Convention VoIP : Siemens lance un softswitch ouvert - Actualités RT VoIP/ToIP

Convention VoIP : Siemens lance un softswitch ouvert

le 07/11/2006, par Eddye Dibar, VoIP/ToIP, 420 mots

Quelques mois après son lancement sous forme de test, Siemens commercialise officiellement, aujourd'hui, le HiPath 8000. Il s'agit d'un softswitch de classe opérateur, nativement SIP. Cette solution vise les moyennes entreprises et les grands comptes. Avec le même logiciel, HiPath 8000 gère de 1 000 à 100 000 utilisateurs. HiPath 8000 a pour vocation d'optimiser les communications en entreprises. « 67% des utilisateurs sont contraints de laisser des messages multiples, en différents endroits », commente Jean-Luc Salin, chef de produit HiPath 8000 chez Siemens. « 65% des prises de décisions sont retardées parce que les collaborateurs concernés ne parviennent pas à répondre en temps voulu. De plus, 59% des utilisateurs ne sont pas en mesure de localiser un collègue », poursuit-il en s'appuyant sur des chiffres issus de CIO Insight et du Wall Street Journal. « Nous ne proposons pas le HiPath 8000 en tant que produit. Nous proposons à nos clients une solution complète », précise Jean-Luc Salin. Le softswitch de Siemens se connecte à un média serveur (assurant la tonalité et les annonces), à un serveur d'administration, aux téléphones IP et à des passerelles reliant le réseau IP de l'entreprise au réseau commuté traditionnel. La couche supérieure se compose des applications du type CTI et OpenScape, outil de communications unifiées de Siemens. « Nous sommes en cours d'intégration d'OpenScape au sein même du HiPath 8000 », souligne-t-il. La dernière couche consiste à intégrer toutes ces applications dans les différents modes de processus de travail des entreprises. Cette étape est réalisée en collaboration avec Microsoft, SAP et IBM, entre autres acteurs. Aujourd'hui, ce softswitch fonctionne sur des serveurs IBM eServer xSeries, utilisant le système d'exploitation Suze Linux 2.0. « Il est totalement ouvert à toutes les applications et tous les postes qui tournent sur des standards tels que MGCP, SIP, SCTA XML, etc. Nous n'avons aucune contrainte concernant le réseau, à condition de respecter les contraintes de qualité de service pour la voix », pointe Jean-Luc Salin. La gestion du HiPath 8000 se fait uniquement via un PC client, pour assurer « un contrôle de l'accès à la base de données sur le système ». Les flux d'administration sont codés, tout comme la signalisation (via le protocole TLS). L'encryptage de la voix en SRTP sera assurée dès début 2007. La continuité de service, primordiale dans le système de téléphonie, est assuré par le logiciel Resilient Telco Platform, développé par Fujistsu Siemens. Quand deux serveurs de communication sont reliés, chacun fonctionne en mode actif. En cas de panne de l'un, l'autre prend automatiquement le relais, assurant la continuité des appels actifs. L'ensemble du système HiPath coûte entre 200 et 250 euros la ligne hors poste, pour une solution de base.

Comment Homebox passe à la ToIP

Le passage à la ToIP emprunte des chemins différents suivant l'organisation interne des entreprises. L'une des plus complexe concerne les réseaux d'agences où la sécurité et la qualité de service  sont...

le 13/02/2014, par Claire Gerardin, 531 mots

Centrex : Nerim y croit et mobilise ses intégrateurs

Le centrex est en France un vieux sujet mais un marché qui n'a jamais vraiment décollé, selon le cabinet Scholé. Un énorme décalage existe entre les discours des fournisseurs et la réalité du marché....

le 30/01/2014, par Jean Pierre Soulès, 522 mots

Téléphoner tout en partageant du multimédia

L'opérateur Orange est le premier à proposer en France joyn, une application permettant d'activer des vidéos, de partager des photos et de bénéficier d'un service de messagerie instantanée, le tout pendant un...

le 20/06/2013, par Agence Relaxnews, 201 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »