EMC sur le point de racheter Arista et Brocade ? - Actualités RT Stockage

EMC sur le point de racheter Arista et Brocade ?

le 20/03/2015, par Jim Duffy, Network World, Stockage, 445 mots

Une fois de plus les feux de la rumeur sont attisés autour d'EMC. Et une fois de plus, on lui prête l'intention de créer une alternative à Cisco.

EMC sur le point de racheter Arista et Brocade ?

Le cabinet Bernstein Research est l'auteur d'une note cette semaine sur l'avenir d'EMC. Ce cabinet d'analystes travaille pour les sociétés cotées à Wall Street. Il prête l'intention au géant du stockage de vouloir acheter Arista et Brocade. Combinée à VMware, Arista permettrait de créer une alternative à Cisco, « plus forte que tout ce que le marché peut aujourd'hui présenter » écrit la note. Ce qui ne manquerait pas de saveur, sachant que l'essentiel de l'équipe de direction d'Arista vient de Cisco.

Les auteurs du rapport affirment que le déclencher de leur analyse serait la remarque du CEO Joe Tucci (en photo), lors d'une réunion d'analystes récente, que «les possibilités de consolidation existaient pour EMC et étaient instantanément réalisables ». Ils disent qu'EMC pourrait conclure un deal de 10 milliards de dollars avec un peu de cash en plus.

Les analystes de Bernstein ramènent les noms des candidats potentiels à Arista et Brocade.
Arista est un acteur de premier plan de la technologie réseau, il est très aligné sur le système de supervision définie par le logiciel d'EMC et a une bonne relation de travail avec VMware. Malheureusement, l'achat de la société pourrait coûter 6 milliards de dollars. Quant à Brocade, un fournisseur mature de  commutateur SAN et IP, très rentable, son rachat serait sensiblement relutif pour EMC.

L'acquisition de Brocade serait un retournement

Ensemble, les deux acquisitions pourraient coûter 10  à 12milliards de dollars, mais feraient d'EMC un acteur puissant dans le monde des réseaux, avec de fortes synergies entre les plateformes et les pro-duits de stockage, de virtualisation et de commutation. L'acquisition de Brocade serait un retournement pour EMC, qui a laissé partir McData lors d'un spin-off en 2001, la société étant rachetée ensuite par Brocade en 2006.  Son acquisition par une entreprise de stockage pourrait la désavantager, par rapport à  des fournisseurs de commutateurs indépendants tels que QLogic et Emulex, dans des situations de vente où l'architecte solution est  un concurrent d'EMC. Et ce, bien que la position de Brocade comme leader du marché, il détient 53% des parts, pourrait l'atténuer.

La note de Bernstein Research permet aussi de comprendre pourquoi HP, NetApp, Juniper Networks, F5, Citrix ou Veritas (Symantec) ne constitueraient pas de bonnes cibles pour EMC. Les auteurs expliquent encore que le rachat récent par EMC de la participation de Cisco dans VCE pourrait aiguiser son appétit pour acquérir sa propre société de réseau afin de compléter sa vision de la convergence : le stockage d'EMC, les serveurs et la virtualisation de réseau de VMware et les matériels réseau de Brocade ou Arista.

Hacking éthique avec son WiFi personnel

Les outils de test d'intrusion WiFi gratuits (ou presque) peuvent aussi servir à repérer les vulnérabilités de sécurité potentielles dans un réseau sans fil et à trouver des moyens de se protéger contre elles....

le 28/03/2019, par Eric Geier, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1662 mots

EMC sur le point de racheter Arista et Brocade ?

Une fois de plus les feux de la rumeur sont attisés autour d'EMC. Et une fois de plus, on lui prête l'intention de créer une alternative à Cisco. Le cabinet Bernstein Research est l'auteur d'une note cette...

le 20/03/2015, par Jim Duffy, Network World, 445 mots

Le stockage, fer de lance de la division entreprise de Huawei

Huawei veut être présent dans l'IT au sens large, aller vers le cloud computing et le datacenter, avec un catalogue très large.  Il a tenu son grand salon annuel sur le cloud computing a Shangaï mi-septembre...

le 16/10/2014, par Didier Barathon, 769 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »