Cofidis tourne le dos à Cisco pour son SAN - Actualités RT Stockage

Cofidis tourne le dos à Cisco pour son SAN

le 23/03/2011, par reseaux-telecoms.net, Stockage, 584 mots

L'organisme de Crédit Cofidis était un fervent client de Cisco pour ses réseaux SAN et Lan. Face au besoin de montée en puissance du réseau Fibre Channel, Cofidis s'est tourné vers les équipements SAN de Brocade.

Cofidis tourne le dos à Cisco pour son SAN

Cofidis spécialiste du crédit à la consommation a choisi de renouveler son SAN avec des équipements d'un nouveau fournisseur. La société Cofidis emploie 1700 collaborateurs sur un site unique à Villeneuve d'Ascq (Nord) pour la vente à distance de crédit à la consommation. En 2008, Cofidis avait 5,4 millions de clients. 

Le réseau SAN de Cofidis était saturé. « Il y avait saturation des points de connexion. Nous ne pouvions plus accueillir ni de nouvelles baies ni de nouveaux serveurs. Notre stockage croît de 30 à 40 % par an, et nous ajoutons de six à dix serveurs par an » décrit Jean-Patrick Lorente, Directeur du Service Infrastructure de Cofidis. Le système d'information de Cofidis représente 180 To de données, et quatre-vingt applications tournent sur quatre systèmes d'exploitation différents : Windows Server, VMWare, Linux (Red Hat et Debian) et Unix de HP. Certaines applications sont virtualisées, avec différentes technologies selon leur nature : VMware vSphere, KVM  de Red Hat ou HP-UX. Le recours au Cluster est fréquent afin de sécuriser les infrastructures IT. 

Lors de l'appel d'offre, le premier objectif était clair : doubler la capacité des points de connexion. Cofidis en a profité pour challenger son équipementier historique, Cisco. Ce sont des commutateurs SAN MDS 9600 de Cisco qui étaient installés. « On aurait pu jouer la sécurité et poursuivre avec cet équipementier, ce qui n'aurait posé aucun souci pour nos équipes qui n'auraient vu aucun changement technologique. Mais nous souhaitions introduire un nouvel acteur dans notre infrastructure » se souvient Jean-Patrick Lorente. le réseau Lan reste essentiellement bâti à partir de commutateurs Série 6500 de Cisco, pour la gestion de Vlan part port.

Trois sociétés ont répondu à l'appel d'offres. « Par rapport aux deux autres candidats, les équipes de la société que nous avons retenue ont très vite montré non seulement leurs compétences techniques, mais surtout leur capacité à ...



... offrir un véritable pilotage du projet de bout en bout. Les deux autres avaient bien l'expertise technique, mais ne proposaient aucune vision projet
» casse un peu Jean-Patrick Lorente. La société retenue avait proposé et inclus le suivi du projet sur le long terme dans sa réponse. 

Les équipements de commutation SAN mis en place peuvent accueillir jusqu'à 192 ports Fibre Channel. « Nous n'utilisons aujourd'hui qu'une seule carte avec 48 ports - à 8 Gbit/s- mais les possibilités d'évolution sont multiples, un point important pour faire face aux besoins de demain » ajoute le responsable. La fonctionnalité «Virtual Fabric» permet de plus de subdiviser le SAN en plusieurs SANs virtuels, chacun dédié à une application (ou groupes de serveurs. 

Le projet a été démarré fin 2009 et s'est achevé en trois mois. « Nous avons mis le nouveau SAN en production sans aucune anomalie » ajoute Jean-Patrick Lorente.  Le nouveau fournisseur SAN retenu est Brocade, numéro un mondial du Fibre Channel et l'intégrateur est Scasicomp. 4 commutateurs SAN DCX4S de Brocade ont été déployés, chacun possédant une carte de connexion Fibre Channel à 48 ports à 8 Gbit/s. Deux bâtiments ont été équipés chacun de deux commutateurs. 

« Nous avons doublé la capacité de points de connexion, nous pouvons encore la doubler sans changer d'équipements, simplement en ajoutant des cartes. Nous avons pu changer nos baies de stockage, et nous avons installé une VTL pour la sauvegarde. Enfin, nous pouvons exploiter pleinement la bande passante à 8 Gbit/s, et ainsi être prêts pour nos futurs projets » conclut le responsable des infrastructures.

EMC sur le point de racheter Arista et Brocade ?

Une fois de plus les feux de la rumeur sont attisés autour d'EMC. Et une fois de plus, on lui prête l'intention de créer une alternative à Cisco. Le cabinet Bernstein Research est l'auteur d'une note cette...

le 20/03/2015, par Jim Duffy, Network World, 445 mots

Le stockage, fer de lance de la division entreprise de Huawei

Huawei veut être présent dans l'IT au sens large, aller vers le cloud computing et le datacenter, avec un catalogue très large.  Il a tenu son grand salon annuel sur le cloud computing a Shangaï mi-septembre...

le 16/10/2014, par Didier Barathon, 769 mots

Hitachi lance son infrastructure cloud en continu

Hitachi investit le datacenter avec de nouvelles offres de stockage virtualisé. Elles se font en liaison avec des partenaires stratégiques tels que Microsoft pour son cloud privé, SAP Hana, VMware et sa...

le 24/04/2014, par Brian Karlovsky, IDG NS, 483 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »