Clavister se lance dans l'UTM - Actualités RT Sécurité

Clavister se lance dans l'UTM

le 04/12/2006, par Eddye Dibar, Sécurité, 249 mots

Clavister est un équipementier de sécurité suédois. «Nous proposons une gamme d'appliances pour les entreprises ainsi que des solutions logicielles que les intégrateurs adaptent à des plates-formes standards», explique Roberto Correnti, directeur régional chez Clavister pour la France, la Belgique, la Suisse Romande et l'Espagne. La solution Clavister requiert un processeur Intel, des cartes réseaux et n'importe quel media d'amorçage. Elle est gérée, à distance, via une console d'administration centrale. A la base, l'éditeur a toujours proposé des fonctionnalités de bas niveau, tel que le routage avancé, le firewall, etc. «En 2007, nous nous lançons dans l'UTM (Unified Threat Management, ndlr), que nous rebaptisons xUTM pour plusieurs raisons», annonce Roberto Correnti. Il poursuit : «en effet, rares sont les éditeurs qui proposent vraiment de l'UTM à la fois pour les PME et les grands comptes». Particularité de la solution : «le noyau ne pèse que 2 Mégaoctets et est 100% propriétaire», appuie Roberto Correnti. «Le grand challenge avec ce noyau de 2 Méga est de démonter que l'UTM de Clavister peut être activée dans des sociétés allant de 5 à 10 000 personnes». Et de préciser : «le nombre d'interfaces, le débit en clair, en VPN, les connexions simultanées, le nombre de tunnels VPN souhaités sont les variables qui dimensionnent le choix de la solution». Bien que propriétaire, l'éditeur travaille avec des partenaires. Il intègre la solution de prévention et de détection d'intrusions (IDP) d'Endavor Security et celle de filtrage Web avancé de Content Keeper. Courant décembre, la version 8.80 de la plateforme Clavister sera équipée d'un antivirus Kaspersky «sur-mesure».

Pas d'IoT sans sécurité

Les objets connectés existent depuis longtemps. Mais leur multiplication et l'accroissement des usages a entraîné le besoin de nouvelles approches techniques, avec du traitement local, ce que l'on appelle...

le 23/11/2018, par Bertrand LEMAIRE, 983 mots

Centreon donne une autonomie de supervision aux sites distants

Solution de superversion centralisée des équipements connectés sur IP, le logiciel open source Centreon s'est complété d'un Remote Server qui apporte une autonomie aux implantations délocalisées. Une avancée...

le 06/11/2018, par Maryse GROS, 647 mots

Assises de la Sécurité 2018 : L'ANSSI encourage l'analyse de risques

Lors de son discours inaugural des Assises de la sécurité, le directeur général de l'ANSSI Guillaume Poupard a insisté sur la généralisation de l'analyse de risque numérique au sein des entreprises. Le Cloud...

le 12/10/2018, par Jacques Cheminat, 818 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »