Ecrans OLED : Novaled racheté par Samsung - Actualités RT Terminaux et Systèmes

Ecrans OLED : Novaled racheté par Samsung

le 14/08/2013, par Le Monde Informatique et IDG News Service, Terminaux et Systèmes, 355 mots

Un an après un accord de licence sur la technologie de Novaled pour ses modules d'affichage Amoled, Samsung acquiert le fabricant allemand. La transaction est répartie entre sa filiale Cheil Industries, Samsung Electronics et son fonds d'investissement. Elle valorise Novaled à 260 M$.

Ecrans OLED : Novaled racheté par Samsung

La société allemande Novaled AG,  spécialisée dans le domaine des technologies Oled (diodes électroluminescentes organiques à base de carbone), vient d'être rachetée par le groupe coréen Samsung. Basée à Dresde, Novaled possède également des implantations au Japon et en Corée du Sud. Elle cible actuellement trois secteurs : les écrans plats, les systèmes d'éclairage utilisant des matériaux semi-conducteurs et le marché du photovoltaïque à couche mince. Ses technologies et ses matériaux sont conçus pour améliorer la performance des dispositifs électroniques organiques. Ils sont notamment vendus aux fabricants de produits d'affichage. 

Le rachat par Samsung est évalué à 260 millions de dollars dont 30 millions sont conditionnés à la réalisation de certaines étapes importantes, précisent les deux sociétés. La filiale Cheil Industries de Samsung va acquérir une participation d'environ 50% dans Novaled tandis que Samsung Electronics prendra environ 40%. Les 10% restants seront conservés par Samsung Venture Investment.

Plus de 500 brevets sur les technologies Oled

Jong-Woo Park, CEO de Cheil Industries, rappelle dans un communiqué que le savoir-faire technologique est un élément clé du succès sur le marché Oled et estime que l'acquisition de Novaled devrait, par la synergie qu'elle suscitera sur la R&D portant sur les technologies Oled de nouvelle génération, jouer un rôle important dans la progression de Cheil Industries sur le marché des matériaux électroniques.

La technologie Oled utilisée dans la plupart des smartphones permet d'envisager la baisse des coûts de développement pour fabriquer des téléviseurs grand écran tout en améliorant leur qualité.

La société Novaled a été fondée en 2001. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 26 millions d'euros l'an dernier et possède plus de 500 brevets sur les technologies Oled, accordés ou en attente. L'an dernier, en juin, Novaled a conclu un accord de licence et d'achat avec Samsung Mobile Display pour l'utilisation des matériaux Oled du fabricant allemand dans les terminaux mobiles Amoled (matrice active à diode électroluminescentes) de prochaine génération du constructeur coréen.

BlackBerry envisage de céder son activité messagerie

Le 12 août dernier, BlackBerry annonçait la création d'un comité spécial pour trouver une stratégie de survie. Vente 

le 28/08/2013, par D.B., 125 mots

Le clavier reste exigé avec les tablettes tactiles

Selon le cabinet Forrester, deux tiers des professionnels veulent un vrai clavier avec leurs tablettes tactiles. La tablette tactile comporte normalement un clavier virtuel sur l'écran lorsqu'il est nécessaire...

le 26/08/2013, par Bertrand LEMAIRE, 207 mots

Smartphone sous Ubuntu : échec du financement du projet

La campagne de levée de fonds pour produire le smartphone Edge sous Ubuntu n'a pas abouti Canonical n'a pu réunir que 13 millions de dollars auprès des internautes alors qu'il  comptait sur 32 millions de...

le 23/08/2013, par Véronique Arène avec IDG News Service, 339 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »