De nouvelles puces Qualcomm pour réseaux LTE - Actualités RT GSM/3G/4G

De nouvelles puces Qualcomm pour réseaux LTE

le 25/11/2013, par Didier Barathon avec IDG NS, GSM/3G/4G, 433 mots

A l'origine du réseau CDMA, le spécialiste des composants pour les télécoms, Qualcomm se porte maintenant sur les réseaux LTE-Advanced. Ceux qui utilisent l'agrégation de porteuses à grande échelle.

De nouvelles puces Qualcomm pour réseaux LTE

Qualcomm présente pour l'année prochaine de nouvelles puces pour téléphones mobiles, elles seront en mesure d'utiliser les bandes de fréquences larges, mais ses annonces de rendement élevé doivent être prises avec des pincettes. Qualcomm affirme par exemple que ses nouveaux modems et émetteurs-récepteurs équipés de ces puces pourront permettre d'accéder à un débit théorique allant jusqu'à 300 Mbps pour profiter de toute la capacité de spectre. Plusieurs opérateurs de téléphonie mobile utilisent déjà ou se préparent à utiliser ces techniques, mais la vitesse réelle que pourra obtenir un abonné dépendra de beaucoup d'autres facteurs.

C'est le 20 novembre que Qualcomm a annoncé l'arrivée prochaine de ses deux nouvelles puces. Elles seront envoyées sous forme d'échantillons en début d'année prochaine et entreront dans sa solution RF360. Les nouvelles puces, appelées modem Gobi 9x35 (en photo) et émetteur-récepteur  WTR3925 RF sont conçues pour fonctionner avec les réseaux LTE qui combinent plusieurs bandes de fréquences pour une vitesse plus élevée. Qualcomm soutient avec ses nouvelles puces  la technique de réseau appelée agrégation de porteuses. Sa dernière puce peut supporter l'agrégation jusqu'à 40 MHz de spectre, ce qui pourrait amener une vitesse théorique de 300 Mbps, selon la société.

Plusieurs bandes de fréquences dans une bande virtuelle

L'agrégation de porteuses fait partie intégrante du LTE-Advanced, un ensemble de mises à niveau de la norme 4G à venir au cours des prochaines années. En combinant plusieurs bandes de fréquences dans une bande virtuelle, les opérateurs mobiles peuvent atteindre des vitesses plus élevées et mieux profiter de toutes les fréquences qu'ils contrôlent. Qualcomm affirme que sa nouvelle puce soutient toute méthode de combinaison de 5MHz, 10MHz , 15MHz et 20MHz.

L'arrivée de nouvelles puces de Qualcomm se fait dans un bon timing, car l'agrégation de porteuses commence tout juste à émerger. Verizon Wireless combine déjà deux canaux de 20 MHz dans certains marchés en utilisant l'agrégation de porteuses explique son porte-parole Tom Pica. Sprint attend de faire de même en fin d'année en utilisant le spectre acquis à travers l'achat de Clearwire. À la fin de 2015, il prévoit de réunir trois bandes de fréquences de 20 MHz. AT&T et T-Mobile USA ne sont pas encore en mesure de répondre sur l'agrégation, mais les deux sont attendus sur le sujet. Quelques mois en arrière, SK Telecom en Corée du Sud a affirmé avoir le premier réseau LTE-Advanced à disposition du public. Il combine deux bandes de 10 MHz et affirme offrir une vitesse de pointe théorique de 150Mbps. 

Orange fait plancher les étudiants sur la 5G à travers son concours...

Sous la thématique « Inventez le futur avec la 5G », le concours Jeunes Talents d'Orange auparavant réservé aux écoles du design s'ouvre aux contributions des profils techniques. A cette occasion, 200...

le 18/09/2019, par Véronique Arène, 239 mots

4,2 Md$ seront dépensés dans la 5G en 2020

Les investissements dans les technologies 5G vont augmenter de manière exponentielle au cours des trois prochaines années. Les déploiements ont déjà commencé mais ce n'est que le début et les couvertures...

le 23/08/2019, par Nicolas Certes, 623 mots

La 5G sera-t-elle plus économe en énergie que la 4G ?

L'augmentation de la consommation d'énergie dans les prochains réseaux sans fil pourrait s'avérer non viable écologiquement. Les ingénieurs pensent avoir des solutions pour la 5G, mais rien n'est moins sûr. Si...

le 17/05/2019, par Patrick Nelson, Network World (adaptation Jean Elyan), 807 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...