Dimension Data veut doubler de taille en 5 ans, surtout en Europe - Actualités CSO Fournisseurs

Dimension Data veut doubler de taille en 5 ans, surtout en Europe

le 14/02/2014, par Didier Barathon, Fournisseurs, 558 mots

Objet de multiples rumeurs depuis des années, le rachat de NextiraOne est intervenu au mois de décembre dernier. Une opération en deux temps, effective pour 13 filiales européennes (*) reprises par Dimension Data, à venir pour les deux autres : la France et l'Italie.

Dimension Data veut doubler de taille en 5 ans, surtout en Europe

Dimension Data insiste sur sa culture très particulière et son histoire. Créée il y a 30 ans en Afrique du sud, la société s'est internationalisée ces vingt dernières années en créant 51 filiales dans le monde. En juillet 2010, elle devient filiale de l'opérateur historique japonais NTT qui réalise 125 milliards de dollars de CA, dont 10% seulement à l'international. Une complémentarité évidente entre un intégrateur très international et un opérateur au contraire très local mais plus puissant financièrement. « Nous nous sommes adossés à un groupe qui nous laisse vivre, Dimension Data est autonome au sein de NTT, la culture sud-africaine très dynamique et celle de NTT très portée sur le long terme fusionnent parfaitement » note Pierre Michel (en photo), directeur général de Dimension Data France. « NTT laisse vivre leur vie aux sociétés qu'il rachète ».

Sur le même sujetSFR rachète l'intégrateur réseaux Telindus France (MàJ)Outre sa formidable expansion mondiale, Dimension Data (surnommée DiData) est connu pour être le premier intégrateur mondial Cisco. La société se développe sur les technologies IP, les datacenters, les call centers et les communications unifiées. D'autres le font, mais essentiellement au plan national ou sur  plusieurs pays comme NextiraOne en Europe de l'Ouest. Il y a deux ans, Dimension Data rachetait Opsource spécialiste américain du cloud public qui venait renforcer les offres en cloud privé de l'intégrateur. Opsource propose des services d'hébergement dédiés et de l'IaaS. Basée en Californie, la société s'est renforcée en Europe au Royaume-Uni et en Inde.

IBM, HP ou Cap en ligne de mire

Dimension Data est initialement un intégrateur et, pour 60% de son activité, une société de services. Des services basés sur les réseaux, la sécurité, les communications unifiées, les datacenters. Il affronte les grands du secteur, que ce soit IBM et HP ou les ESN de taille mondiale comme Cap. Il semble aussi que la culture interne, vantée par tant d'entreprise, soit effectivement une réalité chez Di Data. En une demi-heure d'entretien, Pierre Michel prononce six fois le mot « pragmatisme » et insiste « chez nous peu de turn over, beaucoup d'esprit entrepreneurial ».

C'est donc cette société très internationale et très offensive qui  a racheté, en deux temps, NextiraOne et commence à en intégrer les équipes. Le nom de NextiraOne va disparaître progressivement dans les 3 à 6 mois à venir pour les 13 filiales d'ores et déjà rachetées. Dimension Data en Europe c'est pour le moment 2 600 personnes, avec le rachat des 13 filiales de NextiraOne le groupe va passer à 6 200. Un changement de dimension sur un continent où DiData était sous représenté.

Ce rachat et cette intégration vont permettre à Dimension Data de poursuivre ses ambitions. La société veut tout simplement doubler de taille (en termes de chiffre d'affaires) dans les cinq ans à venir. Elle réalise actuellement 5,8 milliards de dollars. Un rapprochement que Pierre Michel veut réaliser en douceur « Nous sommes des gens passionnés de part et d'autre, issus des services et du réseau, eux viennent de la téléphonie et sont allés ver l'IP, nous venons de l'IP pour aller vers les services, ils sont plus en local nous très internationaux, nous sommes complémentaires et ne présentons que peu de recouvrements. »

(*) Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Hongrie, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, République tchèque et en Slovaquie

José Rodrigues arrive à la tête de l'activité datacenter de Lenovo...

Lenovo a nommé José Rodrigues en tant que directeur général de son entité Data Center Group en France. Il était précédemment directeur Europe des activités HPC de HPE. D'un constructeur à l'autre. Jusque-là...

le 08/07/2019, par Bastien Lion, 261 mots

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...