Eric Besson alloue 400 millions d'euros pour les PME innovantes du secteur du numérique

le 03/06/2011, par Etienne Gandillot, Infrastructure, 435 mots

Eric Besson, ministre de l'Économie Numérique, crée un nouveau fonds de placement « FSN PME » de 400 millions d'euros. Il a rencontré des porteurs de projets mercredi 1er juin. Il a réaffirmé la volonté forte du gouvernement d'aider les PME innovantes dans le secteur du numérique.

Eric Besson alloue 400 millions d'euros pour les PME innovantes du secteur du numérique

Conscient que les PME rencontrent des difficultés de financement, l'état crée un Fonds Commun de Placement à Risque, FCPR, le « FSN PME » (le Fonds National pour la Société Numérique) de 400 millions d'euros, géré par la Caisse des Dépôts et consignation, CDC Entreprise. Cela représente une partie des 1,4 milliard d'euros alloués au financement classique de projets innovants.

30 projets financés d'ici la fin de l'année

C'est Eric Besson, ministre de l'économie numérique, qui en a fait l'annonce le mercredi 1er juin. Il ambitionne que « d'ici à la fin de l'année (...), plus de trente projets innovants puissent être instruits par ce FCPR à destination des PME. Cette intervention de l'Etat doit permettre de faire émerger en France les champions de l'internet du futur ». Quatre porteurs de projets étaient présents aux côtés du ministre le jour de cette annonce. Parmi eux, on note ma-résidence.fr (www.ma-residence.fr) et MySkreen (www.myskreen.com).

Le premier est un site internet communautaire qui permet de partager et de connaître toutes les personnes qui constituent votre vie locale. On peut y trouver des petites annonces et des bonnes adresses, des informations utiles sur les commerces de proximité. On peut  proposer par exemple des gardes de chat ou de l'arrosage de plantes. Le second est un site qui propose des films et des émissions TV en VOD, la proposition de services semble très classique. Il y avait également Gutenberg Technology, entreprise de technologie et d'édition de livres papier et numériques créée en 2009.

Avec ces 400 millions d'euros, Eric Besson estime que jamais l'état français n'avait investi une telle somme pour soutenir les petites et moyennes entreprises innovantes du secteur. Sans donner de plus amples informations sur le nombre de projets actuellement financés.

8 domaines prioritaires pour l'investissement

Le FSN, Fonds national pour la Société Numérique, investira prioritairement dans huit secteurs qui sont: l'informatique en nuage (« le cloud computing »), la valorisation et la numérisation des contenus scientifique, les technologies de base du numérique (notamment nanoélectronique et logiciel embarqué), l'e-santé, la sécurité et la résilience des réseaux, les systèmes de transport intelligents, la ville numérique, et l'e-éducation. Le gouvernement rappelle également que l'économie numérique représente plus de 1 150 000 emplois directs ou indirects, majoritairement dans des PME.

Photo: Eric Besson lors du discours de clôture. A gauche, René Ricol, commissaire général à l'investissement. A droite, Augustin de Romanet, Directeur général de la Caisse des Dépôts.

Quelles conditions pour être éligible?

Pour pouvoir bénéficier de ce programme, le projet doit appartenir à l'un des huit domaines prioritaires: l'informatique en nuage, la valorisation et numérisation de contenus, les technologies de base du numérique, l'e-santé, la sécurité et la résilience des réseaux, les systèmes des transports intelligent, la ville numérique, et l'e-éducation. Le contenu du dossier est celui d'un business plan classique, le projet doit être rentable. Après une phase de présélection, la phase d'instruction et de validation du projet commence. Des fonds pourront être alors débloqués, plafonnés à 10 millions d'euros. Par cet « appel à manifestation d'intérêt », AMI, l'état envisage d'instruire des projets sur une durée indicative de 5 ans.

Contact : fsn@caissedesdepots.fr ou par téléphone au 01.58.50.73.39

Cisco ajoute au SD-WAN des options de connectivité avec AWS et Azure

Les fonctionnalités Cisco SD-WAN Cloud OnRamp simplifient l'accès aux services multi-cloud, améliorent la sécurité et réduisent la latence. L'équipementier Cisco a encore élargi les options d'intégration au...

le 25/09/2020, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1315 mots

Plus de capacité et de vitesse pour le LTO-9

Après la récente publication de la norme LTO-9 (Linear Tape-Open 9), des lecteurs de bandes offrant des vitesse plus rapides et des capacités accrues devraient bientôt apparaître sur le marché. Mais les...

le 21/09/2020, par W. Curtis Preston, Network World (adaptation Jean Elyan), 1239 mots

La neutralité d'ARM est-elle en péril ?

Contrairement au co-fondateur d'ARM, le CEO de Nvidia, Jensen Huang, ne pense pas que le rachat du concepteur de processeurs remet en cause la neutralité du britannique. La plupart des observateurs de...

le 16/09/2020, par Martyn Williams IDG NS (adapté par Jean Elyan), 967 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...