Développer la fibre optique en France coûtera 20 milliards d'euros

le 19/06/2012, par Quentin Renard, Fibre optique, 548 mots

Lundi 18 juin 2012, se tenait à la maison de l'ESSEC une table ronde organisée par Fibractis autour du sujet « La Fibre Optique : Nouvel Eldorado »  Joël Mau, directeur de mission à l'institut Mines Telecoms, a déclaré qu'installer la fibre optique dans toute la France coûterait 20 Milliards d'euros, soit le même prix que le projet de métro du Grand Paris.

Développer la fibre optique en France coûtera 20 milliards d'euros

A l'occasion d'une table ronde organisée par Fibractis le 18 juin, autour du thème « La fibre optique: nouvel Eldorado? », Joël Mau, directeur de Mission à l'institut Mines Telecoms affirme qu'il faudra « 20 milliards d'euros d'investissement afin de câbler l'intégralité de la France en fibre optique ». Cela représente le même investissement que pour créer la liaison métro du Grand Paris. 

Afin de développer la fibre au plus vite, ainsi que réduire les coûts, il y aura besoin de mutualiser les installations, selon les intervenants présents, y compris Laurent Papiernik, directeur du business développement chez SFR pour le FTTH (Fibre To The Home).  

Marc Duchesne, Directeur de Projet chez Sequalum, société qui installe la fibre optique dans les Hauts de Seine (92), rappelle néanmoins que c'est « les usages et services qui permettront à la fibre optique de se populariser » et donc de s'implémenter massivement dans les logements.

Sequalum est une société créée par Numericable, SFR et Eiffage. Par le biais d'un contrat de Délégation de Service Public, le Département des Hauts-de-Seine lui a confié la réalisation et l'exploitation du réseau THDSeine. En contrepartie, Sequalum s'est engagé à rendre accessible le réseau à l'ensemble des opérateurs commerciaux.  Sequalum se positionne comme « l'opérateur d'immeuble » de référence sur le Département des Hauts-de-Seine.

Marc Duchesne rappelle les usages que la fibre optique dans les domaines de la « Télé-surveillance, des Télé-Services et dans le domaine de la e-santé ». Il ajoute que dans les domaines de la gestion technique des bâtiments ou de la consommation énergétique, la fibre optique pourrait avoir un fort intérêt.

Dans les domaines de la Domotique, la fibre optique pourrait aussi faciliter l'émergence de la maison entièrement connectée. 




Côté mutualisation des infrastructures, celle-ci existe dans les 148 zones de forte densité en France dans lesquelles les contrats de tirage de fibre au niveau horizontal (c'est-à-dire jusqu'au pied des habitations) et vertical (à l'intérieur des immeubles et dans les habitations) sont répartis entre les opérateurs. Quand une offre est souscrite, une somme est due par l'opérateur du client à l'opérateur qui a mis en place la fibre optique.

Dans la démarche de pose de la fibre,  de l'avis de Joël Mau de l'institut Mines Télécoms, « les élus locaux ont un rôle très fort à jouer pour pousser à l'adoption de la fibre. [...] Les collectivités peuvent proposer des offres de gros sur la location de fibre optique moins chères, afin de motiver le changement ».

Pour les opérateurs autres que France Telecom, l'intérêt de passer à la fibre optique est d'« éviter de payer la redevance sur le cuivre à France Telecom, de l'ordre de 10 € par abonné » affirme Laurent Papiernik de SFR, qui ajoute que « même Orange a un intérêt financier à basculer vers la fibre optique. »

En conclusion, Marc Duchesne de Sequalum apparaît partisan d'une fibre optique des "champs" face à une fibre optique des "villes", en estimant que « le besoin de services et de débit est plus important dans les campagnes que dans les villes qui ont l'ADSL ».

Nordnet recrute 150 partenaires de plus pour installer la fibre en...

Pour soutenir le déploiement de la fibre dans l'Hexagone, Nordnet, filiale d'Orange, veut passer par son réseau de revendeurs et installateurs. Il compte ainsi en recruter 150 supplémentaires l'année prochaine...

le 18/10/2018, par Nicolas Certes, 211 mots

L'Allemagne veut la fibre partout d'ici 2025

Le gouvernement allemand a adopté sa «Stratégie numérique 2025», le prochain grand projet de réforme pays, a rapporté le Süddeutsche Zeitung . C'est ce qu'a confirmé le n°2 du gouvernement, Sigmar Gabriel...

le 21/03/2016, par Didier Barathon, 546 mots

Fibre ou Gfast : le patron de Deutsche Telekom s'en prend au...

Le Pdg de Deutsche Telekom PDG appelle à moins de réglementation sur la montée en débit du cuivre. Une série de déclarations fracassantes contre le régulateur allemand, mais prononcées à Londres. Tim...

le 03/12/2015, par Didier Barathon, 368 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...