Des serveurs DNS corrompus fermés par le FBI - Actualités RT Satellite

Des serveurs DNS corrompus fermés par le FBI

le 17/02/2012, par Relaxnews avec Le Monde Informatique, Satellite, 298 mots

Pour lutter contre le cheval de Troie DNSchanger qui infecte bon nombre de PC dans le monde, le FBI va couper certains DNS corrompus ce qui pourrait, peut-être, privés d'Internet des milliers de Français à partir du 8 mars.

Des serveurs DNS corrompus fermés par le FBI

Le 8 mars prochain, plusieurs milliers de PC français infectés par le cheval de Troie DNSchanger pourraient être privés de leur connexion à Internet, par la faute de la mise hors-ligne par le FBI de serveurs DNS corrompus. Les DNS servant à établir une correspondance entre une adresse IP et un nom de domaine, il deviendra impossible de surfer sur Internet pour tous les ordinateurs directement reliés à eux. Des solutions en ligne existent déjà pour savoir si son poste est infecté, et comment le reconfigurer pour éviter le blackout.

Un site (belge) permet, d'un clic, de vérifier si son système est infecté ou non par DNSChanger : www.dns-ok.be. De leur côté, les éditeurs de solutions antivirus travaillent à fournir des outils d'aide aux internautes en détresse. C'est le cas de G-Data, qui vient de mettre en ligne un tutoriel afin de configurer correctement ses paramètres de connexion. Le FBI a saisi en novembre 2011 des serveurs sur lesquels sévissait le redoutable cheval de Troie DNSChanger, capable de rediriger les internautes vers des contenus illégaux et surtout d'espionner l'ensemble de leurs données. Ces machines, désormais propriété du FBI, doivent bientôt être mis hors ligne, a priori le 8 mars prochain. De fait, tous les ordinateurs infectés par ce cheval de Troie ne devraient plus pouvoir accéder à Internet. Selon le FBI, près de quatre millions d'utilisateurs dans le monde seraient concernés, dont 500 000 aux États-unis et de 30 000 à 50 000 en Allemagne. Aucune estimation n'a encore été communiquée pour la France.


Les autorités françaises sont, quant à elles, pour le moment silencieuses sur le sujet.



Cisco invite ses clients à corriger plusieurs failles de sécurité...

Si elles ne sont pas corrigées, les vulnérabilités critiques identifiées dans le contrôleur WLAN, les routeurs des séries 9000 et IOS/XE peuvent exposer à des attaques DoS, à l'exécution de code arbitraire et...

le 19/04/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 805 mots

Facebook dans la ligne de mire des Anonymous

Le groupe de pirates n'a pas apprécié la censure de Facebook suite à la publication de certains documents par des utilisateurs. En représailles, les Anonymous appellent à une opération baptisée Truth Force le...

le 27/03/2013, par Jacques Cheminat, 265 mots

Des serveurs DNS corrompus fermés par le FBI

Pour lutter contre le cheval de Troie DNSchanger qui infecte bon nombre de PC dans le monde, le FBI va couper certains DNS corrompus ce qui pourrait, peut-être, privés d'Internet des milliers de Français à...

le 17/02/2012, par Relaxnews avec Le Monde Informatique, 298 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...