Des fournisseurs informatiques très énervés contre la commission Copie privée - Actualités RT Stockage

Des fournisseurs informatiques très énervés contre la commission Copie privée

le 18/05/2012, par Jean Pierre Blettner, Stockage, 391 mots

Un syndicat de fournisseurs informatiques engage un recours devant le Conseil d'Etat contre la dernière décision de la commission copie privée concernant les tablettes numériques. Il dépose une Question Prioritaire de Constitutionnalité. Les fournisseurs dénoncent les dérives de la commission.

Des fournisseurs informatiques très énervés contre la commission Copie privée

Le changement de majorité à l'occasion de l'élection présidentielle est l'occasion de tenter de rebattre les cartes sur certains dossiers. C'est le cas pour la copie privée. Le SFIB, syndicat de l'industrie des Technologies de l'Information, organisation professionnelle du secteur informatique, engage un recours devant le Conseil d'Etat contre la dernière décision de la commission copie privée. Il dépose une Question Prioritaire de Constitutionnalité.

Ce syndicat regroupe les intérêts d'industriels de l'informatique tels qu'Acer, Bull, Dell, HP, IBM, Intel, Lenovo, Neopost, Lexmark, Toshiba et Xerox. Le syndicat  « n'entend pas céder aux décisions d'une instance administrative et aux dérives constatées sans cesse, lesquelles sont contraires au droit français et au droit européen ».

Le délégué général du syndicat, Xavier Autexier  affirme « S'il est naturel en matière de copie privée que les ayants droit soient justement rémunérés, encore faut-il que le numérique ne soit pas 'la vache à lait' du secteur culturel. »  Les industriels du SFIB dénoncent « l'isolement dans lequel s'est placée la France sous l'influence de puissants acteurs représentant soi-disant l'ensemble de la culture ».

Le SFIB avait déposé fin décembre 2011 un recours devant le Conseil d'Etat contre un arrêté du ministère de la Culture sur la question du remboursement aux professionnels de la rémunération pour copie, qui ne répondrait pas à l'exigence d'exclusion des professionnels prévue par la réglementation européenne.

Il engage à présent une action auprès du Conseil d'Etat sur une décision de la commission copie privée concernant les barèmes applicables aux tablettes numériques. Le SFIB veut rappeler que c'est le consommateur, le payeur au final. Le SFIB se dit préoccupé par « la gouvernance et modes de fonctionnement de la commission administrative sur la Copie Privée  et avoir alerté les acteurs concernés sur ces dérives. » Le syndicat dénonce sa composition déséquilibrée et ses méthodes de calcul.

Dans le cadre de ce deuxième recours en trois mois auprès du Conseil d'Etat, le SFIB engage une Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC) en vue de sa transmission au Conseil Constitutionnel, et veut arriver à une rémunération juste et cohérente avec celles appliquées dans les autres pays européens.

Photo : Le délégué général du syndicat SFIB , Xavier Autexier

EMC sur le point de racheter Arista et Brocade ?

Une fois de plus les feux de la rumeur sont attisés autour d'EMC. Et une fois de plus, on lui prête l'intention de créer une alternative à Cisco. Le cabinet Bernstein Research est l'auteur d'une note cette...

le 20/03/2015, par Jim Duffy, Network World, 445 mots

Le stockage, fer de lance de la division entreprise de Huawei

Huawei veut être présent dans l'IT au sens large, aller vers le cloud computing et le datacenter, avec un catalogue très large.  Il a tenu son grand salon annuel sur le cloud computing a Shangaï mi-septembre...

le 16/10/2014, par Didier Barathon, 769 mots

Hitachi lance son infrastructure cloud en continu

Hitachi investit le datacenter avec de nouvelles offres de stockage virtualisé. Elles se font en liaison avec des partenaires stratégiques tels que Microsoft pour son cloud privé, SAP Hana, VMware et sa...

le 24/04/2014, par Brian Karlovsky, IDG NS, 483 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »