Dell cesse de vendre des PC sous Linux sur son site internet - Actualités RT Terminaux et Systèmes

Dell cesse de vendre des PC sous Linux sur son site internet

le 27/07/2010, par Johanna Godet avec IDG News Services, Terminaux et Systèmes, 295 mots

Dell avait déclaré que les systèmes Linux sont plus sûrs que ceux qui fonctionnent sous Windows. Ce qui ne l'empêche pas d'annoncer qu'il arrête de vendre sur son site internet des PC sur lesquels était pré-installée la distribution Linux d'Ubuntu.

Dell cesse de vendre des PC sous Linux sur son site internet

Dell cesse de vendre des PC portables et de bureau avec Linux sur son site internet. Désormais, cette commercialisation ne sera possible que par téléphone. Le constructeur a précisé dans un communiqué publié par PC Pro que « pendant plus de deux ans, Dell a offert une sélection de systèmes pour les consommateurs avec Ubuntu pré-installé et il continue de le faire ».

Selon le communiqué, Dell a décidé de retirer ses machines Ubuntu de la vente sur son site internet car la plateforme de vente était davantage adaptée aux utilisateurs avancés et aux passionnés d'informatique, ou plutôt qu'elle n'était pas populaire auprès des personnes ordinaires.

« Nous faisons aussi quelques changements sur nos pages Ubuntu et par conséquence, ces systèmes sont uniquement disponibles via notre système de vente par téléphone ».

A noter que le mois dernier, Dell s'était attiré des ennuis après avoir suggéré qu'Ubuntu était plus sécurisé que Windows. « Ubuntu est plus sûr que Windows » déclarait Dell dans un document. Le constructeur expliquait que « la majorité des virus et des logiciels espions écrits par les hackers ne sont pas conçus pour cibler et attaquer Linux. Linux existe depuis près de 20 ans. Le logiciel lui-même est non seulement stable et fiable, mais il est aussi omniprésent. Linux est utilisé sur des PC de toute taille, du plus petit au plus grand. »

Mais Dell a par la suite perdu son sang froid et déclare à présent aux utilisateurs de s'en tenir à Windows à moins que : « vous ne soyez intéressé par la programmation open source ».

Illustration (D.R.)

La mauvaise configuration des datacenters, source de gros gaspillages

Les vieux serveurs ne se contentent pas de brûler de l'électricité. Ils sont aussi toxiques pour l'environnement. Selon l'EPA, l'agence américaine de protection de l'environnement (United States Environmental...

le 12/02/2019, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 611 mots

RCA livre sa première caméra WiFi de surveillance intérieure

Présent sur les produits domotiques et appareils de video-surveillance en extérieur, le fournisseur américain RCA s'essaye à la sécurité d'intérieur avec une caméra dédiée. Le résultat est mitigé avec un...

le 26/12/2018, par Michael Ansalado, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 899 mots

BlackBerry envisage de céder son activité messagerie

Le 12 août dernier, BlackBerry annonçait la création d'un comité spécial pour trouver une stratégie de survie. Vente 

le 28/08/2013, par D.B., 125 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »