Do Not Track : Twitter rejoint l'initiative pour la préservation de la vie privée - Actualités RT Messagerie

Do Not Track : Twitter rejoint l'initiative pour la préservation de la vie privée

le 21/05/2012, par Jean Elyan avec IDG News Service, Messagerie, 530 mots

L'émergence d'une protection effective de la vie privée dans les médias sociaux est difficile à trouver, mais Twitter a annoncé qu'il se joignait à Mozilla, le développeur de Firefox, pour faire avancer les choses en matière de confidentialité au bénéfice des utilisateurs.

Do Not Track : Twitter rejoint l'initiative pour la préservation de la vie privée

Plus précisément, le site de microblogging va respecter la fonction « Indiquer aux sites web de ne pas me pister » de Firefox, un dispositif connu sous la dénomination « Do Not Track » (DNT). Désormais, les utilisateurs de Firefox sur Twitter pourront choisir de désactiver les cookies de traçage tiers utilisés pour de la publicité ou à d'autres fins. « Ed Felten, CTO de la Federal Trade Commission, vient juste de faire savoir que Twitter permettait désormais d'échapper au pistage », indique un tweet sur le compte officiel de Twitter. « Nous saluons le leadership de la FTC en matière de DNT ».

 Ce que disent les statistiques

La décision de Twitter a été annoncée par le CTO de la FTC au cours d'un panel sur la vie privé hébergé par Mozilla pendant la Semaine de l'Internet à New York. Peu après, Mozilla a commenté la nouvelle, donnant plus de détails sur l'accord. « Nous sommes ravis que Twitter supporte désormais le dispositif Do Not Track de Firefox », a déclaré dans un blog Alex Fowler, en charge de la vie privée et de la potique publique chez Mozilla. Celui-ci a également dévoilé certaines statistiques intéressantes en matière d'usage de la technologie DNT que Mozilla a mis en oeuvre en début d'année dernière.

Ainsi, « l'option « demander aux sites web de ne pas me pister » a été adoptée par 8,6% des utilisateurs de la version desktop de Firefox et par 19% des utilisateurs du navigateur mobile de Mozilla », a t-il précisé. Les taux d'adoption les plus élévés ont été relevés aux Pays-Bas, en France et aux États-Unis. Selon un autre sondage récent réalisé auprès de plus de 10 000 utilisateurs de Firefox dans 140 pays, 49% des personnes interrogées estiment que leur vie privée est mieux respectée quand l'option DNT est activée, contre 12% seulement qui pensent que cela est aussi le cas sans l'option Do Not Track», fait remarquer Alex Fowler. En outre, « l'enquête a révélé une augmentation de la confiance des utilisateurs pour les navigateurs, les éditeurs et les annonceurs qui supportent le dispositif anti-traçage », a t-il ajouté.

Une tendance en devenir ?

Même si le site Facebook a établi un empire sur le suivi très intrusif du comportement des utilisateurs, les instances gouvernementales et les défenseurs de la vie privée n'ont cessé de réclamer plus d'encadrement dans ce domaine. On a vu aussi apparaître toute une série d'outils tiers pour répondre à cette demande.

Bien sûr, c'est encore aux sites web de décider si oui ou non ils acceptent de respecter l'option « Do Not Track » cochée par les internautes dans les préférences de leur navigateur. Pour les convaincre, Mozilla  a aussi publié un guide expliquant pourquoi ils avaient intérêt à respecter ce choix.

Reste que la décision de Twitter est un énorme pas en avant dans la bonne direction. Elle est aussi très encourageante, compte tenu de la manière dont l'entreprise a récemment résisté à une citation à comparaître, lui intimant, sans mandat, de livrer les données relatives à un de ses utilisateurs.

Interview de Patrick Bergougnou, Pdg de Cirpack

Réaliser des échanges sans qu'aucun plugin ne soit nécessaire, tel est l'avantage du WebRTC (Web Real-Time Communication, pour : communication web en temps réel). Les grands opérateurs s'y intéressent de près...

le 05/05/2015, par Didier Barathon, 537 mots

StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la...

Skype, Lync, Webex, Chromebox for meetings, plusieurs solutions de grands acteurs tentent de simplifier la visioconférence. Avec son profil de start-up, l'anglais StarLeaf a l'intention de les...

le 24/04/2015, par Didier Barathon, 363 mots

AT&T entrouvre la porte aux plateformes UC comme Lync ou Jabber

AT&T a lancé jeudi « UC Federation service » qui autorise une communication ouverte, avec des plates- formes de communication unifiées externes, à certaines conditions. Cette initiative d'ATT permet...

le 23/01/2015, par Stephen Lawson, adaptation Didier Barathon, 387 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »