EDF et GDF demandent à l'Etat de payer pour dématérialiser leurs factures - Actualités RT Terminaux et Systèmes

EDF et GDF demandent à l'Etat de payer pour dématérialiser leurs factures

le 13/07/2012, par Bertrand LEMAIRE, Terminaux et Systèmes, 316 mots

Le système informatique Chorus de gestion des factures des fournisseurs de l'Etat propose désormais la dématérialisation des factures.  Certains gros fournisseurs, tels qu'EDF et GDF, demandent à être payés pour transmettre des factures dématérialisées.

EDF et GDF demandent à l'Etat de payer pour dématérialiser leurs factures

EDF et GDF ont fait savoir à l'AIFE (Agence pour l'informatique financière de l'Etat) qu'ils n'accepteraient de dématérialiser leurs factures que contre paiement. « La dématérialisation des factures étant gagnant-gagnant, il est hors de question d'envisager de payer un fournisseur pour qu'il nous adresse ses factures en mode dématérialisé » s'offusque Régine Diyani, directrice de l'AIFE.

L'AIFE est le service à compétence nationale qui gère le programme de gestion budgétaire unique de l'Etat, Chorus. L'Etat accepte désormais la dématérialisation des factures de ses fournisseurs pour les entrer dans le processus de traitement qui aboutit au paiement. La dématérialisation fait gagner en temps et en coûts de traitement autant aux fournisseurs (plus de gestion du papier, plus de frais d'affranchissements...) qu'aux clients (plus de saisie, d'archivage...), même s'il y a un coût initial non-négligeable de mise en place du dispositif.

Chorus accepte la transmission de factures dématérialisées selon deux modes. Le premier est destiné aux fournisseurs occasionnels : il s'agit d'un simple portail de téléchargement des factures avec une saisie manuelle. Le second est l'échange de données informatisées (EDI). « La facturation par EDI est destinée aux gros fournisseurs et plusieurs, comme Orange et Bull, y sont déjà passé sans difficultés » explique Régine Diyani.

Pour l'heure, les factures reçues par l'Etat sont très marginalement dématérialisées : quelques centaines de cas en six mois pour 50 000 paiements/jour. Mais le processus était encore balbutiant. Le vrai lancement avec une communication appropriée est prévu pour la rentrée de septembre 2012. Régine Diyani ajoute : « notre objectif était de commencer avec les gros fournisseurs de fluides (énergie, télécoms...) en mode EDI. » La réaction d'EDF et GDF est donc pour le moins contrariante.

Photo : Régine Diynai, directrice de l'AIFE (Agence pour l'informatique financière de l'Etat)

Communiquer avec d'autres utilisateurs sur la ligne de commande Linux

Communiquer avec d'autres utilisateurs sur la ligne de commande Linux, c'est possible, et c'est facile. Il est assez facile d'envoyer des messages à d'autres utilisateurs sur la ligne de commande Linux, mais...

le 12/03/2020, par Sandra Henry-Stocker, Network World (adaptation Jean Elyan), 780 mots

Cisco ajoute la transcription en temps réel à Webex Meetings

L'intégration de la technologie d'IA de Voicea à la plateforme de vidéoconférence de Cisco permet d'automatiser l'enregistrement et la transcription des réunions. L'équipementier Cisco a ajouté des capacités...

le 30/01/2020, par Matthew Finnegan, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 751 mots

La mauvaise configuration des datacenters, source de gros gaspillages

Les vieux serveurs ne se contentent pas de brûler de l'électricité. Ils sont aussi toxiques pour l'environnement. Selon l'EPA, l'agence américaine de protection de l'environnement (United States Environmental...

le 12/02/2019, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 611 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...