... et souhaite racheter Silicomp.

le 09/11/2006, par Olivier COREDO, Opérateurs/FAI, 150 mots

Après le rachat de groupe Diwan, l'acquisition de Neocles Corporate, France Télécom voudrait maintenant mettre la main sur le groupe Silicomp (conseil et intégration). Les actionnaires de référence, détenant 56% du capital, ont reçu une offre de l'opérateur à 20 euros par action. Aucun protocole d'accord n'a pour le moment été signé. Les deux groupes viennent tout juste d'engager des discussions pour une période de quinze jours. Ces rachats rentrent dans la stratégie du groupe, expliquée par Barbara Dalibard, VP Executive d'Orange Business Services. « BT Global Services est plus agressif que nous sur la partie IT, tout comme Deutsche Telekom. En ce qui nous concerne, nous ne sommes pas Cap Gemini. Nous sommes plutôt dans une logique de partenariats. Cependant, nous réalisons des acquisitions pour des applications critiques, comme la sécurité ». Le rachat de Silicomp, et le contrat de la Communauté Européenne gagné conjointement avec HP, valide donc cette ligne de conduite...

Clap de fin pour le Cebit

Créé en 1986, le Cebit de Hanovre, salon consacré aux technologies informatiques et de télécommunications, vient d'être arrêté par ses organisateurs. Il n'y aura pas d'édition 2019. Les thématiques couvertes...

le 30/11/2018, par Maryse GROS, 410 mots

Orange arrête de vendre ses offres RTC à dater du 15 novembre

L'opérateur Orange profite de l'annonce de l'Arcep sur les premières zones dans lesquelles le RTC sera remplacé par l'IP pour indiquer qu'il ne commercialisera plus que des offres de téléphonie fixe basées sur...

le 29/10/2018, par Nicolas Certes, 233 mots

Keyyo bientôt dans le giron de Bouygues Telecom

Pour se renforcer sur le marché des TPE et des PME, Bouygues Telecom prépare le rachat de l'opérateur Keyyo, spécialisé dans les services tout-IP. L'opérateur téléphonie et Internet Keyyo est en passe de...

le 25/10/2018, par Serge LEBLAL, 207 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »