Démocratiser le Gigabit Ethernet avec des produits moins chers

le 30/05/2006, par Eddye Dibar, Messagerie, 128 mots

Bay Microsystems va réduire le coût du 10 Giga Ethernet, grâce à une puce qu'il met au point. La baisse atteindra les 400 dollars par port, a indiqué le fabricant. Répondant au doux nom de Chesapeake, ce processeur programmable 40 Gbps équipera des produits Ethernet de périphérie, métropolitain et de transport, a expliqué Chuck Gershman, P-DG de Bay. Il s'agit également d'un pas en avant dans le développement du 100 Gigabit Ethernet. La capacité de traitement de la puce peut en effet atteindre 125 Gbps, a précisé Chuck Gershman. Cette avancée va démocratiser l'utilisation du Gigabit Ethernet. D'une part, Bay estime que cette technologie peut arriver dans les foyers résidentiels pour 40 dollars par port. D'autre part l'Ethernet Alliance travaille sur l'interopérabilité entre les différents système Gigabit Ethernet, en vue d'un futur déploiement massif.

Interview de Patrick Bergougnou, Pdg de Cirpack

Réaliser des échanges sans qu'aucun plugin ne soit nécessaire, tel est l'avantage du WebRTC (Web Real-Time Communication, pour : communication web en temps réel). Les grands opérateurs s'y intéressent de près...

le 05/05/2015, par Didier Barathon, 537 mots

StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la...

Skype, Lync, Webex, Chromebox for meetings, plusieurs solutions de grands acteurs tentent de simplifier la visioconférence. Avec son profil de start-up, l'anglais StarLeaf a l'intention de les...

le 24/04/2015, par Didier Barathon, 363 mots

AT&T entrouvre la porte aux plateformes UC comme Lync ou Jabber

AT&T a lancé jeudi « UC Federation service » qui autorise une communication ouverte, avec des plates- formes de communication unifiées externes, à certaines conditions. Cette initiative d'ATT permet...

le 23/01/2015, par Stephen Lawson, adaptation Didier Barathon, 387 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »