Dell veut être le champion de l'ouverture des réseaux - Actualités RT Réseaux

Dell veut être le champion de l'ouverture des réseaux

le 03/04/2015, par Didier Barathon, Réseaux, 354 mots

Dell, et ses partenaires Cumulus et Big Switch, ont montré lors de l'Open Compute Summit de nouvelles facettes de leur volonté d'ouverture.  Ce que confirme Tom Burns, vice-president general manager Dell networking & peripherals, lors de son passage à Paris cette semaine.

Dell veut être le champion de l'ouverture des réseaux

Il y a quinze mois, Dell lançait son initiative Open Networking. Avec deux partenaires : Cumulus Network et Big Switch. Ils veulent engager la fameuse désagrégation, thème dont s'empare une partie des acteurs des réseaux pour signifier la séparation entre les logiciels et le matériel. Le client peut alors simplifier son installation, la rendre davantage programmable et sans doute moins chère. Alors que l'adoption du SDN se fait attendre, c'est un bon moyen d'accélérer les choses et de couper l'herbe sous le pied de Cisco et Juniper. Une approche dite « brite box » permettant également aux intégrateurs de combiner matériel et logiciels de leurs choix avant de les livrer aux clients. 

Sur le même sujetArista sépare les prix de ses commutateurs de ceux de ses logicielsFin 2014, Dell a signé avec un nouveau partenaire Midokura. Son Enterprise MidoNet, solution de virtualisation réseau, pourra s'adapter à la gamme réseau de Dell ou à ses serveurs x86. Le but étant de créer des infrastructures réseau basées sur OpenStack.

« Cisco en est loin »

Trois alliances qui permettent à Dell de conforter ses choix. « Dell a réussi sa transformation d'un monde propriétaire à un monde ouvert, Cisco en est loin, leur solution SDN reste propriétaire » souligne avec un mélange de sourire et de fermeté  Tom Burns.

Dans le même ordre d'idées, il y a deux semaines, lors du sommet Open Compute Project, Dell a présenté Switch Abstraction Interface, SAI, censée faire communiquer les operating systems réseau et les switch. SAI est une API ouverte aux développeurs tiers. Jusqu'à maintenant chaque OS réseau devait écrire un mode de conversion particulier pour chaque switch. SAI devrait également aider les entreprises à pratiquer une informatique à l'échelle du web et les cloud provider à programmer leurs commutateurs avec plus de granularité.  Cumulus et Big Switch, les deux partenaires historiques de Dell dans son initiative Open Compute Project, ont également présenté des projets lors de ce sommet. Ils attendent maintenant que l'Open Compute Project valide leurs projets.
 

Facebook fait appel à Arista pour muscler son réseau

Facebook s'est associé à Arista pour développer des commutateurs plus performants. Une manière de répondre à des enjeux énergétiques de plus en plus présents. Les dirigeants de Facebook ont profité de l'Open...

le 15/03/2019, par Bastien Lion, 400 mots

Attention aux pièges du SD-WAN

Pour choisir l'option SD-WAN la plus intéressante financièrement, lisez d'abord les paragraphes en petits caractères de vos contrats WAN actuels. Quand les entreprises élaborent des stratégies réseau et des...

le 14/03/2019, par Kevin DiLallo, Laura McDonald et Joe Schmidt, Network World (adaptation Jean Elyan), 930 mots

Le pare-feu VMware prend pour objectif de défendre les apps dans...

Le service de pare-feu Service-defined Firewall de VMware fonctionne dans les environnements bare-metal, VM et de conteneurs, et prend en charge le cloud hybride. VMware a dévoilé un pare-feu qui, selon le...

le 11/03/2019, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 524 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »