Cumulus Linux 4.0 vient accompagner le développement des commutateurs génériques

le 26/11/2019, par Andy Patrizio / Network World avec Bertrand Lemaire, Réseaux, 554 mots

Selon Cumulus Networks, sa distribution Linux est au réseau ce que Red Hat est aux serveurs. 


Cumulus Linux 4.0 vient accompagner le développement des commutateurs génériques

L'écosystème des distributions Linux est bien installé : Red Hat et Canonical caracolent en tête, suivis de près par SuSe et d'autres distributions maison, comme celles d'IBM et d'autres grands fournisseurs. Même Microsoft dispose de sa propre « distro » pour les utilisateurs d'Azure. Et puis, il y a Cumulus Networks. Spécialisée dans les logiciels réseau, l'entreprise vient de livrer sa distribution Cumulus Linux 4.0 et NetQ 2.4, une console de gestion et de déploiement de réseau dans le cloud. Selon Cumulus, avec sa version Linux, elle dispose de la pile logicielle la plus stable et la plus fiable à ce jour et NetQ est un produit d'automatisation réseau de bout en bout parmi les plus complets. 

Roopa Prabhu, architecte en chef Linux chez Cumulus, a déclaré que, au même titre que Red Hat Enterprise Linux était conçu pour les serveurs, sa distribution Cumulus Linux avait été spécifiquement conçue pour les réseaux. « Contrairement à RHEL, Ubuntu ou Suse, Cumulus Linux a été spécialement conçue pour répondre aux besoins uniques d'un périphérique réseau, comme un commutateur de datacenter de données, par exemple »a-t-elle déclaré par courriel. « Cumulus Linux est livré avec des pilotes pour le hardware de commutation de datacenter. Il comprend aussi le plus récent et le plus performant noyau Linux pour la mise en réseau, une pile de protocoles de mise en réseau riche incluant le protocole de routage Free Range Routing (FRR), un logiciel de protocole multi-hébergement, des outils réseau et des valeurs par défaut pour Linux, optimisées pour le réseau. 

« On peut dire que, dans le datacenter, RHEL est complémentaire de Cumulus Linux, et qu'il ne lui fait pas concurrence, ce qui permet d'utiliser des outils de gestion et d'orchestration similaires sur les périphériques de calcul et de réseau », a-t-elle ajoutéParce qu'elle est Linux natif, Cumulus dit qu'elle prend en charge tous les outils et toutes les applications de l'écosystème Linux, tout en fournissant des fonctionnalités et un support réseau avancés, y compris l'ajout de noyauxLa  pour VRF, VxLAN ou le gestionnaire d'interface réseau ifupdown2 en amont.  

Cumulus Linux 4.0 inclut : 

le support de 134 plates-formes matérielles sur 14 ASIC.  

- le support du chipset Spectrum-2 de Mellanox pour bénéficier de performances plus rapides, et le chipset Qumran de Broadcom pour une mise en mémoire tampon profonde en haut du rack, le Minipack de Facebook (un commutateur modulaire ouvert avec une seule puce de 12,8 To), plus d'autres plates-formes de réseau de campus de Dell. 

il permet la migration vers le noyau Linux le plus récent et le plus avancé pour une mise à échelle plus large du routage, les dernières mises à jour de sécurité et des milliers de contributions de toute la communauté Linux. 

le support de SwitchDev, un modèle d'abstraction in-kernel open source, qui offre une solution normalisée pour programmer les ASIC de commutation et accélérer le développement. 

des améliorations de l'implémentation EVPN (EVPN-PIM et EVPN multi-hébergement) pour la connectivité Layer 2/Layer3. 

une automatisation complète de bout en bout des flux de travail CI/CD, y compris la simulation, la validation, le dépannage et les pratiques NetDevOps comme l'Infrastructure-as-Code (IaC). 

- La capacité de construire un seul fabric à travers les environnements de datacenter et de campus, ce qui permet d'adopter un modèle opérationnel commun. 





Ericsson met la main sur Cradlepoint

L'équipementier de téléphonie mobile suédois va débourser 1,1 milliard de dollars pour racheter Cradlepoint, spécialiste du WAN sans-fil. Ce dernier a dévoilé récemment une offre 5G pour les filiales des...

le 22/09/2020, par Cradlepoint propose des routeurs sans-fil WAN en 5G pour les filiales., 238 mots

Palo Alto muscle son offre SD-WAN avec CloudGenix

L'équipementier californien Palo Alto étend les capacités d'apprentissage machine et d'intelligence artificielle de l'équipement SD-WAN acquis avec le rachat de CloudGenix en l'intégrant à sa solution Prisma...

le 18/09/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 724 mots

Extreme Networks unifie ses solutions avec sa plateforme ExtremeCloud...

Extreme Networks lance des commutateurs centraux autour d'une plate-forme de gestion cloud pour offrir une protection contre les intrusions sans fil, des services de localisation, de la gestion IoT, l'accès...

le 17/09/2020, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1581 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...