la nouvelle interface, il est possible d'agrandir l'image de la personne qui parle à l'écran et apporte plus de souplesse dans la manière dont sont organisées les images des documents partagés par les participants. Cisco a également annoncé que le nouveau WebEx Meeting Center et sa vidéo haute définition seront compatibles avec l'iPad d'Apple dès le mois de décembre, puis avec la tablette Cius attendue en mars prochain. L'équipementier a profité de l'occasion pour signaler que sa tablette serait compatible avec VMware View, Citrix Receiver, et avec le logiciel de virtualisation Wyse Pocket Cloud et serait capable d'interagir avec tout ordinateur sous Windows utilisé dans un datacenter. Enfin, Cisco travaille aussi à rendre ses outils de vidéoconférence interopérables avec les terminaux standards de l'industrie, y compris ceux de concurrents comme Polycom et LifeSize.

Interview de Patrick Bergougnou, Pdg de Cirpack

Réaliser des échanges sans qu'aucun plugin ne soit nécessaire, tel est l'avantage du WebRTC (Web Real-Time Communication, pour : communication web en temps réel). Les grands opérateurs s'y intéressent de près...

le 05/05/2015, par Didier Barathon, 537 mots

StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la...

Skype, Lync, Webex, Chromebox for meetings, plusieurs solutions de grands acteurs tentent de simplifier la visioconférence. Avec son profil de start-up, l'anglais StarLeaf a l'intention de les...

le 24/04/2015, par Didier Barathon, 363 mots

AT&T entrouvre la porte aux plateformes UC comme Lync ou Jabber

AT&T a lancé jeudi « UC Federation service » qui autorise une communication ouverte, avec des plates- formes de communication unifiées externes, à certaines conditions. Cette initiative d'ATT permet...

le 23/01/2015, par Stephen Lawson, adaptation Didier Barathon, 387 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »