Dell fête ses 25 ans en France, un tiers du CA se fait dans les réseaux, le stockage, la sécurité - Actualités CSO Fournisseurs

Dell fête ses 25 ans en France, un tiers du CA se fait dans les réseaux, le stockage, la sécurité

le 13/10/2014, par Didier Barathon, Fournisseurs, 461 mots

En présence de Philippe d'Argent fondateur de la filiale en France en 1989, Dell France fête sous la houlette d'Emmanuel Mouquet l'actuel vice-président et directeur général ses 25 ans de présence dans l'hexagone. Le nom est le même, mais l'entreprises est évidemment très différente, et, après plusieurs révolutions, elle prépare les 25 prochaines années !

Dell fête ses 25 ans en France, un tiers du CA se fait dans les réseaux, le stockage, la sécurité

L'actuelle équipe de direction de Dell devait sans doute, très discrètement, savourer une semaine où son grand rival américain annonce sa scission en deux parties. Mais en célébrant ses 25 ans de présence en France, elle entend faire passer bien d'autres messages. Michael Dell a en effet gagné il y a dix-huit mois sa liberté. Ou plutôt son bras fer avec le fonds Blackstone. Le fondateur de Dell voulait se retirer de la bourse, il l'a obtenu et ne peut que s'en féliciter. « Nous avons, devait rappeler Emmanuel Mouquet (en photo), la liberté d'engager une stratégie de long terme, c'était le but, nous travaillons sur des plans à 5 ans, quelle autre entreprise peut se le permettre ?»

Dégagés de la pression de la bourse, des fameux trimestriels, le groupe peut investir et ne s'en prive pas. La liste est longue des rachats effectués, dans les réseaux, la sécurité, le stockage qui lui ont donné un autre visage. Désormais, Dell c'est deux tiers du chiffre d'affaires sur le poste de travail, un tiers sur les nouvelles activités liées au réseau.

Trois révolutions

Dell en fait, a effectué trois révolutions : la montée en puissance de cette activité réseau, le passage à l'indirect, le retrait de la bourse. Dans la plus grande cohérence. Il vend désormais avec des intégrateurs et vend plus de solutions que du matériel.  Derrière ces nouvelles orientations, Emmanuel Mouquet souligne les lignes de fond qui dessinent la trajectoire de l'entreprise. D'abord, la priorité donnée à la technologie qui change le monde. Ensuite, « l'idée que la technologie est trop compliquée doit s'effacer, à nous de la rendre accessible au plus grand nombre et d'adapter le monde aux nouvelles évolutions comme le cloud computing », la mobilité e et le big data ».

Finie l'époque héroïque des débuts, le PC commandé sur mesure, fabriqué au départ à Saint Quentin-en -Yvelines, ensuite en Irlande. Le client bénéficiait des dernières puces et non pas de celles stockées comme chez les concurrents, il avait la puissance qu'il souhaitait. Dell faisait ses premiers pas sur des idées simples et une avance technologique basée plus sur les besoins clients immédiats et sa satisfaction que sur une innovation échevelée. Le mode d'engagement, la relation avec le client et l'entreprise sont au coeur de Dell  qui compte aujourd'hui 1 500 salariés en France, dont un millier à Montpellier.

Et les 25 ans à venir ? Avec ses trois axes, cloud, mobilité, big data, la société veut tout simplement accompagner les ruptures technologiques engagées par les clients. 

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dell devrait vendre Quest, SonicWall, AppAssure, Perot Systems

Une fois le rachat d'EMC finalisé, la dette de Dell devrait s'élever à 49,5 milliards de dollars. Le groupe envisage de céder certaines de ses participations actuelles et  peut être revendre des filiales...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 262 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »