Crise d'urticaire chez Oracle

le 06/12/2006, par Marc Olanié, Fournisseurs, 304 mots

La « semaine du bug Oracle » de Cerrudo à peine avortée, voici que le patron de la sécurité d'Oracle, Eric Maurice, monte au créneau afin de défendre la position de l'éditeur et expliquer qu'en fin de compte, l'entreprise est blanche comme neige : elle défend et crédite les découvreurs de failles « responsables », rappelle que son adhésion au CVSS (Common Vulnerability Scoring System) ne date pas de la dernière pluie... Dans l'ensemble, un discours « corporate » équilibré, justifié, parfaitement cohérent et par bien des égards calqué sur celui que tenait Microsoft il y a quelques années. Aucune forfanterie, aucune agressivité dans le ton de cette «lettre ouverte destinée à apaiser les esprits des utilisateurs d'Oracle ». Ce qui n'est pas le cas du brûlot que signe M.J. Edwards, éditorialiste de Windows IT Pro. Un ment Edwards qui condamne verte l'attitude des « irresponsables » ayant osé menacer l'éditeur de SGBD indestructibles. Les propos sont forts, l'écriture respecte les classiques de la technique de dénigrement : affirmations personnelles reflétant soi-disant l'opinion générale (« la communauté Internet a été menacée »), négation de la notion de personne (« un individu qui se fait appeler « César » »), sophismes consistant à faire passer la lenteur d'Oracle comme un fait acquis, donc que Cerrudo ne pourrait en aucun cas invoquer cet argument en retour.... Bref, Edwards n'aime pas la pression qu'exercent les chasseurs de failles du monde Oracle, et il le fait entendre, en « affirmant bien haut ce que tout le monde pense tout bas ». Le lecteur appréciera. De toute façon, après avoir affirmé qu'il possédait une sérieuse réserve de ZDE dans ses fonds de tiroirs, César Cerrudo n'a ni étonné qui que ce soit, ni provoqué de tsunami informatique. Son message est passé fort et clair, sans que la moindre menace soit publiée. C'est même à se demander si réellement il a été sérieusement question de « passer à l'acte ».

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dell devrait vendre Quest, SonicWall, AppAssure, Perot Systems

Une fois le rachat d'EMC finalisé, la dette de Dell devrait s'élever à 49,5 milliards de dollars. Le groupe envisage de céder certaines de ses participations actuelles et  peut être revendre des filiales...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 262 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »