En rachetant Piston cloud, Cisco veut renforcer son offre InterCloud - Actualités RT Cloud / Virtualisation

En rachetant Piston cloud, Cisco veut renforcer son offre InterCloud

le 04/06/2015, par Zeus Kerravala, Network World, Cloud / Virtualisation, 375 mots

Cisco a racheté une start-up presque inconnue jusqu'alors : Piston cloud computing, forte de 39 collaborateurs. Elle  possède une plate-forme de distribution et de contrôle OpenStack appelé "CloudOS».

En rachetant Piston cloud, Cisco veut renforcer son offre InterCloud

Quand elles passent au cloud computing, les entreprises sont à la fois en cloud public et privé. L'enquête sur les dépenses d'infrastructure menée par notre cabinet ZK Research pour 2015 a montré qu'environ 80% des entreprises vont passer à un modèle de cloud hybride, où les clouds privés et publics seront intégrés ensemble et co-existeront. 

L'évolution de ce cloud computing le fait passer d'un monde où coexistent discrètement des îlots de cloud vers un monde interconnecté de clouds, c'est la vision de Cisco avec son InterCloud. il  est pensé comme étant un ensemble de clouds interconnectés à l'échelle mondiale où l'information, les applications et les autres données sont libres d'aller et venir entre les différents clouds.

Alors qu'InterCloud offre une vision de l'avenir, son accès peut ne pas être évident. Pour aider les clients à faire cette transition, Cisco a annoncé ce matin son intention d'acquérir la start-up Piston Cloud Computing. Une société relativement jeune, fondée en 2011 et basée à San Francisco. Piston est de petite taille, avec seulement 38 collaborateurs, donc je ne serais pas surpris si la plupart des gens qui nous lisent n'en ont jamais entendu parler.

InterCloud est un système distribué massif

Piston Cloud a une distribution OpenStack et une plateforme de contrôle nommés « CloudOS », qui permet la rationalisation des opérations des grands systèmes distribués. À bien des égards, InterCloud est un système distribué massif. De plus, l'acquisition de Piston complète celle faite par Cisco en 2014 avec Metacloud. Cette dernière est également une plate-forme de cloud OpenStack, mais davantage axée sur les clouds privés. Metacloud est excellent pour l'exploitation d'OpenStack en tant  service, avec le matériel qui reste sur site.

Les systèmes distribués Piston Cloud et le talent d'OpenStack devraient permettre à Cisco de faire progresser ses capacités en matière d'automatisation du cloud, de disponibilité, et de montée en gamme. En outre, la compétence de Piston autour des systèmes distribués et du déploiement automatisé aidera Cisco à développer ses capacités de livraison du cloud pour ses clients et ses partenaires InterCloud.

En illustration : Piston Cloud OS 4.0, l'OS qui prend appui sur la plate-forme de la société pour le déploiement d'OpenStack

Le cloud, usine à fabrique d'erreurs IA

La croissance exponentielle des données servant à alimenter des systèmes d'intelligence artificielle entraîne des erreurs. Se servir de l'impressionnante capacité de stockage cloud pour les héberger ne risque...

le 12/04/2019, par David Linthicum, Infoworld (adapté par Jean Elyan), 469 mots

Cisco et AWS se rapprochent pour mieux gérer les clusters de...

Cisco et Amazon Web Services (AWS) prévoient de lancer ensemble une plateforme pour rationaliser le développement et la gestion d'applications conteneurisées basées sur Kubernetes. Selon Cisco et AWS, grâce à...

le 12/11/2018, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 980 mots

Vodafone prépare un service de cloud privé virtuel pour les PME

Les PME qui veulent s'étendre à l'international veulent bénéficier de services de cloud dédiés capables de les suivre dans leur expansion. Des services qui soient accessibles en termes de prix et fiables en...

le 18/03/2016, par Peter Sayer / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 450 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »